La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
COURRIER des LECTEURS 2005 PETIT BENINOIS et VOIX des AMOGNES

Petit Béninois

Courriers récents

Courrier 2004

Courrier 2003

Amognes


Archives des courriers 2005

Courriers antérieurs au 28 octobre 2005

27/10/05
Je confirme, le "Beau Camion d'Poubelles", il a bien une marche arrière, et il a été vu à plusieurs reprises à reculer et manoeuvrer.
Qui lui a demandé de le faire, puisque c'est règlementairement interdit ? Sans doute les mêmes, pour que les gens ne gueulent pas trop d'avoir à emmener leurs 2 poubelles en promenade vers un point de regroupement.

P.E

Bonjour à tous !
Quelques nouvelles des mouches que j'élève en batterie dans mon studio. Toutes ont grandi. J'ai promu la plus vieille, que j'ai nommée *Simone, Générale de corps d'armée. Elle sait comme personne magner ses soldates dans le sens de la marche, et son manque de compassion pour son prochain lui confère un autoritarisme légendaire !...
Bref, cette merveilleuse poubelle dont tout le monde parle est quant à elle bien dressée au milieu de mon salon, et ya pas de mal, ya qu'une pièce !
J'ai été visionnaire de la transformer en usine à asticots, puis en caserne a mouches !! Ma mère m'a toujours dit que j'étais un guerrier. En tous cas, en lisant toutes ces engueulades pour nos élus, je m'offusque !
Rendez-vous compte, vilains ! ces élus, en imposant ces monumentales tours d'ordures dans nos petits appartements, ont donné un sens à ma vie ! cet élevage de mouches, que dis-je, ce véritable laboratoire d'amélioration de la race des mouches à merde, donne à ma vie une jouissance permanente ! Et un chômeur casé, un !
Je lance ici un genre d'appel solennel : faites comme moi, et un jour nous grouperons ensemble nos divisions bleues volantes, pour enfin redonner à la nature son sens initial. Et les lâcher sur les Mairies, où elles prendront le pouvoir. Et le cri de la mouche jaillira, victorieux.
En attendant, c'est vrai que ça pue au milieu du salon une armée de mouches. Ma femme elle gueule un peu. Si j'avais une autre pièce, je pourrais faire une caserne ?...
A plus, je dois sonner le rassemblement.
P.S : j'ai un ami maréchal qui travaille à l'élaboration d'une division de nageurs de combat avec des sauterelles, ca paraît con comme ça mais faut voir, on a eu une subvention du Conseil Général, alors ça peut-être que bien ?... Non ?

Le Renard du désert des Amognes.

26/10/05
Bonjour,
J'ai rencontré un homme à Rouy cette année avec lequel j'ai ferraillé concernant les Amognes, les amognons, les amognards, les amognots, etc, ainsi que sur les communes à considérer historiquement géographiquement ou politiquement (communauté des Amognes) comme en appartenance aux Amognes.
Je consulte seulement ce jour le site qui est intéressant et m'a apporté quelques nouvelles sur les environs.
Bravo pour avoir collecté et édité un dictionnaire du vocabulaire des Amognes que je complèterai quand j'en aurai le temps au travers de divers documents qui parlent de l'évolution du parler en Nivernais au fil des décennies.
Concernant l'ouvrage réalisé sur les Amognes, bravo encore, même si d'aucuns l'ont déjà remisé sans le parcourir ; ce n'est pas perdu pour tout le monde. Par contre, j'apporterai, un jour, d'autres images des Amognes, à travers les cartes postales qui sont encore nombreuses à ne pas apparaître sur le site. Soyez patients, Weill, Fillon et maintenant d'autres retardent le départ en retraite (pourvu que nous ne fassions pas de vilains petits vieux devant une perspective réduite de temps de « retraitance » !)
Enfin, j'habite Ourouêr qui ne figure pas dans le listage de l'Historique des noms de communes alors que De Soultrait, page 139, signale Orathorium en 1263, Oratorium en 1287, Saint-Martin-d'Orour en 1438, Oratorium-in-Admogniis en 1478, Oroer en 1498, La Motte d'Orouer au XVIème, Ouroue en 1650, Hourouer en 1661, Ouroy en 1724, sachant de divers livres mentionnent aussi Ourouër aux Amognes avant que (notre maire) ait décidé de se choisir cette dernière appellation il y a peu, mais qui n'est pas officielle. Heureusement, vous avez trois vues de la commune.
Une bonne poignée de main aux courageux protagonistes de ce site.

J.G

25/10/05
Je sais bien qu'on a instauré la priorité à droite dans tout le pays dans le but trés louable de faire diminuer la vitesse, mais ne croyez-vous pas qu'un stop rue de l'Huilerie et rue Baudin serait nécessaire ne serait-ce que pour les gens de passage qui ne connaissent pas ces rues totalement invisibles et qui même en respectant les limitations pourraient être surpris par une voiture venant à même allure d'une de ces voies secondaires ? D'ailleurs les habitants de St Benin l'ont bien compris puisque pratiquement tout le monde marque le stop à ces endroits même s'il n'y a pas de panneau l'indiquant.
Gringoire

24/10/05
Bonjour, Je viens de découvrir votre site dans lequel vous parlez du peintre Charles Clair. Peut-être auriez-vous des renseignements sur lui. Je désirerai voir des tableaux de lui. Peut-être y a-t-il un musée dans votre région, ou y a-t-il des personnes de sa famille avec lesquelles je pourrai être mise en contact. Merci pour tout.
V.P

Le trou de la pompe cassée depuis des années rue Nationale a été cimenté ! C'est un moyen simple, efficace et... peu couteux. Mais le point d'eau a disparu. Toujours dans la même rue un peu plus loin les trottoirs autour du rond-point route d'Imphy - route de La Machine-rue Louis Baudin sont dans un état lamentable. On fait bien des travaux énormes rue Henri Barbusse aprés ceux de l'avenue Thiers, alors pourquoi délaisser cet endroit qui voit le passage tous les jours de nombreuses mamans avec des poussettes ?
Nicole

23/10/05
Jusque là c'étaient des on-dits, mais cette fois je l'ai constaté de visu : y'a des bloches dans les poubelles ; et des beaux : gras, velus avec les yeux rouges... Avec les collègues on va passer à l'action car sinon on court à la faillite ! On va enlever ces élevages non déclarés et libérer ces braves poubelles au milieu d'une forêt parmi les nains de jardin...
Moulinot

Si le nom des "personnalités du canton" ne devait pas être "dévoilé" comment feraient-ils pour devenir des élus ? Un peu de bon sens Mister Freeball ! A partir du moment où les critiques concernent l'action publique de ces personnes je n'y vois aucun mal. Par contre si je lisais sur ces mêmes gens le genre de ragot, untel couche avec unetelle, je serais le premier à vos côtés pour prendre la plume et les défendre. Faut pas tout mélanger !
Bertrand

Oh ! la vilaine ! Mais qu'est-ce que j'apprends ! Une responsable de l'environnement à la CdC (je ne donne pas de nom pour ne pas choquer...) irait coller ses détritus dans la poubelle de la voisine ! Oh, que c'est laid ! Oh, que c'est lâche ! Si elle a vraiment des problèmes d'orientation, qu'elle nous le dise... on se fera un plaisir de l'aider à trouver sa propre poubelle.
Gringoire

Grâce à votre scoop S.G (vrai ou faux), nous allons pouvoir faire une petite explication complémentaire dans le débat qui s'est engagé ici sur "vie publique" et "vie privée" (excusez de l'emprunt, chère Mireille !) :
- Mme. X met en catimini, ses ordures, dans la poubelle de sa voisine, c'est une affaire de voisinage et nous restons dans le domaine de la vie privée ! (libre à la voisine de porter plainte auprès des autorités compétentes)
- la même Mme X est élue de son patelin, et vice présidente, responsable de l'Environnement et de la gestion des déchets" de sa Communauté de communes" ! Alors là, on tombe dans la vie publique.
Pour rappel, un(e) maire a le statut d'OPJ (Officier de Police Judiciaire). A ce titre ainsi que par respect de son mandat et des engagements pris vis à vis de la population et de l'Etat, il se doit pour le moins de donner l'exemple en étant irréprochable !
Espérons que maintenant, ce sera bien clair pour tout le monde, élus y compris.

Raspou

22/10/05
Cher ami, vous y allez un peu fort ! Cela semble traduire le désarroi dans lequel vous vous trouvez et je vous comprends. Vous reprochez à certains acteurs du courrier des lecteurs de dévoiler le nom de certaines personnalités. Quand on entre en politique, on devient de fait un personnage public, on accepte de s'exposer à la critique, si on refuse cela, il faut rester chez soi. Vous employez le verbe "dévoiler" il est bien choisi et révélateur de la façon d'agir de ces élus, qui font les choses sans explication, sous la table (choix de ramasser les fermentescibles contre les avis émis en réunion préparatoire...) Une dernière chose, les critiques doivent être constructives, respectueuses des règles démocratiques et républicaines et ne porter que sur les actions publiques, en aucun cas, elles doivent porter sur la vie privée de ces personnalités. Allez bon courage cher ami !
J.L

C'est un camion extraordinaire
On le voit de loin
On peut pas l'éviter
Et pis en plus
Il a pas d'marche arrière
Il va de l'avant
A moins qu'il soit coincé...
Et pis y'a des fois
Ou on l'voit peuchère
Passer sans manière
Peut-être un peu trop prés
De toute façon
Faut le laisser faire
P'têtre qu'un jour y s'diront
Ma foi on s'est trompé
Mais en attendant...
Admirez le camion... extraordinaire !

C.T

Faudra m'dire, friballe, ce qui empiète sur la vie privée des personnes que tu cites. Tout au moins deux sont impliquées dans la vie publique... Alors ou est le problème camarade ? Faut pas toucher à tes idoles ? Si vous êtes tous comme ça au PS j'comprends qu'y ait un malaise dans la région !
Jules Beurdin

Mon cher, pardonnez moi l'expression, mais vous déconnez ! Faut-il dire M. le maire de St-Jean quand tout le monde sait qu'il s'agit de M. Vincent, Mme la responsable de l'environnement quand tout le monde sait qu'elle s'appelle Mme Laubriat... Où est donc l'atteinte à la vie privée ? Ce sont des personnages publics. Quant à M. le propriétaire du terrain sur lequel devait s'installer la décharge que vient -il faire dans vos élucubrations ?
Gaston

Décidement mon cher Freeball vous êtes à côté de la plaque. D'abord primo on ne "dénonce" pas, et secundo quand on est élus, responsables ou "personnalités" il est normal que votre nom soit cité. Imaginez-vous au JT, le PPDA de service parler politique sans citer les noms de Chirac, Sarko ou Hollande... Restons sérieux !
Gringoire

21/10/05
Bonjour,
Je ne sais pas si je suis à la bonne adresse pour cela mais vous êtes le seul site qui renseigne sur les ateliers de l'équilibre.
En effet, je suis à la recherche d'adresses pour participer à ces fameux ateliers de l'équilibre pour ma grande tante âgée de 92 ans mais qui ne voyant pas assez, a fini par limiter ses actions et qui présente désormais des troubles de l'équilibre. Elle va se faire opérer des cataractes et le praticien pense qu'elle va retrouver une bonne vision (pour son âge) aussi semblerait-il important qu'elle retravaille son équilibre dans un de ces ateliers.
J'espère donc que vous pourrez me renseigner sur des adresses dans le Puy de Dôme. J'attends une réponse de vous-même si vous n'avez pas grand chose à me répondre, je vous remercie par avance...

L.R

D'habitude on envoie les troupes d'élite en avant-garde ! Ce Freeball ne doit être qu'un franc-tireur...
Marie

Non mais je rêve ! En vl'a un qui dit ne pas avoir supporté que le courrier accuse et donne les noms des "personnalités" et qui trois lignes plus loin donne lui-même trois noms ? Plus la peine d'attendre Gogo ? On l'a retrouvé dans les Amognes !
Godot

Cher Freeball,
Vous confondez respect de la vie privée, qui concerne la sphère personnelle, et vie publique :
Quand vous êtes élu, vous devenez personnage public et les citoyens que vous représentez ont le droit de regard, de vérification et de critique de votre action publique ! Vous avez pris des engagements vis à vis de la population dont vous avez sollicité les suffrages. Personne ne vous a obligé à vous présenter et à devenir ELU...
Idem pour ce qui est de M. de Faverges : à partir du moment, ou ce particulier s'engage dans l'implantation d'un CSDU sur son terrain même privé (d'ailleurs soumis à enquête PUBLIQUE !) et que cette installation doit traiter des ordures PUBLIQUES, et représente un réel danger pour le PUBLIC, il se met en position d'être soumis à l'avis et aux réactions des citoyens concernés, sur ce sujet précis.

Barnabé

20/10/05
Je pense, que chacun d'entre nous, a une idée bien précise, par rapport à la politique locale, et je respecte vos idées et vos opinions politiques locales. Quand j'ai lu "le courrier des lecteurs", je n'ai pas supporté, qu'une minorité des rédacteurs, accuse et dévoile des noms des personnalités de notre canton. Certes, chacun d'entre nous, a le droit de s'exprimer (comme votre journal, et je le félicite, de la même occasion), mais a-t-on le droit, de dénoncer des personnalités (Mr de Faverges, Mme Laubriat, Mr Vincent entre autres...), mais où est le respect de la vie privée, de ces élus ! J'aimerais bien, que ces élus, répondent au courrier des lecteurs, pour savoir leurs réactions... Ce serait une bonne chose !
Freeball
Réponse de la rédaction :
Nous répétons à l'occasion de votre message que nous n'avons jamais censuré une quelconque réponse des élus concernés...

Tiens, ça se réveille dans le camp PS. Pour ma part je trouve ça un peu tard ! Mais mieux vaut tard que jamais. On va voir ce que donne "le fameux coup de balai interne" dans les faits.
L'Ecolo qu'est plus Vert.

Un petit scoop pour finir de convaincre nos camarades socialistes de la grande valeur de nos édiles locaux : la propre élue d'une commune de notre CdC de plus responsable de la commission environnement, met très régulièrement en douce ses sacs de déchets dans la poubelle de sa voisine. Quel bel exemple ! Ca doit être sa façon d'appliquer "le regroupement". On est en train d'essayer de la photographier discrètement en train d'opérer. On vous tient au courant.
S.G

Bravo Mariane ! Ca fait bougrement plaisir de lire des réactions comme la vôtre ! Bien sûr que nous sommes pas des fachos, bien sûr que nous ne sommes pas des salauds (j'ai comme vous trois générations de socialistes derrière moi ! si ce n'est plus...) Mais vous avez dû sauter au plafond quand vous avez entendu que vos amis feraient tout pour nous "coincer". Bravo Mariane, vous êtes une femme honnête, essayez de faire balayer devant la porte, ce ne sont pas les vrais amis que vent emporte... et puis ma foi, s'il n'en reste qu'une, vous serez cerainement celle-là !
Gringoire

19/10/05
Vos propos Mr. Freeball m'attristent et me surprennent ! N'est-ce pas le propre de la démocratie que de pouvoir critiquer ceux qui nous gouvernent ? Seriez-vous partisan d'un régime totalitaire où tous les habitants de notre commune se regrouperaient place de l'église le Dimanche matin en scandant : Viva Francesca, viva Felipe...? Si justement ces critiques, ces cris d'angoisse se retrouvent dans ce site, c'est qu'ils n'ont pas le droit de paraître ailleurs. Notre pauvre département est inféodé à une clique de partisans de feu M. Miterrand qui ont eut l'habitude de régner sans partage et sans opposition. C'est sûr qu'un petit journal comme celui-ci, ils n'ont pas l'habitude et ça les agace... Quand sans vouloir vous offenser vous posez la question de savoir s'ils ont le pouvoir de mener à bien leurs projets, êtes-vous naïf ou inconscient ? Ils ont les pleins pouvoirs ! Le problème c'est qu'ils ne les utilisent que pour faire des conneries. Je me demande parfois si eux aussi en sont bien conscients !
Et puis au fait ! Qu'est-ce qu'ils ont comme projets !?

Gringoire.

Votre courrier me soulage, Marianne ! (j'imagine que c'est un nom d'emprunt, mais il est bien choisi !).
J'espérais que quelqu'un dans nos rangs ose enfin dire ici ce que nous sommes beaucoup à penser. J'ai lu ici et là de maladroites tentatives pour défendre des attitudes ou des choix indéfendables. C'est une erreur, cela ne fait qu'attiser des réactions légitimement agressives.
Boycotter ce courrier, comme nous en avons la consigne, et ne rien dire n'est pas mieux, nous le lisons tous ! Comme vous je tiens à défendre le socialisme, pas les mauvais socialistes ! Nous ne pouvons vivre sur le même héritage indéfiniment.
Non le socialisme n'est pas sectaire ou ne devrait pas l'être ! Oui, il est basé sur l'écoute, le respect, le progès social et donc aussi écologiste. Oui, j'entends ce qui est dit ici et je le partage en grande partie. Il faut que nous ayons ce débat dans nos prochains rendez-vous politiques. J'en suis persuadé : la population attend autre chose de nous. Si rien ne change d'ici là, je dois avouer que la prochaine fois je ne pourrais soutenir au seul nom de la solidarité des équipes avec tant de casseroles. Remettons-nous en question pendant qu'il est encore temps !

P.M

J'ai le succés trés éphémère
D'un journaliste de faubourg
Mais j'fais jamais la première.
J'ai pas d'bureau en haut d'une tour
J'voyage jamais en première
J'suis presqu'heureux
Mais j'suis pas fier
J'ai toujours le sens de l'humour
J'ai jamais eu ç'ui des affaires
J'mattaque à des bandes de vautours
C'est mon combat à ma manière...

J'aurais voulu être anarchiste
Pour pouvoir vivre ce que je dis
J'aurais voulu être anarchiste
Pour pouvoir faire ce que j'écris

Y'a plus qu'la Voix des Amognes
Qui me permet de montrer ma grogne
Heureusement qu' y'a le Béninoué
Qu'm'empèche de bientôt craquer !
Car j'maperçois que sur not' terre
On est jamais un solitaire
Y'en a ben d'autres qu'ont mes idées
C'est çà qui m'aide à continuer...
J'aurais voulu être anarchiste !

Moralité : Pas besoin de bombes, on peut faire de grandes choses même avec une petite plume.

Jean Vier

18/10/05
Cher freeball, vos élus ne sont pas les miens et je me sens parfaitement en droit de les critiquer, quand j'enrage devant autant d'incompétence, de bêtise, d'intolérance et de sectarisme... Le propre de l'intelligence est de savoir reconnaître ses torts, surtout avant qu'il ne soit trop tard. Mais ne vous faites pas de souci, lors des prochaines échéances beaucoup de nos proches s'engageront dans "le combat politique", formule que j'exècre car ayant moi-même été conseiller municipal dans une commune avec un maire RPR, un adjoint socialiste et l'autre communiste, tout le monde oeuvrait main dans la main pour le bien de la commune.
Ce n'est pas de l'amertume que nous ressentons mon cher, mais de la révolte ! Pour ma part je ferai tout ce que je peux pour virer ces élus, tout en me réservant le droit de surveiller l'action de leurs successeurs. Essayez si vous en avez la possibilité d'assister à une réunion de la clique socialiste du coin, vous verrez quand ces copains-coquins se congratulent et s'embrassent avec des airs suffisants. Vous en aurez la nausée... à moins que vous n'en fassiez partie !

Nanar

Je suis enseignante et cela fait un moment que je vous lis. On m'avait fait la leçon : "ce sont des fachos et des salauds, il faut les surveiller et essayer de les coincer". J'ai donc surveillé, analysé le plus objectivement possible ce qui circule sur ce site et particulièrement dans ce courrier. C'est sûr que mes "amis" élus y sont souvent éreintés, mais les raisons évoquées sont en grande partie recevables. Alors au delà des écarts dus à la colère, la déception ou l'exaltation de quelques-uns, quelque-chose d'inattendu s'est passé : socialiste convaincue, je retrouvais pourtant de plus en plus dans les arguments développés les valeurs qui sont les miennes.
Je dois dire que ça m'a troublée fortement : étais-je encore socialiste, alors qu'on l'est depuis 3 générations dans la famille ?
J'ai rapproché cela du "malaise" qui secoue durablement notre formation politique. Ce n'est pas moi qui suis plus socialiste. Et il y a un moment où le pragmatisme doit l'emporter sur l'idéologie et où le "DIRE" et le "FAIRE" doivent coincider un minimum. Je me surprends à préférer la compétence et la bonne volonté aux attitudes rétrogrades peu respectueuses de valeurs essentielles. Oui, le débat initié ici est sain et peut être profitable à notre famille.
J'envoie ce message à celle-ci : il est plus que temps de réagir et de balayer devant notre porte. Sinon nous allons le payer cher...

Mariane

En fait le "Petit Béninois" devrait s'appeler le "petit Cassandre " bien qu'il ne soit pas fils de Priam, il ne cesse de prédire la catastrophe écologique qui nous attend si les élus continuent à pratiquer cette politique désastreuse en matière d'environnement. Plus il dénonce, plus il commet un délit d'opinion et personne ne l'écoute. Mais la nature de l'homme est de détester les Cassandre car ils dérangent et troublent l'optimisme béat de nos braves représentants de l'environnement. On l'accuse de pessimisme et même de fascisme... Il est évident qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans votre gestion, Mrs les élus ; alors écoutez-nous plutôt que nous montrer du doigt et nous condamner au pilori !
Trojan horse

17/10/05
Nous ne l'avons pas voulu, nous l'avons. C'est un camion extraordinaire, volumineux, exceptionnel. Il est tellement exceptionnel, et là merçi UBU, qu'il encombre lors de ses déplacements très largement la chaussée puisqu'il frôle ( quelques centimètres) la ligne médiane entraînant de ce fait une mise en danger des autres usagers de la route. Il est étonnant que ses mandataires ne soient pas verbalisés. Il s'agit ici d'un véhicule lourd, encombrant dont l'utilité n'a échappé à personne et qui bénificie d'une indulgence coupable vis à vis du code de la route auquel nous sommes les uns et les autres tous soumis. Mon ami Boris Vian dans une oeuvre célèbre nous rappelle ce dit code. En un mot à camion exceptionnel convoi exceptionnel : voiture légère avec gyrophare à l'avant accompagnée de deux motocyclystes de la Gendarmerie Nationale assurant à la fois la sécurité du dit véhicule et le contrôle du contenant de ces sacrées boites à ordures.
F.R

Bonjour,
Je suis pour 1/4 d'ascendance nivernaise, finXIX°:Ville-Langy, fin XVIII°-début XIX° : surout Langy et Aubigny-le-Chétif, et alentours. Mais je n'y ai jamais séjourné : mes arrière-grands parents, domestiques, ont passé la plus grande partie de leur vie loin des lieux de leur naissance, où est revenue mourir mon arrière-grand mère dans les années 20.
J'ai d'abord été attirée par vos pages d'histoire locale, (grâce auxquelles j'ai pu situer un croquis mentionnant une maison face aux "Nouveautés Tillot", sans indication de village); depuis je suis avec intérêt les péripéties qui apparaissent dans le Courrier. Je m'intéresse aux verreries à cause de l'ascendance lorraine de mon mari (et j'ai découvert avec intérêt qu'un de mes lointains aïeux était manoeuvre à la verrerie d'Avril, maintenant sur le territoire de Diennes), et peux donner un élément de réponse à la question de J.G qui cherchait le 10 octobre la verrerie de Sainte-Catherine en Nivernais : il y avait au XVIII° une verrerie portant ce nom à Fours, elle est devenue une manufacture de porcelaine au début du XIX°.
J'espère que vous trouverez le collaborateur que vous recherchez.
Cordialement.

C.R

Entièrement d'accord avec Raspou et P.E.
J'ajoute juste qu'il y a une autre solution : Les élus qui ne se sentent pas à la hauteur peuvent démissionner !
Ce serait même à la fois élégant et un ultime service à rendre à leurs administrés au lieu de les engager dans des orientations calamiteuses.
Cela permettrait à de plus compétents qu'eux de gérer les affaires publiques avec un peu plus de clairvoyance, d'écoute et de sens pratique.
On retire bien le permis de ceux qui ne sont plus aptes à conduire !

J.G

16/10/05
Je viens de tomber sur le lexique des mots patois de mon enfance. Il en est deux que je n' ai pas trouvés, peut-être davantage car je n'ai pas tout épluché. Il s'agit de "ATTIGER" c'est à dire : exagérer et surtout le mot "CHTIT" encore très employé avec plusieurs sens qui sont :
1) "petit" en parlant d'un enfant dans l'expression "le chtit"
et 2) mauvais : ex "ça, c' st chtit". Mais, par contre, de quelque chose de bon, on dira : "c'est pas chtit".
La lecture de cette liste me rappelle de bons souvenirs ; je continuerai à vous lire.
A bientôt

A-M.G

Réponse à Freeball :
Je vous le dis sans animosité, mais ce que vous dites est insensé !
Quand vous manifestez en faisant grève, en défilant contre la politique du gouvrernement, en prenant en otage des gens qui n'y sont pour rien...
Si je venais vous dire : "Le gouvernement en place est le résultat de votre vote, vous n'avez pas à le critiquer, ou alors prenez donc sa place ! " ou bien : "les dirigeants, les actionnaires de votre entreprise, le sont légitimement, arrêtez-donc de récriminer et prenez donc leur place..."
J'aimerais assez voir votre réaction.
Les personnes qui s'expriment ici ne prennent personne en otage. Elles le font au nom de la liberté d'opinion et d'expression qui reste heureusement la règle dans notre pays.

Raspou

Cher Freeball,
Vous avez tort sur au moins 4 points :
- Ce n'est pas parce que nous avons voté nos élus qu'on a pas le droit de les critiquer (nous ne sommes pas dans un pays totalitaire ?!)
- Ce n'est pas parce qu'on les critique qu'on doit forcément vouloir prendre leur place ou être obligé de le faire.
- Il y a moyen de faire autrement, sur beaucoup de points : les propositions ou solutions alternatives ne manquent pas dans ces pages.
- Les prochaines échéances locales ne sont pas en 2007, mais en 2008. Ca fait encore long, au regard des "erreurs" qu'ils enchaînent à vitesse accélérée.

P.E

15/10/05
Et si on échangeait nos "élus chargés de l'environnement" contre Mme Bétencourt... La seconde a déjà pas mal donné. Quant aux premièrs, la jungle d'Amérique du sud serait pour eux un parfait terrain de travaux pratiques environnementaux. Le lundi ils donneraient un cours aux guerilleros sur le recyclage des douilles des mitrailleuses, le Mardi serait consacré au traitement des bouteilles de bières et autres téquillas qui risquent de rompre l'équilibre écolo amazonien et le Jeudi, cerise sur le gâteau, ils pourraient expliquer à ces braves gens comment transformer un char en bio-camion-poubelle...Viendrait ensuite la technique de réduction des bouteilles de coca-cola pour qu'elles tiennent moins de place. Comme on le voit : une semaine bien remplie. Et tout le monde y trouverait son compte, les guerilleros studieux n'auraient plus le temps de guérillérer quant à nous, on aurait le temps de respirer. Et puis si on veut les récupérer : trés simple, on les échange contre notre bio-camion flambant neuf.
A voir !

Gringoire

Salut à tous.
Je viens de découvrir votre site, et quelle surprise ! La mentalité de vos "rédacteurs", est terriblement amère, envers nos élus locaux. Mais, qui a donc voté nos élus présents ? Alors arrêtez de critiquer nos élus (certes, ils n'ont pas raison sur certains projets), ont-ils toujours le pouvoir, pour mener à bien leurs projets ? Si, nos élus ne vous conviennent pas, alors portez-vous candidat en 2007, et à ce moment-là, je surveillerais votre travail, et si celui-ci me conviendrait pas, je pourrais à mon tour vous critiquer.

Freeball

14/10/05
Sans déconner, je serais à la place des élus je rentrerai dans un trou de souris ou je démissionnerai illico.
Z'ont vraiment aucun amour propre (pour la conscience on était déjà renseignés !)

Looping

L'humour noir exprimé dans ce courrier est à la hauteur de notre désespoir d'être si mal traités.
Gardez courage ! Un jour viendra... où la rose sera mangée par les vers.
Où le vert l'emportera sur le rose...
Oui c'est vrai nous sommes lents à comprendre et à réagir... mais nos fourches ne sont plus loin maintenant...

E.V

Réponse à Renard :
Si tu te lances dans l'élevage, je possède un superbe mâle bleu argenté que je prête pour des saillies...
Parles-en à Simone.

Gringoire

12/10/05
Je vous suis depuis longtemps maintenant, et je ne vais pas vous parler des qualités de votre site, qui a déjà été mille fois reconnu.
J'ai reçu votre invitation à lire et divulguer la pétition et je tenais à prendre au moins le temps de vous répondre : Vous vous démenez, pour les Amognes et pour nous. Comme un grand, vous avez sorti les dossiers de la maison de retraite, du centre social, du CSDU, alors que personne était au courant (et pour causes !) et que le "grand" quotidien de la Nièvre est un tout petit vassal des politicards locaux...
Grâce à vous les choses ont évolué un peu ou beaucoup. Mais je me demande si les habitants des Amognes méritent tout le mal que vous vous donnez.
Il faut tout leur mâcher, tout faire à leur place, pour qu'ils prennent enfin un peu de temps et de courage pour faire le nécessaire.
A cet égard, à l'instar de l'Ecolo qu'est pas vert (alors lui c'est un vrai...) je suis très déçu du désengagement de Vital Amognes. Cette attitude exprime clairement que ses membres se sont et nous ont mobilisés uniquement pour défendre leur petit intérêt privatif.
C'est triste et à désespérer du genre humain.
Bien sûr, dans quelques temps "après la bataille", comme ces résistants de la dernière heure, ils vont se rendre compte que nos élus ont fait des erreurs conséquentes qui menacent de façon durable notre santé et pèsent injustement sur notre pouvoir d'achat, pourtant déjà bien entamé.
Mais le mal sera fait, les budgets engagés, les allergies et les maladies douteuses ou inexplicables de plus en plus répandues... Avec à la clé des larmes et des grincements de dents.
Une fois de plus, on en appellera au gouvernement pour nous sauver de ce désastre !
Alors que par simple paresse ou lâcheté on aura tout laissé se mettre en place.
Je regarde les photos de mes enfants et j'ai honte du monde que je vais leur laisser.
Ce matin je voulais vous remercier très sincèrement de ce que vous tentez de faire, puissiez-vous être entendu avant qu'il ne soit trop tard !

J.V

Bonjour à tous,
Je remercie nos élus pour leur grande perspicacité toute soviétique en matière d'ordure et d'emploi : Grâce au splendide bac à compost dont on m'a affublé, j'ai enfin trouvé ma voie. J'élève des asticots et je dresse des mouches. La plus vieille s'appelle Simone, et elle saute à travers le cerceau que je lui présente. Moi je suis heureux, j'ai enfin un métier.
J'élève mes mouches en brigades, et je suis papa de nombre d'asticots au sourire ultra brite. Leur HLM, la poubelle à compost, se dresse au milieu de mon salon en une splendide cathédrale odorante, telle le phare d'Alexandrie, répandant ses délicats parfums jusque dans ma chambre. Je vous conseille ces effluves sensuelles pour tout calin avec votre dulcinée ! Chaud devant !
Bref, merci Graillot et Laubriat, grâce à vous je suis général de brigade d'une floppée d'asticots, qui marchent au pas et filent doux. Franchement vous êtes doués. Je parlerai de vous à Moscou.
Mes asticots vous embrassent.

Le Renard du désert des Amognes

Les touristes peut-être pas, mais les mouches sûrement !
Je propose un titre pour ton oeuvre, Naf-naf : "Le bal des mouches transgéniques".

Barnabé

11/10/05
Cher béninois, j'ai moi-même un projet artistique : une grande fresque murale composée pour moitié de lisier de porc et pour l'autre de lixiviat. Ce serait du plus bel effet sur un mur de la mairie et attirerait certainement une foule de touristes... Pensez-vous que je puisse demander une subvention aux élus locaux ?
Naf-naf

10/10/05
Je suis un artiste de Saint-Benin : je fais de la peinture sur coquilles d'oeufs, à base de fiente de tourterelle et de pigments naturels. Je voudrais savoir quelles sont les démarches à accomplir pour devenir artiste officiel de la commune, et toucher ma rente ? Sous quelle forme et combien de fois par jour devrais-je encenser mes bienfaiteurs.
Raspou

Je suis scandalisée par cet achat de toile. Si la mairesse aime tant la peinture des peintresses de Valotte, qu'elle leur achète à titre personnel toutes les toiles qu'elle veut ! Mais pas avec notre argent.
G.B

Si j'avais 1375 euros à investir dans la peinture je me payerai une toile de G. Hosotte qui expose en ce moment à Vézelay. Allez y faire un tour et vous verrez ce que veut dire artiste-peintre. Lui n'a pas besoin de "subventions", son talent suffit.
M.J

Je suis tout à fait d'accord avec M.E concernant l'achat d'oeuvre d'artistes locaux ; je ne mets pas en cause le talent de Barbara Bo, mais bon, ça va, on a donné, on pourrait peut-être s'adresser à d'autres artistes qui ont tout autant de talent, (effectivement les expositions de cet été l'ont prouvé) mais, je ne suis peut-être pas au courant de la raison de ce choix systématique ?
M.F

J'ai une ancêtre enterrée à Delle (90) : Jeanne Françoise SURGANT ou SURGAUX veuve de Jean François SCHLISLER mais son lieu de décès a été La forge et verrerie de Ste Catherine en Nivernais ( ?) (15/11/1785). Le père de son gendre Claude BERTHIER ou BERTIER, originaire de Chambéry, a été maître de forge de Béthonvilliers (90) puis son fils Charles François Joseph Berthier époux de Marie Françoise SCHLISLER lors de son mariage est domicilié à la verrerie de THORENS (74) (1777) enfin, après avoir eu ses enfants à Chambéry (1779 & 1782 ), on le retrouve à DECIZE où il décède en 1807 ainsi que son épouse en 1820 ; J'ai ouvert votre site en recherchant Ste Catherine dans la Nièvre et j'ai retrouvé la colline Ste Catherine à ANLEZY et des forges sur St Benin d'AZY mais pas de "forge et verrerie de Ste Catherine en Nivernais". Avez-vous des renseignements ?
Bien cordialement.

J.G

09/10/05
Je viens de lire dans le compte rendu du dernier conseil municipal, la décision d'acheter pour 1375 euros une toile de Barbara Bô.
Je ne remets pas en question une politique d'achat d'oeuvres d'artistes des Amognes, si le budget de la commune peut le supporter.
Par contre, que ce soit toujours le même couple d'artistes officiel du coin, qui grâce au spécial copinage, profitent de ces subsides est scandaleux. Il faut quand même savoir, que les dits artistes ont déjà bénéficié d'autres prodigalités de madame Lereu ou M. Graillot et que par exemple, elles ont réalisé les fresques murales de la commune et animé des ateliers en primaire en étant grassement payées.
J'ai découvert sur ce site, et les expositions organisées cet été le confirment, qu'il y a pourtant de nombreux autres artistes qui mériteraient d'avoir leur part de reconnaissance. Eux ne vivent pas de subsides publics et sont obligés d'aller "TRAVAILLER" pour nourrir leur famille.
Cette notion "d'artiste officiel" me hérisse le poil et rappelle trop les tristement célèbres Républiques Bananières et leur politique clientèliste bafouant les lois de NOTRE République.
Je me hâte de préciser que je ne suis pas artiste moi-même, et qu'il ne s'agit donc pas d'une jalousie corporative de ma part.
Madame le Maire et toute votre équipe, le vase est plein : vous avez perdu le peu d'estime que j'avais encore pour vous et dès que j'aurais l'occasion de vous rencontrer je vous le redirai.

M.E

08/10/05
Mon grand amour pour l'être trop
Faillit vous étouffer ma belle
Ainsi pour n'être point cruel
L'ai-je décomposé en morceaux
Puis comme perles aux pourceaux
J'en ai distribué les rondelles
Sans lésiner à toutes celles
Qui voulaient joindre le troupeau
Et depuis je vais portant beau
Casanova des ruelles
Ayant enfoui dans la poubelle
Mon coeur glacé comme un tombeau...
Moralité :
Les rondelles ne font pas le printemps... br> Je sais, je sais ! mais de temps en temps ça fait du bien de pouvoir poétiser sur ce site admirable.

Gringoire

07/10/05
Beau parcours ! Votre positionnement (je parle de la rédaction de ce site) est assez atypique. Une bonne partie de la Gauche historique vous conspue !
La même proportion de la Droite ne vous aime pas non plus. Les partis écologistes vous craignent. Les Extrèmes ne se reconnaissent pas en vous ! Le quotidien local, que vous ne ménagez pas et il faut dire qu'il y a matière, vous boycotte et quelque-part jalouse votre liberté de ton...
Tant mieux : vous êtes à la bonne place !
Tous vous lisent et parlent de vous, comme déjà évoqué dans cette page. Vous êtes l'opposition mais ils ne savent pas par quel bout vous récupérer. Vous êtes la proposiion, mais ils ne savent pas en profiter !
Vous en dérangez beaucoup, mais c'est ce qui fait votre popularité et votre force.
Oui, nos voix exprimées, amplifiées par votre audience représente un réel contre pouvoir !
Le vrai débat républicain dans ce département, c'est chez vous qu'il s'est réfugié... Restez donc cette référence, et malgré les appels du pied ou de la plume à peine voilés qui s'expriment ici, sachez rester à votre place : ne vous engagez pas dans l'échiquier politique. On viendra vous expliquer "qu'on a besoin de vous, qu'il faut porter dans l'action vos réflexions, que vous êtes les plus à même d'incarner un vrai changement..."
Si vous mettez le doigt dedans, vous êtes cuits. Il y en a qui attendent que cela pour festoyer autour de cette chute annoncée.
Croyez-moi, je suis passé par là, je connais bien le processus.
Fraternellement,

D.A
Réponse de la rédaction :
Rassurez-vous, cher D.A, nous ne tomberons pas dans le piège.

Réponse à Gringoire :
Tout à fait d'accord avec vous, cher bretteur ! Je pense qu'en effet : la personne qui saura nous représenter activement en portant notre mécontentement et des solutions alternatives en matière de gestion de l'environnement, remportera sans coup férir la mise lors des prochaines échéances.
Y a-t-il quelqu'un pour le faire actuellement ? Cela reste la question.
Sur le deuxième point que vous abordez (je me permets de préciser tout d'abord que j'ai fait une bonne partie de ma carrière dans les véhicules industriels) : oui, évidemment, on peut modifier de façon significative le système de gestion des ordures, sans mettre en péril les investissements ou les dépenses déjà engagées et cela de 2 façons :
1) en échangeant, notre "gros monstre", plus adapté à une zone urbaine contre un modèle plus petit muni du kit pesée embarquée ! La chose est sans doute possible puisque le nôtre semble être une 2ème main venant de l'Ardèche...
2) en faisant équiper notre "gros monstre" du kit pesée embarquée : un petit ordinateur de bord et une petite modification du système de levage des bacs !
Vous voyez bien, contrairement à ce qu'avance l'équipe en place ou la mauvaise foi l'emporte sur l'incompétence, la situation est parfaitement réversible ou du moins évolutive !
Bien cordialement,

H.P

06/10/05
On va essayer de faire dans l'objectif ! Je sais bien que les pétitions et autres grognes sont un coup d'épée dans l'eau, mais ils montrent aux élus que nous sommes là et que leur siège peut être à bascule... Il y en a qui s'en fichent, Mme le maire doit paraît-il ne pas se représenter ; mais est-ce bien elle qui "porte la culotte " au sein du conseil ? Quant au roi Philippe qui lui s'accroche à son mandat, nos actions peuvent amener sa défaite la prochaine fois. Ceci étant dit je me fais beaucoup de souci pour le successeur : comment pourra-t'il gérer ce problème d'ordures ménagères, entre autre, alors que des dépenses considérables ont été faites ? Comment revenir en arrière ? D'autant plus qu'il se retrouvera dans un milieu hostile au C. Général... Il faut dés maintenant que tous les gens mécontents fassent bloc autour d'un leader, il faut montrer à tout le département qu'un canton peut ne pas être inféodé comme tous les autres à la clique monarcho-miterrandiste qui dirige depuis trop longtemps la Nièvre.
Gringoire

Je promène en laisse chaque matin mon petit caniche dans les rues de St-Benin. En citoyen responsable je suis muni d'une pelle et d'un sac pour ramasser les "cacas". Que dois-je faire ensuite ? Bio-déchets ou tout venant ?

Lulu

Et au fait, où sont passés ces chers Graillot, Laubriat, Vincent, pour ne nommer que les plus brillants édiles locaux, chantres forcés et contraints de nos luttes passées pour l'environnement ?
Les hardis défenseurs de notre qualité de vie, sont "sans voix" ? Et les si actifs membres de Vital Amognes, si prompts à vouloir nous mobiliser contre le CSDU, quels accords ont-ils passé avec les élus pour que CSDU aille gangréner plus loin ? Quel a été le prix à payer ? Sans doute celui d'un silence qui devient de plus en plus suspect.
Que la tête soit vendue, pourquoi pas ! Cela n'étonne pas le vieux militant que je suis.
Mais il reste NOUS, NOUS n'appartenons à personne, NOUS sommes libres.
Libres de soutenir un jour l'un et un jour l'autre. Nous voulons avant tout soutenir l'écologie et une qualité de vie qui nous est chère !
J'ai participé aux actions de Vital Amognes, sans trop me faire d'illusions sur l'implication réelle de ses dirigeants, la cause était juste !
Si aujourd'hui cette asso s'est endormie sur nos lauriers, tant pis pour elle.
Quelqu'un dans ce courrier a parlé des "objectifs personnels". Mon engagement à moi est sur les "objectifs collectifs" !
J'espère vivement partager cette vision avec quelques autres et nous gagnerons aussi ce combat, avec votre aide.
Car jusqu'à présent, il n'y a guère que la VdA qui est cohérente dans ses choix.
Je vous envoie en PJ les mails des membres de l'asso pour diffuser la pétition. Faites-en bon usage !
Courage, un jour vos mérites seront reconnus.

L'Ecolo qu'est plus Vert.

05/10/05
Contrairement à ce qui a été annoncé haut et fort, le camion ramasse toujours bel et bien les "ordures triées" exactement comme celles qui sont "en vrac" dans des sacs en plastique. La "Femme de Fer" des Amognes, toujours prompte à prendre des arrêtés léonins, n'est même pas capable de les faire respecter !
Il paraît que c'est pour limiter le mouvement de contestation qui enfle et s'étend, que des consignes laxistes ont été données au personnel de ramassage.
Pauvre de nous !
Mais rassurez-vous la "main de fer, dans un gant d'acier" de Madame Lereu ne tardera pas à reserrer son étreinte : Quand on a tort dans les faits, le seul moyen de faire croire qu'on a raison est de passer en force...

Raspou

Ok ce serait super ! D'autant plus que n'habitant pas à St Benin à temps complet, je ramène chaque dimanche mes poubelles ! Ca sent bon dans la voiture, et on ramène chaque fois un petit souvenir ! Où habitent-ils ?
M.F

04/09/05
Y'en a qui signent des pétitions, ou veulent arrêter le tri sélectif, les autres râlent mais pas trop fort des fois qu'on les entendent...
Moi je propose quelque-chose de plus radical ! Et vous verrez que ça fera bouger nos petits asticots d'élus.
Quitte à prendre votre voiture, ou faire une grande promenade pour emmener vos ordures au point de regroupement, vous pourriez vous tromper et croire que c'est justement à la porte d'un de vos élus (conseillers municipaux compris) !
Puisqu'on est tellement bête, qu'on n'écoute jamais ce qu'on dit...
Et puis si on est pris, on pourra toujours dire qu'on s'est laissé guidé par l'odeur de pourriture (Lol)
Vous verrez que là comme par enchantement, la fourmillière se réveillera.
NON AUX DECHARGES SAUVAGES, OUI AUX POINTS DE REGROUPEMENT ELUS !

S.C

Je suis tout à fait d'accord avec Barnabé, les gens râleront un petit peu, mais ils revoteront pour les mêmes le cas échéant !
Au moins on sait ce que l'on perd et on sait ce que l'on retrouve ! Le changement dans la continuité on connaît !
A bientôt aux urnes !

F.L

J'ai entendu dire de quelqu'un qui fait partie de la commission à la CdC des Amognes, qu'à terme, il était prévu que le ramassage ne se ferait plus au porte à porte mais uniquement sur des points de regroupement !
Une fois que nous aurons avalé le début de la ligne, ils ne doutent pas que nous "bouloterons" toute la canne à pêche, sans rien dire !
"Qui va piano, va salo..."
Comme je l'ai déjà lu sur ce courrier : "On a les politiques qu'on mérite..."

P.E

03/10/05
J'ai signé la pétition, et je l'ai remise à une amie qui se charge de faire suivre et de me la retourner. Je vous tiens au courant.
Cordialement.

M.F

Je suis tombé par hasard sur votre Website, Je suis un Habitant des Etas-Unis qui a passé tous les étés de ma jeunesse (entre 1954 et 1965) au Château de St Benin. Votre site m'a fait revenir des mémoires chaleureuses. Je suis retourné a Valotte il y a deux ans, et eu le plaisir de retrouver la princesse Mimi, toujours pieds nus, et prête à partager son Scotch. Merci pour les mémoires.
Best regards

David C.L

02/10/05
La mairesse a t'elle au moins eu une pensée pour nos éboueurs qui ont deux fois plus de travail depuis l'arrivée de ce mastodonte ? Ils se croient revenus 30 ans en arrière... Pour ce qui est du mécontentement c'est sûr, va y'en avoir !
Gringoire

NON Barnabé ! Nous ne revoterons pas pour ces incompétents. C'est le seul moyen pour sortir de cette situation contre laquelle toutes nos pétitions n'ont aucun effet. Virons les à coup de bulletins de vote et puissent leurs successeurs entendre la "vox populi".
M.J

01/10/05
Je sais que ce que vous relatez est malheureusement vrai.
La prochaine étape sera qu'il faudra tout emmener nous-mêmes à Rouy pour une partie et à l'incinérateur de Fourchambault pour le reste.
Le tout nous coûtera toujours plus cher.
Ils ont pourtant raison sur un point : les gens vont râler sur le moment, puis s'habituer, et même revoter pour ces dangereux irresponsables la prochaine fois.
On fait le pari ?

Barnabé

Devant l'incompétence et l'intolérance des responsables environnement de la C.de C des Amognes, j'ai à mon regret entendu des voisins et amis déclarer qu'ils arrêtaient le tri sélectif... A quoi ça sert ? Sinon à faire augmenter les impôts ... Ne croyez-vous pas que l'heure de la retraite a sonné Mme Laubriat ?
MJB

30/09/05
Suite à l'annonce que le conseil municipal de St-Benin de jeudi dernier aborderait le problème d'assainissement pour les habitations non raccordées au réseau d'égout public et celui des ordures ménagères, je me suis transporté à la salle de la mairie.
Un arrêté décidant de la création sur la commune d'un syndicat "SPANG" y fut pris et son règlement alambiqué adopté à l'unanimité ?!
Ce syndicat a pour vocation la mise aux normes et le contrôle du système d'assainissement de l'ensemble des habitations de la commune. Un contrôle initial sera fait à partir du 1er janvier 2006, puis tous les 4 ans. Suite à ce contrôle délégué à une structure privée, les propriétaires, qui auront le loisir d'en répartir la charge sur leur locataire, auront à s'acquitter à ce titre d'une taxe annuelle d'environ 15 euros. Les installations non conformes devront le devenir aux frais exclusifs du propriétaire dans un délai imparti, sous peine de poursuites pénales et d'amendes.
Et "spang, dans les dents" ! Quid de ceux - et ils sont nombreux - qui n'ont qu'un puisard et surtout pas les moyens de prendre en charge financièrement une nouvelle installation ? Pas prévu ! Circulez ... y'a qu'à payer !
En ce qui concerne le ramassage des ordures, on atteint des sommets dans "le n'importe quoi" !
Commençons par le presque banal : La "SITA" (encore elle !) augmente ses tarifs de 7,5 % pour le traitement de nos déchets.
Accepté sans sourciller par Madame Lereu, qui - il faut le rappeler - est la vice présidente du S.I.E.E.N, chargée de la gestion des déchets ménagers.
Le meilleur suit : Le nouveau camion "dernière technologie", une petite merveille à 120.000 euros (80 millions pour parler comme les anciens) ne va pas pouvoir ramasser toutes les poubelles (bio ou pas !) :
- Il est tellement gros qu'il va falloir élaguer les routes à plusieurs endroits pour qu'il puisse déjà circuler.
- Conformément à la réglementation, il ne peut pas reculer !
- Son poids et sa taille l'empêchent de manoeuvrer, là où le précédent pouvait le faire !
Résultat : les poubelles (toujours bio ou pas) ne seront plus ramassées au porte à porte pour une grande partie de la population qui devra traîner ses deux poubelles vers des points de regroupement déterminés par les mairies !
Pour certains, ces points de regroupement seront à plus de 200 mètres de leur porte !
Cerise sur le gâteau : la municipalité découvre aujourd'hui même "ces petits inconvénients".
Ces braves élus s'attendent quand même à un beau "B..." et à une avalanche de mécontentements mais sont certains que cela va se tasser...
On croit rêver !
Pour résumer :
- on va payer plus cher pour le ramassage et le traitement d'ordures qu'on aura pourtant encore plus triées,
- on nous les ramassera même plus au porte à porte,
- on aura 2 poubelles à trimbaler, nettoyer, ranger !
Que ceux qui ne font pas partie des Amognes, et qui se gaussent : "Ils sont fout ces amognards", ne se moquent pas trop : ils risquent d'être mangés à la même sauce ! Car notre chère Mairesse - vice-présidente de ... et tout le tremblement - dans une de ces déjà célèbres colères a clamé qu'elle ne comprenait pas les gens qui râlaient maintenant, puisque tout cela a été décidé en 1998/1999 dans un plan départemental de gestion des déchets, avec paraît-il "l'accord des associations de consommateurs et écologistes et de tous les services concernés !".

Paul de Haut, envoyé spécial de la VdA

Dans le cadre de notre association A.S.P.A. (Association de Lutte et de Sauvegarde du Patrimoine de l'Auxois), nous avons l'intention de lutter contre le projet de décharge monstrueux prévu sur la commune de Vic de Chassenay, aux portes de notre cité médiévale de Semur en Auxois. Dans ce contexte et dans le lien commun qui nous unit à combattre des projets aussi monstrueux, pourriez-vous nous communiquer tout renseignement, ou recommandation utile afin de mener à bien notre défense pour aboutir à la victoire et au rejet d'un tel projet.
SOUHAITONS-NOUS BON COURAGE DANS CETTE LUTTE ACHARNEE. AIDEZ-NOUS !

ASPA
19, Rue des Alouettes
21140 - SEMUR-en-AUXOIS
Tél : 03 80 97 37 93 / Fax : 03 80 97 19 78

29/09/05
... Bravo pour la façon dont vous faites fermenter nos Amognes, ce sont ces fermentations qui produisent les meilleurs vins.
L.D

... Etant tous deux sans emploi, nous aimerions travailler ensemble afin de tenir une gérance alimentation multiservices, camping, ou toute autre proposition.
Nous sommes très diversifiés dans nos emplois, nous pensons apporter un complément intéressant pour n village.
Merci de transmettre nos CV aux différentes mairies de votre communauté.

A.M
Réponse de la rédaction :
Une belle occasion pour les élus ruraux de redynamiser le tissu économique de leur commune et de faire 2 chômeurs de moins !
Si elles sont intéressées, qu'elles nous le fassent savoir, nous leur transmettrons CV et coordonnées.

Bonjour. J'ai vu quelques photos des innondations de Nevers sur votre site, je vous joints quelques photos des innondations de Decize en 2003. Cordialement,
F.O

Je recherche une image humoristique concernant Bokassa et l'affaire des diamants.
Pourriez vous me trouver cela ? Merci d'avance.

Y.D

28/09/05
Bonsoir,
Je souhaite protéger mes massifs de rosiers de l'envahissement de la pelouse proche. Avez-vous des solutions simples à mettre en place ? Merci.

Nono

Merci de me faire parvenir par retour la pétition que je ne peux pas charger à partir de la Voix des Amognes.
R.F

SOS, quand je charge la pétition, elle se mélange avec le site, pouvez-vous me guider ?
P.B
Réponse de la rédaction :
Pour télécharger la PETITION il suffit de cliquer sur le lien, puis sur enregistrer dans la fenêtre qui s'ouvre ! (ne pas faire ouvrir avant de l'enregistrer, ou elle sera "mélangée" avec la présentation du site !) Il ne vous restera plus qu'a l'imprimer...

27/09/05
Le club de tarot fonctionne toujours et trés bien ! Il organise le samedi 1er octobre un grand tournoi en donnes libres à la MdJ de Saint Benin. Les tournois de club ont lieu un vendredi sur deux (en alternance avec Decize) à l'ancienne mairie. En fonction du nombre de joueurs il peut y avoir un concours libre et un tournoi duplicate. Dans l'attente de la visite d'un ancien champion de France !
J.J Marceau

Les élus s'honoreraient à prendre en compte nos demandes légitimes, justes, progressistes.
Il y a quelques-chose que je ne comprends pas et qui m'insupporte : pourquoi devoir se battre contre des gens qui sont sensés nous représenter, alors qu'on devrait se battre, A LEURS COTES pour que tout aille mieux dans nos chères Amognes.
Pourquoi ce décalage entre ce qu'on a investi en eux, et la façon dont ils nous traitent une fois élus ?
Gringoire a raison : nos élus sont d'une autre époque ! Il est temps de mettre un peu de sang frais dans ces attelages poussifs... Et s'il ne vient pas de la famille socialiste, tant pis !
Pour ce qui est des écolos estampillés Amognes, je dis à mon tour ma déception à constater leur léthargie coupable, leur manque d'engagement réel.
Le combat de la communauté qui s'exprime sur ce site est juste et constructif ! Heureusement que vous êtes encore là pour faire entendre notre voix !
Le JdC est lamentable, je ne vais pas renouveler mon abonnement, même si je suis plutôt de sensibilité de gauche.
Voilà, je crois n'avoir rien oublié, ni personne.
Mille courages à vous.

D.B

Depuis plusieurs années, j'apprécie le "petit Béninois" et son ton indépendant et un peu décalé sur les affaires locales ; j'attends toujours avec impatience la parution du dernier numéro informatique qui donne quantité d'informations et de sujets de réflexion. J'ai toutefois un regret, que le terme "Amognes" soit restreint au canton de St-Benin d'Azy, en oubliant Bona et Lichy qui, aux sources de l'Ixeure, en font pourtant bien partie, géographiquement et historiquement. J'ai éprouvé la même déception après avoir acheté l'intéressant volume sur "Les Amognes" de Augustin VAGNE et Paul de HAUT.
D.L
Réponse de la rédaction :
Le dernier numéro "Spécial déchets"du "Petit Béninois" vient d'être mis en ligne sur le site. Il est en cours de distribution sur St-Benin.
Sur la définition géographique des Amognes, vous avez parfaitement raison ! Aussi bien notre page sur l'histoire des Amognes, que l'introduction à l'ouvrage que vous avez la gentillesse de mentionner, en font état...
Notre parti pris a été d'essayer d'être le plus complet possible, sur la définition administrative actuelle des Amognes, plutôt que d'être trop général sur un territoire plus étendu. Nous avons rajouté Ourouer à cette approche, pour justement rappeler l'ouverture sur des communes qui historiquement étaient amognardes.
Nous sommes prêts à créer de nouvelles pages sur ce site pour Lichy ou Bona, à partir des éléments historiques et iconographiques que vous nous fournirez.

26/09/05
Disparu le 14/09/05 à Sauvry-Bas, chien malinois (FILOU - 16 ans).
Récompense.
03 86 58 51 80

M.C

Rassure-toi Papi, les politiques ils le lisent ce courrier ! C'est même devenu un sport au Conseil Général : les collègues de "Phiphi" suivent ses mésaventures avec intérêt et le chambrent sur les tôles qu'il se prend régulièrement sur ce site ! Il y en a même qui le surnomme "le paratonnerre des Amognes". Lui il est furieux ! Nous, dans les bureaux ça nous fait marrer !
J'ai changé mes initiales exprès car j'ai une famille à nourrir, mais un bon coup de balai je suis pas contre.

D.A

Vous ne lirez jamais de réponse des écolos du coin. Ils sont tous inféodés au parti miteux-socialo ! De même que vous ne lirez jamais non plus un article sur ce sujet dans le JdC car ces journalistes d'opérette ont peur de déplaire au calife local. Alors les armes ou les urnes ? Moi je choisis les urnes.
Boutons ces mécréants hors de nos AMOGNES !

Gringoire

25/09/05
Réponse à JC : p'tête tout bêtement qu'y la lisent pas vot' causerie ?
Qu'sont pas au courant de tout ce mécontentement populaire !
C'est pas marqué dans la Pravda (ça c'est bien vu), et l'curé, y'en a pas causé dans son sermon de c'matin...
Faudrait p'tête que y'en aient qu'leur disent qu'on cause d'eux dans le poste Internet, y s'retrouv'raient moins cons.

Papi Mougeot

Bonjour, est-ce que le club de tarot de Saint-Benin fonctionne encore ? Quand et avec combien de joueurs ? Vous faites du duplicate ? Tenez-moi au courant, svp merci.
D.G

Ca y est en v'la un premier qui sort du bois, en prenant position !
C'est mieux que rien, mais c'est pas brillant du côté des autres et des assos !
Je saurais m'en rappeler, quand ils viendront la gueule enfarinée et les mains poisseuses pour me demander de voter ou de tracter pour eux !
Et vous, vous attendez quoi pour la mettre en ligne votre pétition ?
Tout le monde roupille là-dedans.

Barnabé
Réponse de la rédaction :
Vous avez raison, Barnabé, nous avons déjà trop tardé !
Voici donc en téléchargement au format Word cette PETITION (cliquez sur le lien, puis sur enregistrer dans la fenêtre qui s'ouvre !)
Nous voulions auparavant, laisser l'initiative à ceux dont c'est quand même plus dans les attributions de lancer ce type d'action.
Il a fallu ensuite la rédiger sous la forme la plus simple et la plus fédératrice...
A vous de jouer maintenant en la diffusant largement et en la faisant signer autour de vous.
Sans oublier de la retourner à l'adresse indiquée.

Raspou, vous êtes un honnête homme ! Vous m'avez tiré des larmes d'émotion avec votre supplique aux élus !
Vous avez mille fois raison, et c'est très bien dit. Puissiez-vous être entendu !

M.P

24/09/05
C'est sûr, on ne peut pas compter sur nos élus !
Par contre "Vital Amognes" a pu compter sur nous pour les manifs, les banderolles sur nos maisons, les réunions, les pétitions... Quand SITA voulait installer au bout de leur jardin leur super décharge. Là, ils en mettent du temps à se bouger ?
Moi je dis qu'il y a pas 2 solutions : soit ils s'en foutent, soit ils sont aux ordres des élus en place !

P.L

Info à prendre au conditionnel : il se chuchote sous le manteau que le nouveau camion poubelle servirait de char pour la reine du prochain comice... A voir !
Gringoire

Bravo pour votre page sur la fabrication du compost, j'ai appris plein de choses, car j'en étais restée au sympathique tas de fumier de mon enfance.
N.M

Je m'adresse aux élus : quelle trace, quel souvenir allez-vous laisser dans la postérité ?
Celle d'escargots noirs, laissant derrière eux un sillage de pollution et la responsabilité (non-coupable !) de la multiplication d'affections sanitaires graves dans la population, de la dégradation de notre qualité de vie ?
Votre gestion peu inspirée des deniers publics est malheureusement monnaie courante et passera à l'as...
J'attire votre attention à ce sujet : plus vous attendrez pour mettre en route les solutions qui s'imposeront à nous de toute façon, plus cela nous coûtera cher !
Votre surdité démocratique chronique est une maladie répandue dans le coin, elle sera vite oubliée !
Mais comment faites-vous donc pour arriver encore à dormir ?
Personnellement j'aurais trop honte que mon nom soit associé à tout cela, même si je n'étais que conseiller municipal !
Vous me direz : "Y'a des somnifères pour ça !"
J'en appelle à votre CONSCIENCE, ce n'est pas Dreyfus que vous allez condamner : ce sont vos enfants, vos petits enfants, et les générations à venir ! Un vrai génocide auquel vous aurez participé à votre petit niveau...

Raspou

Si je ne me trompe, j'ai cru voir que le beau-bio-camion-poubelle était immatriculé en 07 (Ardèche), alors qu'il est sensé avoir été construit en Saône et Loire...? Les élus ardéchois auraient-ils compris plus vite que chez nous la non utilité de ce "bazar" en zone rurale et l'auraient-ils alors refilé à notre C. de Communes ? Et à quel prix ?
MJ.B

Cher « écolo qu'est pas vert », et vous n'êtes pas le seul, vous m'interpellez sur les suites à donner après la réunion du 12 septembre.
Il ne vous aura pas échappé que ma position au sein du conseil municipal est minoritaire. Il en va de même au sein du conseil communautaire, où je ne siège pas. Dans ces conditions, il n'est pas aisé de "peser" ! et encore moins de prendre des décisions pour améliorer le système mis en place. Par contre je peux (et je fais) provoquer le débat. L'organisation de la conférence du 12/09 n'a pas été simple (convaincre Mr Dietmann, communication tronquée par le JDC.) mais je ne regrette rien, cela aura permis de démontrer qu'il est possible de faire plus et mieux sur ce sujet. J'ai participé à différentes réunions, organisées par la Com des Amognes en 2002-2003, sur la problématique des déchets. J'ai proposé la mise en place de la pesée embarquée. D'autres ont suggéré la distribution de bacs individuels de compostage. Le président de la Com et ses amis ont choisi une autre voie, sans explication ! On peut se demander pourtant si ces décisions correspondent à la réalité de notre territoire et par qui cette « pensée unique », que l'on retrouve exprimée dans les cantons voisins a été déterminée ?
Dans les tous prochains jours je ferai des propositions aux élus en place, sans tout remettre en cause, mais simplement en prenant en considération les attentes légitimes et raisonnables de la population.
Contrairement aux affirmations de Madame le Maire, la pesée embarquée sur notre territoire est applicable à terme avec une simple adaptation du nouveau camion.
Vous pouvez compter sur mon engagement résolu sur les problèmes environnementaux, bien au-delà des arrières pensées que certains me prêtent.
Jeudi 29 septembre se réunira à la mairie de St-Benin le conseil municipal. Il est prévu d'y aborder un point sur les ordures ménagères, j'invite chacun à s'y rendre.
A l'issu de cette réunion, je n'exclus pas de participer activement au mouvement pétitionnaire qui semble s'initier pour faire comprendre aux élus la détermination de la population à faire évoluer le système actuellement en place.

Jean Luc Gauthier.

23/09/05
Je suis pas loin de penser comme l'Ecolo de service, à la fois sur les élus et sur les "assos vertes".
J'ai donc hâte de lire sur ce courrier leurs positionnements respectifs sur cette histoire de bio-déchets et je dois avouer que leur silence m'inquiète...
J'espère au moins que vous ne détournez pas les réponses qu'ils vous auraient envoyées ?
Pour ce qui est du Journal du Centre, je suis OK, leur façon d'éviter de traiter l'information pour ne pas déplaire, devient complètement ridicule. On se croirait dans une "république bananière" !
Cordialement,

J.C
Réponse de la rédaction :
Nous n'avons rien eu à "détourner", malheureusement !

Encore bravo et merci à Dany DIETMANN pour sa brillante prestation. Chaque minute passée à l'écouter ne pouvait laisser indifférent. De plus voilà quelqu'un qui se place à la fois dans le discours et dans les actes et prouve que cela fonctionne. Qualité rare il faut le souligner ! Merci également à la société d'Agriculture et au Crédit Agricole pour avoir permis la réalisation de cette rencontre et tant pis pour les querelles partisanes. A chacun de faire le tri le moment venu.
Une info tout de même en passant, Dany DIETMANN est également un conférencier excellent pour parler de l'eau à boire, du traitement des eaux usées par les méthodes conventionnelles et surtout alternatives, filtres plantés par exemple. La encore il faut faire bouger les choses, car si les filtres plantés sont reconnus pour les installations collectives ils sont ignorés par le législateur français pour les installations individuelles, alors que les résultats sont supérieurs a ceux qui sont actuellement normalisés et cela pour un coût bien moindre. Cela est tout à fait d'actualité puisqu'au 31-12-.2005 l'assainissement collectif et individuel devra répondre à un certain nombre de prestations obligatoires.
Pour ce qui est de pétitionner et autres actions possibles, sans oublier les questions par voies officielles, aucun problème du coté de mon foyer, tous d'accord. J'attens la prochaine sortie du bulletin cantonal pour voir si la problématique du tri sélectif à la base, la vraie comme en Alsace, chez le particulier et non pas à l'usine comme cela se passe très souvent, ainsi que la pesée embarquée auront fait leur chemin dans la tête de nos élus.
Bac à compost : on peut également facilement en réaliser un en utilisant 4 palettes attachées ensembles dans les angles pour former un parc carré. A savoir également que rajouter des couches d'orties vertes constitue un très bon activateur de compost.

P.B

22/09/05
Ben si un gars d'Anost sait pas où acheter un saloir y'a des morvandiaux qu'vont rigoler ! Va donc à Tamnay en Bazois et tu trouveras c'que tu r'cherches l'ami.
Jules Beurdin

Les v'la qui paradent avec leur beau camion d'poubelle tout neuf, avec photo et tout le tremblement dans le JdC...
Par contre notre "Pravda" n'a toujours pas publié de compte rendu de la réunion avec Dietmann, qui date quand même de 10 jours maintenant. Des choses importantes y ont pourtant été abordées.
C'est d'autant plus drôle que sur FR3, TF1 et EUROPE 1, sa politique de gestion des déchets en Alsace a été l'objet de plusieurs reportages. Mais tout ce qui pourrait "déranger" les élus en place est soigneusement mis à l'index !
Par contre, le congrès du PS à Nevers, dégouline de toutes les éditions de ces jours-ci !
Tout ça pour savoir si Fafa et François, vont se serrer la main, c'est super captivant.
L'information à la Nivernaise et sa servilité exemplaire mériterait d'être enseignée dans les pays totalitaires !
Quelle école de journalisme a formé la rédaction de cet organe d'intox.
Celle de Moscou, sans doute ?
S'il y a une liberté de la Presse en Nivernais, c'est chez vous qu'elle se retranche encore.
Une mention spéciale aussi pour "l'Indépendant", très intéressant dans ses dossiers. J'aime son ton, mais il est marqué à droite et seulement mensuel !

K.H

Je suis en train de finaliser mon mémoire de DEA sur l'évolution du conte "Le petit chaperon rouge" et je recherche avec beaucoup de difficultés le renseignement suivant :
Dans une version nivernaise, le mot "bzou" remplace le mot "loup". je n'arrive pas à trouver l'origine de ce mot ? Est-ce que vous pouvez m'aider ? Merci beaucoup.

S.J

21/09/05
Comment dois-je faire pour aller inscrire une annonce sur votre site ? Merci.
J.C H
Réponse de la rédaction :
Pour l'annonce gratuite et immédiate d'un évènement culturel, sportif ou associatif, allez sur le lien Sorties-Brocantes du menu.

L'écolo qu'est pas vert a raison, la Charte pour l'Environnement, votée le 28 février 2005 à Versailles, permet d'attaquer en justice la Communauté de Communes. Voici en PJ le texte original. Ce serait pas mal de le mettre sur votre site, car il est encore peu connu. Moi aussi je suis partant pour la pétition.
Avec toute mon admiration pour la qualité de votre travail d'information alternative.

F.L

20/09/05
Ah bon, y'a des associations écolos dans le coin ? Première nouvelle !
Moi j'connais une asso de riverains de type "pas chez moi, chez les autres...", et une autre regroupant des demi-dingues toujours à la ramasse !
Personnellement, je me reconnais ni dans l'une ni dans l'autre.

K.N

Pour fabriquer un bac à compost c'est simple ; te prends deux vieilles planches qu'te dresses cont'le mur du jardin, t'y mets tous tes déchets organiques (maison et jardin) et pis t'as un tas de fumier comme dans l'temps. Te peux même faire pipi d'sus, ça nuit pas. Et si t'as la chance d'avoir un jault et des voisins pas trop emm... te t' réveilleras sans réveil, juste avec le chant de ce splendide volatile perché sul' fait de ta bio-usine personnelle. Sinon t'peux toujours acheter en magasin des bacs plastique avec tiroir... mais c'est moins poétique !

Jules Beurdin

Bonjour,
Bravo pour ce site.
Vous parlez d'une recette de Jambon du Morvan, mais où peut-on trouver un saloir ?
Merci, d'un habitant de Bussy (près d'Anost).

C.L

Si vous comptez sur les responsables d'associations écolos du coin pour prendre la responsabilité de faire cette pétition je crois que vous allez au devant de cruelles désillusions...
Gringoire

19/09/05
J'en mettrais ma carte d'électeur à brûler : nos chers élus ne reconnaîtront jamais leur erreur, et ne feront jamais machine arrière sur le coup des bio-bacs. Pas question donc de compter sur eux pour nous donner le choix d'obtenir à la place un bac de compostage individuel !
Ne pourriez-vous pas mettre sur votre site, les infos nécessaires pour qu'on puisse se fabriquer le nôtre, ce sera plus sûr ?
Restera à se battre pour qu'ils ne nous imputent pas le coût du ramassage et du traitement des bio-déchets dont on se charge nous-même et qu'enfin le crédo : "pollueur payeur" soit respecté !
Pétition, action en justice, toutes les pistes sont à exploiter...
A propos des écolos locaux, une petite question : quelle est l'engagement de "Vital Amognes" sur le sujet ?
Maintenant qu'ils ont défendu leur petit pré-carré d'ex futurs riverains d'un magnifique CSDU, vont-ils aller plus loin et s'engager à vos (nos) côtés sur ce vrai combat écologique, ce qui serait logique, non ?
Quand à l'association Amognes, ou ce qu'il en reste, le discours de sa responsable (une fois de plus d'accord avec notre maire et contre Dietmann, l'autre jour à la réunion ?!), l'a discréditée une fois de plus en se trompant d'adversaire...
Tant qu'à faire et pour servir tout le monde, car je ne roule pour personne, j'suis un peu d'accord avec MB, faire des réunions c'est bien, même super bien avec des intervenants de la qualité de Dietmann, mais après... Il se passe quoi Monsieur Gauthier ?

L'Ecolo qu'est pas Vert.
Réponse de la rédaction :
Pour la fabrication d'un bac à compost individuel, vous trouverez une page sur ce lien, qui vous donnera tous les éléments.
Pour la pétition, elle sera bientôt disponible en téléchargement sur ce site.

18/09/05
De mieux en mieux ! A LA FERMETE, où plein de gens n'avaient pas pris leur nouvelle "poubelle bio"... pour ne pas se retrouver pris de court, le maire a finalement décidé de les faire distribuer en force au porte à porte... Voilà une énergique décision prise par un despote, du haut de ses 35 ans de règne...
Juridiquement, la question se pose : dans ces conditions, ces poubelles sont-elles sensées avoir été acceptées par leurs destinataires.
Je pense que dans notre cas précis il est temps maintenant, vue l'obstination imbécile de nos élus, de saisir la justice dans le cadre de la nouvelle Charte sur l'Environnement.

H.P

Moi la pétition, j'suis pour. J'suis prêt à la faire signer. Où peut-on la récupérer ?
D.G

17/09/05
Et si vous lanciez une pétition à nos élus, pour voir... y'a quand même pas mal de gens qui vous suivent.
Y paraît qu'en Alsace, avec une trentaine d'opposants (sur les 33.000 habitants de la CdC) à l'ancien système (le même que le nôtre aujourd'hui !) les élus avaient revu leur système et avait mis en place petit à petit la pesée embarquée et le bio compostage individuel.
Ce sera marrant de voir combien il faudra de signatures pour que nos demandes soient enfin prises en compte par nos élus à nous.

B.P
Réponse de la rédaction :
Nous y pensons sérieusement, mais ne serait-ce pas en premier lieu du ressort des associations écologistes, et des élus libres ?

Pas clair ton message MB !
Tu parles de ceux qui sont en place, où de ceux qui veulent les remplacer ?
Les objectifs perso de ceux qui bougent, je m'en tape !
Ceux qui prennent enfin en compte nos causes, je les soutiens, les autres qu'ils retournent dans l'enfer de la politique.
Mais toi-même, mon bon MB, défendant on ne sait même pas qui, même pas quoi ?
Tu parles aussi, mais tu ne proposes rien, quels sont tes objectifs personnels ?

Raspou

< Merci à vous pour vos conseils jardiniers, grâce à vous je viens de récolter pour la première fois de ma vie une tomate de 1222 grammes !
Je tiens une photo à votre disposition.
Pour les ordures, je suis complètement d'accord avec vous !

Cordialement.
J.B

15/09/05
Il est des beaux parleurs dont les objectifs personnels sont bien loin des causes qu'ils semblent défendre !
M.B

J'ai consulté la feuille de résultats d'analyse de l'eau que je suis sensé boire (analyse bactériologique partielle -colibacilles fécaux-, dureté, pesticides, nitrates, fluor et plomb... c'est tout !)
Aucune recherche de dioxine. Notre incinérateur de Fourchambault rejette pourtant des tonnes de chlore et de métaux lourds dans l'air que nous respirons. D'abord dispersés, ils finissent par contaminer la terre, les végétaux et les nappes phréatiques par imprégnation, dépôt ou précipitation sous la forme de différents composés organiques plus toxiques les uns que les autres.
Pour finir le cycle, la chaine alimentaire concentre tous ces éléments (végétaux - herbivores - carnivores) pour finir avec une concentration maximum chez l'Homme quel que soit son régime alimentaire : végétalien, végétarien, bio ou omnivore...
Malformations, allergies, cancers et maladies auto-immunes se sont décuplées depuis quelques décennies.
Comment peut-on continuer à ignorer cette réalité et à faire l'autruche ?

P.E

14/09/05
Je prépare actuellement un Master de Sciences Politiques à Marne la Vallée. Votre courrier des lecteurs et son évolution depuis l'année 2000 ainsi que le positionnement de votre site m'intéressent au plus haut point.
M'autorisez-vous à l'utiliser pour le mémoire que je prépare : "Pouvoir et contre-pouvoir : Internet, nouvel outil d'expression démocratique populaire locale" (le titre est provisoire).
Si vous acceptez, (n'étant pas de votre région) je serais peut-être amené à vous demander de temps en temps des informations sur les faits en rapport avec les courriers, mais rassurez-vous, je ne vous prendrai que peu de temps.
Vous remerciant d'avance.
Bien cordialement,

D.A

Concerné par le débat sur les déchets, je me suis rendu à la salle de Saint Benin d'Azy, pour écouter l'argumentaire des partisans de la pesée embarquée.
J'ai eu l'impression, et je ne suis pas le seul, d'avoir une dizaine d'années de retard sur l'Alsace ! Quelle leçon !
Dès 1999, (!), les alsaciens passaient une vitesse ! Et avec des résultats en plus !
Il me semble que c'est de bon sens dont il s'agit, et que cela dépasse largement les clivages droite - gauche.
Que d'entêtement de la part des élus !
Savent-ils qu'à force d'imposer des choses, ils vont se retrouver sur la touche ?
Qu'ils se ridiculisent par leur incompétence en matière d'environnement ? (entre autres).
Ca donne vraiment à réfléchir tout cela. L'environnement nous concerne tous !
Mais une énigme me taraude, chers amis :
Parmi les élus, (cela veut dire ce que ça veut dire !), la Responsable de l'Environnement (!), au sein de la communauté de communes, Madame LAUBRIAT, (on peut dire son nom vu qu'elle est élue !?), a-t'elle tout compris de ce qui a été expliqué ? Cela va-t'il changer sa politique environnementale ?
Trève de plaisanterie, chers amis Amognards, réagissez vivement avant les prochaines échéances, sinon... Les perdants ont toujours tort, et malheur aux vaincus, pensent nos dirigeants !
Ca va bien les conneries, comme disait mon grand-père.
Bons baisers.

N.R le renard des sables

Formidable rencontre.
Nous avions rempli la salle poyvalente de St-Benin, pour venir écouter la conférence de Daniel DIETMANN, lundi soir dernier sur les déchets.
Deux heures et des poussières d'exposé que je n'ai pas vu passer. La partie débat, trop courte, aurait pu durer jusqu'au milieu de la nuit, tellement il y avait à dire, et tant il y aurait eu de questions à poser.
Formidable... parce que le bonhomme, prof de S.V.T, sait avec pédagogie nous embarquer sur son chemin de réflexion.
Formidable... parce qu'à aucun moment nous n'avons senti hargne ou agressivité. Et pourtant leur combat, car c'en est un, n'a pas du être exempt de réunions houleuses, d'empoignades, et de guè-guerres locales. Formidale... parce qu'à chaque, étape leur choix semble profondement empreint de dialogue, de réflexion et de bon sens.
Enfin, au sortir de cette réunion, je ne sais même pas, dans quelle famille politique cette équipe se situe. Leur politique, c'est l'interêt général, le seul qui devrait motiver les élus.
Vedette attendue de la soirée : la fameuse "pesée embarquée".
Enfin, un système JUSTE. Plus on trie, moins on paie.
Mais si, ça existe, il n'y a qu'ici qu'on nous fait croire que "plus on trie, plus on paie"... qu'ici qu'on nous dit "c'est comme ça, vous n'avez pas le choix!"
Mais si, le choix, on l'a ! Réveillons-nous !
Un murmure parcourt la salle (sueur froide, je l'imagine, pour notre maire) lorsque le coût de ce système de collecte est annoncé : 45 à 50 euros par an... ressortez vos factures !
Cerise sur le gâteau (et deuxième montée d'adrénaline pour notre élue) : le problème des bio-déchets. Là-bas, dans le Haut-Rhin, en milieu plutôt rural, ça ne les a même pas effleurés de collecter ces bio-déchets, en porte à porte (tellement c'est incongru et inadapté !)
Ils ont appris à tous à composter ! Dans toutes les langues si besoin est !
Résultat : Ils ont mis 10 ans ans avant de mettre ce système en place, mais ils valorisent 60% de leurs déchets, nous 20%.L'objectif pour eux : 100%. Ben tiens!
Plus ils trient, moins ils paient.
Ils sont de ce fait encouragés dans leur démarche. A chaque étape acquise, ils en attaquent une nouvelle. Du coup, notre boulot semble soudain vertigineux !
Mais, n'oubliez pas, Dany, nous l'a dit : TRIEZ, TRIEZ, TRIEZ.
Nos élus doivent nous y aider et participer à cet effort collectif.
A ce propos, pourquoi le conseiller général, élu par nos soins, n'était-il ni présent, ni excusé ?
Estime-t-il ne pas avoir à s'informer, voire répondre aux questions de ces administrés ?
Enfin, merci aux organisateurs de cette soirée.

C.H

13/09/05
Petite annonce : "Mieux qu'un CSDU et un incinérateur combinés, ils sauront mettre en place une pollution organisée...
Mieux qu'un gosse de riche, plus vite qu'un gagnant du Millionnaire, ils sauront gaspiller l'argent public...
Rose à l'extérieur, ils sauront prendre la couleur qui vous intéresse à l'intérieur...
Importez un élu nivernais dans votre région, vous serez étonné du résultat !
Vente à l'unité ou en gros.
Renseignements : Communauté de communes des Amognes.

Raspou

Tout à fait d'accord avec PdH, est-il moral pour des socialistes de "Faire payer le peuple pour faire le Tavail" ? Etait-ce prévu, dans le programme commun de 1981, est-ce le nouveau pacte social du PS, tendance nivernaise ?
Un élu digne de ce nom, ne devrait pas être quelqu'un qui se contente d'expédier les affaires courantes, comme dit mon frère enseignant "entre médiocrité et hors-sujet", ponctué par quelques serrages de louches pour obtenir le prix de "fayottage"...
Comme un père ou une mère, il devrait s'occuper de TOUS ses administrés, en se battant et travaillant sans relâche pour trouver les meilleures solutions pour les aider à construire un avenir plus radieux.
Nous sommes très loin du compte !

Barnabé

En effet, la réunion du lundi 12 septembre 2005 animé par Mr DIETMANN montre à quel point la qualité et le courage de certains élus peuvent changer très positivement la vie des habitants, de l'environnement et du porte monnaie ! Il a prouvé que lorsqu'un élu mouille sa chemise,sur le sujet avec le seul objectif de récompenser les habitants méritants qui par leurs efforts quotidiens participent à la protection de l'environnement. Quand au compost, de nombreux habitants de la commune et du canton n'ont pas attendu de recevoir des bacs à compost , puisqu' ils le faisaient déjà dans leurs jardins. Les habitants de la commune devraient ramener ces bacs à la mairie, car l' utilité de ce système est quand même minime. D'autant plus que celui qui voudrait récupérer du compost devra prendre sa voiture pour aller en chercher donc user du carburant, donc polluer encore plus. Et que va-t-on trouver dans ce compost ? Personnellement, je préfère continuer à faire le mien ! Il va falloir batailler ferme pour l'intérêt de tous si notre municipalité ne prend pas les bonnes décisions et ne retrousse pas ses manches, si cela n 'est pas le cas, la sanction des urnes sera implacable et depuis trop longtemps indispensable !
L.M

Quand arrêtera-t-on de nous prendre pour des niais ? D'où vient cette manie de prendre les citoyens pour pour de gros consommateurs innocents ? Pour mémoire tous les vendeurs, distributeurs d'appareils ménagers lourds et volumineux assurent un service de livraison à domicile avec mise en service si nécessaire c'est la raison pour laquelle les acheteurs n'utilisent pas leur véhicule particulier à cette occasion. Nous savons tous que la taille et le poids de ces appareils ne diminuent pas à l'usage, seul leur nom change, d'appareils ménagers ils deviennent encombrants. En suivant ce meme raisonnement puisque les gros consommateurs utilisent leur voiture pour faire leurs emplettes ne l'utiliseraient-ils pas pour emmener leurs ordures à l'usine d'incinération locale? Cela animerait ce joli bourg de Rouy et résoudrait du meme coup le probleme du ramassage des ordures. Mais alors continueraient-ils à etre taxés? Oui bien sûr car ils consomment trop. Au secours Ubu !
Professeur Nimbus

La réunion-débat d'hier soir a été une franche réussite : plus de 200 personnes s'étaient déplacées pour écouter Dany Dietmann à l'initiative de la Société d'Agriculture et du Crédit Agricole.
Exposé clair, appuyé par un diaporama extrêmement bien fait. A travers sa voix, c'était le témoignage sur 15 ans des élus et des habitants de la région des "Portes d'Alsace" s'étant trouvée confrontée à la fois à la gestion des nuisances d'un CSDU, d'incinérateurs, et leurs difficultés à trouver un chemin vertueux entre les réglementations et les intérêts des multinationales ayant la main mise sur la production et la distribution de biens et sur le très juteux marché des déchets...
La réalité des conséquences sur l'air et sur l'eau des incinérateurs et Centres de Stockage, pourtant réputés propres et aux normes, fait frémir. Le processus de dispersion, puis de re-concentration ultime par les végétaux, les animaux, puis les humains est implacable !
Une chose est claire : nous avons échappé au pire en ce qui concerne le CSDU ! Et les pourvoyeurs locaux de son implantation dans les Amognes en auront peut-être définitivement pris conscience à cette occasion...
... sauf peut-être notre mairesse, en effet : les interventions de Madame Lereu, (mais au moins, elle avait eut le courage de venir, ce qui n'est pas le cas de notre conseiller général !) répétant à l'envie "qu'ailleurs ce n'est pas pareil"... que "le coût de la gestion des déchets va continuer à augmenter, que c'est inévitable"... que "c'est la faute du consommateur qui consomme trop"... que "les gens ont une voiture pour acheter des machines à laver, mais n'ont ont plus pour les emmener en fin de vie sur la plateforme de Rouy"... que "c'est normal de payer si cher, parce qu'on exporte nos déchets ultimes dans les autres départements, et qu'ils ont bien raison de nous les faire payer au prix fort..."
Lecture uniquement administrative des textes, fatalisme et manque de considération pour les efforts importants accomplis par les habitants pour trier, refus de prendre en compte l'ultime injustice d'assujettir à la même taxe les trieurs et les autres... Toutes ces allégations étaient malheureusement peu à l'unisson du débat et du combat responsable et exemplaire de D. Dietmann et de ses collègues alsaciens.
Je tire respectueusement mon chapeau à cette façon de faire de la politique et d'exercer son mandat : avec intelligence et curiosité, ouverture sur ce qui se fait ailleurs, volonté de défendre durablement les intérêts de ses administrés, dialogue et capacité à se remettre en question, exercice de la démocratie participative directe...
Dans les Amognes et dans la Nièvre en général, nous en sommes actuellement bien loin.
Assujettis aux mêmes textes réglementaires que nos amis alsaciens, dans un milieu rural comparable, ils trient pourtant mieux et payent moins chers. Où est la différence ?
Ce sont les hommes et les femmes qui les représentent, leurs convictions profondes et leur courage, au delà des partis politiques.
J'en APPELLE à tous ceux qui veulent sauvegarder une qualité de l'environnement, seule compatible avec un exercice durable de l'activité humaine et du maintien d'un état satisfaisant de la santé publique à se MOBILISER et à utiliser tous les moyens légaux pour obliger les décideurs locaux à s'engager dans une politique de gestion de nos déchets respectueuse de l'environnement, rationnelle et prenant en compte les efforts consentis par chacun dans le tri qu'il effectue.
Dans un premier temps, EXIGEONS fermement le remplacement des bio-bacs par des bacs à compost individuels ce qui soulagera d'autant le ramassage et le traitement des fermentiscibles, communiquons et expliquons pour préparer le passage à la pesée embarquée, déjà opérationnelle en Allemagne, en Irlande, en Italie, en Suisse... et dans beaucoup d'autres coins de France.

Paul de Haut.

12/09/05
Qu'elle variété de tomate correspond à cette description? il s'agit d'une solanacée idem tomate : feuilles découpées, fleurs blanches, étamines jaunes, hauteur du plant de tomate fleurs en grappes, donne des fruits idem tomate cerise. Particularité : possède des épines au verso de toutes les feuilles et sur les tiges et sur l'enveloppe qui contient les fruits idem des tomates cerises. Merci de votre aide.
M.F

11/09/05
J'ai profité de ce W.E pour me renseigner sur l'expérience menée par Dany Dietmann depuis 1990 dans sa communauté de communes de la Porte d'Alsace.
Il a quand même réussi à faire diviser par 3 la part de déchets non recyclables à traiter !!!
Le principe : Chacun paye en fonction des efforts accomplis pour trier.
La recette : pesée embarquée et compostage individuel.
C'est donc loin d'être un rigolo utopiste et il a publié un bouquin intitulé : "Déchets ménagers, le jardin des impostures"
Nous dans les Amognes, ça nous fait rêver !!! Y'a des moments où on aimerait être alsacien.
La réunion de ce soir suffira-telle pour ouvrir les yeux de nos élus ?

L.B

Je viens de parcourir la revue de presse rajoutée sur le CSDU ( NdlR : dossier sur le centre d'enfouissement). Cela fait frémir rétrospectivement : on a échappé au pire !
On a vraiment bien fait de se battre contre ce truc et les élus devraient tous vous remercier de les avoir empêchés de faire cette immense connerie, au lieu de vous en vouloir !!!
Ils pourraient même faire machine arrière sur l'histoire des bio-déchets. Sur ce dossier c'est encore une fois vous qui êtes dans le vrai. S'en rendront-ils compte à temps ?
M.V

10/09/05
Bravo pour les investissements contre-productifs et écologiquement dommageables !
Ne nous étonnons pas ensuite de la dé-responsabilisation des citoyens, regrettée par ailleurs...
Les élus ne feraient-ils pas mieux de faciliter la création d'unités de fabrication : de sacs-bio-dégradables avec les produits de nos paysans, de tourtes de céréales pour se chauffer, de bio-carburants et autres solutions réellement alternatives se généralisant pourtant de plus en plus tout autour de nous.
La politique et la "solidarité" entre élus sont une chose, l'incompétence forcenée devient un crime contre l'environnement, le progrés et contre les plus faibles en augmentant fictivement des charges qui diminuent leur pouvoir d'achat.
Où est le courage politique, au delà des partis et des discours ? Où est le sens du Bien commun ?
S'il y a encore de vrais socialistes, communistes, écolos et autres forces de progrès, qu'ils nous débarrassent de ces incapables au plus vite ! Ce sera oeuvre de Salut Public. (Que la droite m'excuse, mais dans le coin : y'a en plus !)
J'espère que vous publierez celle-là aussi, car je le dis mais beaucoup le pensent.

Raspou.

09/09/05
J'attends avec impatience la réunion de Lundi. Je suis sûre qu'on va apprendre beaucoup de choses et confirmer qu'on peut faire autrement et mieux pour nos déchets et pour notre portefeuille ! A lundi donc.
Bien à vous,

R.C

J'ai posé la question à un élu du SIVOM : "Pourquoi avoir des bio-bacs de 120 litres, la moitié aurait bien suffi ?"
On m'a répondu : "On peut pas : le nouveau camion n'est pas prévu pour..."
C'est n'importe quoi !
J'irai pas chercher leurs saloperies de poubelles et je vais ressortir ma vieille fourche, car la révolte gronde.

S.C

Dans la série je continue et j'aime ça et las de lire la pravda, je lis la poubelle roulante. Quel bonheur : je vois que la SIEEN est partenaire. Comme vous ne le savez pas il s'agit d'une organisation chargée d'électrifier le quartier. Comme disait mon maitre PASTEUR, dérangeant par ailleurs, "rien ne se crée, tout se transforme".
Inspecteur la Bavure

08/09/05
Habitant dans notre belle région des Amognes avec ma petite famille depuis environ une dizaine d'années, je n'ai pas attendu les directives étatiques pour comprendre l' aberration qui consistait à mélanger les fermentiscibles avec le contenu des poubelles. Compte tenu du faible volume à ramasser sur l'année en fabriquant sans me prendre la tête mon compost individuel, la pilule passait d'ailleurs fort mal en voyant le montant de ma redevance d'ordure ménagère chaque année.
Aujourd'hui comme hier pour moi la vraie solution pour les fermentiscibles passe toujours par le compostage individuel à partir du moment où l'on dispose d'un bout de terrain.
C'est la raison pour laquelle je n'irai pas chercher le bio-bac et le bio-seau et je demande que désormais la redevance soit détaillée de manière à prendre en compte le fait ou non de l'utilisation de ce service ainsi que le coût de la mise à disposition des bio bacs et bio seaux.
J'ajoute que je partage pleinement la position de PdH à propos de son billet sur le site.

P.B

Reprise des cours de gym à la salle des fêtes de LA FERMETE, le lundi et le mercredi de 19h à 20h avec une animatrice "EPGV". renseignements : La Présidente 03.86.58.42.85 ou la mairie qui transmettra nous vous attendons et n'oubliez pas : "il faut entretenir la vigueur du corps pour conserver celle de l'esprit" alors tous à vos tapis.
G.P

Tout à fait d'accord, mon cher Raspou pour animer cette émission sortie de tes rêves... Toutefois c'est moi qui me baignerai nu dans la fontaine. Il y a si longtemps que j'ai envie de le faire !
Gringoire

De l'incompétence ! La lecture du compte rendu surtout des recettes concernant le SIVOM est éloquente. Je commence à comprendre. En ce qui concerne la communication du Conseil Général, ma grand-mère disait et répétait sans vergogne : "Ce ne sont pas les poules qui font le plus de bruit qui font les meilleurs oeufs".
Il semble que les RG font leur travail. Ca est une bonne nouvelle !

R.F

07/09/05
Génial le coup de KO-LANTA dans les Amognes, je propose une autre épreuve : toilette obligatoire aux lixiviats.
L'écolo qu'est plus VERT.

Le coup des asticots et de la puanteur, c'est vrai ! Les gens s'y sont pas trompés : y refusent de rentrer leur bio-poubelle !
Je propose un nouveau slogan pour la Communauté de Communes : "les Amognes, le pays aux 3000 poubelles vertes".
Y'a pas, ça va le faire pour attirer le touriste.

Barnabé

Vous êtes quand même incroyables dans les Amognes !
Jamais vu un tel repaire de rebelles... Vos élus doivent pas être à la fête !
M'est idée qui doivent pas vous porter dans leur coeur...
Ceci dit, sur le fond, j'peux pas vous donner tort car y'a l'air d'avoir une sacrée concentration d'incompétence !

L.J

Il faut exiger que la prochaine facture d'ordures ménagères fasse le détail du prix du ramassage et du traitement des bio-déchets !
J'ajoute que nos élus de la Communauté de Communes devraient publier les comptes d'investissements, et de charges liées à cette nouvelle collecte dans leur magnifique publication. Pour une fois, il y aurait des lecteurs intéressés.

Paul de Haut

Petit message : le château de Prye sera ouvert exceptionnellement au public à l'occasion des journées du patrimoine le samedi 17 septembre de 14h à 18h et dimanche 10h à 18h. Alors si vous voulez faire un bond dans l'histoire, venez découvrir ce site avec ses écuries en marbre. A bientôt.
G.P

En voila un qu'il est beau : j'ai trouvé sur Internet un "Mémoire" de thèse en cycle de DEA de Science Politique à l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon (1998-1999), publié par l'Université de Lyon 2 sur le "Sivom des Amognes" avec ses "Notes" circonstanciées, pour ceux qui aiment les détails et les précisions. C'est édifiant.
Je conseille à tout le monde, si ce n'est de le lire car c'est long et ardu, au moins de l'enregister au cas où Phiphi et ses amis interviennent pour le faire disparaître du site de l'Université...
Je sais, je sais ! je suis peut-être parano, mais ce sont des choses qu'on a déjà vu se produire...

A.P

06/09/05
Décidément la vendange de septembre de vos courriers me ravit, je vous adore...
Super bises écolos.

C.M

Y'a une copine qui m'a affirmé qu'on lui avait dit que si on allait pas chercher ses bio-bacs et seau, on aurait une amende !
La désinformation bat son plein !
Et pourquoi pas la peine de mort (Lol)...

Barnabé

Pour compléter l'explication sur la stratégie politique à "Super-Phiphi", il suffit de reprendre les évènements du CSDU : importer un projet pourri dans sa circonscription, le faire voter massivement par ses amis des communes de la communauté, puis... si ça chauffe trop... se présenter comme le sauveur de la population !
C'est la technique bien connue du pompier pyromane.

P.E

J'apprends que l'on a acheté un nouveau camion ! Avec les salaires supplémentaires pour les préposés au maniement et à l'entretien de cette machine, j'aimerais bien qu'on me dise de combien va augmenter ma taxe d'O.M cette année. Ceci étant dit et bien que Barnabé soit allé un peu loin dans ses paroles, j'ai constaté de visu la mine satisfaite de quelques Amognards bichonnant leur poubelle et frétillant à l'idée du premier ramassage des détritus ! Sans organiser un concours de "sots " on devrait distribuer des médailles à ces braves gens... Médailles bio-dégradables bien sûr !
MB

I had a dream !
... Denis Brogniart organise la prochaine saison de Koh-Lanta dans les Amognes avec nos élus comme candidats. On installe leur bivouac sur la déchetterie, avec épreuve d'ingestion de vers bio, chasse aux incohérences, rallyes en camion poubelle, cuisine au bio-gaz, course en sac à ordures, parcours de l'écolo, concours de tri sélectif et de lavage de bio-bacs...
Enfin de vraies aventures sur le petit écran, et les spectateurs qui n'en croient pas leurs yeux : "C'est bidonné, c'est pas possible, c'est des comédiens..."
Sur place : une explosion de touristes envahissent enfin de nos Amognes... Même le petit marché du terroir local est noir de monde ! Une juteuse exploitation de produits dérivés est lancée : T-shirts, casquettes, cartables, stylos, tombolas avec poubelles garnies...
C'est Gringoire qui anime l'émission et le jeu de confort permet au candidat qui l'emporte de prendre un bain dans la fontaine de St-Benin avec la Pucelle des Amognes...
Ma femme me tire de ma torpeur : "dis-donc, Raspou, (car dans l'intimité, cette maraude m'interpelle ainsi !) on vient de recevoir nos impôts fonciers..."

Raspou

J'ai demandé à mon papa ce que cela voulait dire SIVOM écrit sur notre nouvelle poubelle à roulettes. Comme d'habitude il a été incapable de me répondre. Pouvez-vous me donner quelques informations car mon papa m'a dit qu'il fallait que je demande à mon professeur d'éducation civique. Alors j'ai décidé de me renseigner moi-même. C'est pas idiot.
Armand élève de 5ème.
Réponse de la rédaction :
SIVOM = Syndicat Intercommunal à VOcation Multiple.

Oh ! Raspou, c'est moi Moulinot marchands d'articles de pêche à Cajar. Tiens-moi au courant pour ces asticots clandestins car s'ils nous collent ce genre d'engin dans la région, je vais bouffer le commerce !
Gringoire

05/09/05
Faudrait aussi faire un ramassage particulier pour les fox !
L'espiègleMoi j'ai un sieau à la porte, j'y mets tout c'qu'est bon pour le fumier... Alors leurs bacs y peuvent se les coller où je pense.
Jules Berdin

04/09/05
Merdre de merdre comme disait Jarry. C'est pas des camions mais des brouettes qu'ils vont devoir prendre... Quant à moi j'ai trouvé la parade : j'ai pris ma bio-poubelle je la place couchée dans le jardin avec deux piquets pour maintenir le couvercle et ça fait une niche parfaite pour mon fox !
Alfred

Pour répondre à F.R, un nouveau camion avec 2 compartiments a été acheté. C'est quoi cette réunion sur les déchets le 12/09 à St Benin ? Qui organise ?

E.G
Réponse de la rédaction :
La Réunion débat que vous évoquez et que nous soutenons, porte sur le thème du traitement des déchets ménagers, avec la participation de Daniel Dietmann, maire de Manspach (68), qui témoignera de son expérience de la pesée embarquée, et du compostage individuel, mis en place depuis 1999 dans sa communauté de communes en Alsace. Il présentera avec le recul nécessaire les conséquences de ce dispositif sur la facture des usagers et sur les volumes restant à traiter collectivement ! Elle est organisée par la Société Départementale d'Agriculture de la Nièvre avec le concours du Crédit Agricole.

Vous n'avez rien compris à la politique écologique de Phiphi et ses amis...
En fins stratèges, ils savent que pour réussir la "pêche aux voix", faut de jolis asticots !
Le choix d'un bac à asticots plutôt qu'un bac à compost est donc d'une extraordinaire habileté politique.
Ce sont les marchands d'articles de pêche qui vont faire le masque... mais combien cela représente-t-il d'électeurs ?

Raspou

Non, FR a raison, actuellement vous triez, et c'est balancé dans la même benne !
Le ramassage différencié n'est prévu qu'à partir du 15 septembre, si tout va bien !
Balèze, non ?

P.G

03/09/05
Les mécontents qui regrettent d'être allé chercher bêtement leurs bio-bac augmentent.
C'est pourtant pas compliqué : RAMENEZ-LES, à votre mairie en expliquant pourquoi !
EXIGEZ des bacs à compost individuels en échange.

C.H

J'ai entendu mes voisins découvrir en rentrant leur bio-bac, qu'y avait des asticots au fond...
"C'est dégueulasse", "va falloir encore laver ça toutes les semaines", "y font c...".
Je me marre, comme disait Coluche !
Plus sérieusement, les petits soucis des abrutis me tirent peu de compassion, par rapport au gachis écologique que ça représente : chaque usager qui lavera ses bio-bacs toutes les semaines, utilisera combien de m3 d'eau par an et chargera la nature de combien de dizaines de litres de produits lessiviels ou désinfectants ?
Faut dire que venant de municipalités qui traitent les fossés aux déserbants, faut pas forcément s'étonner, non ?
Là, je me marre nettement moins. Je laisse aux élus initiateurs de ces trouvailles, la responsabilité de leur "choix" devant les générations à venir.

G.S

Pour répondre à F.R, Non, je crois qu'ils ont (ou plutôt qu'on a...) acheté un camion à double compartiment !
En tout cas, il faut l'espérer !
Il n'empêche, que cela oblige le camion à doubler ses rotations lors du ramassage, car quand un compartiment est plein, le camion doit forcément retourner à la base pour tout vider !

C.P

OK P.E, je m'excuse pour les "Abrutis-serviles", j'imaginais que tout le monde ou presque avait eu accès à une info digne de ce nom.
J'ai relu le papier envoyé par la mairie, à le lire "on a pas le choix".

Barnabé

02/09/05
Une question me turlupine: comment sont collectées ces ordures biodégradables? Probablement dans le même camion-benne dans lequel elles sont mélangées, triturées, compactées comme avant. Avez-vous vu un véhicule vert avec une grosse étiquette indiquant qu'il servait uniquement à la collecte des ordures bio-dégradables. Si oui où et quand ? Ubu est parmi nous, il va pouvoir me rappeler la définition du mot incompétence ordurière.
F.R

01/09/05
Et si on prenait les bacs à compost comme otages façon "nains de jardin" !
Gringoire

Vas-y mollo Barnabé ! Tout le monde n'a pas accès à Internet et à l'information. Beaucoup font confiance à priori aux élus...
Je n'ai vu nulle part dans le JdC un article de fond sur la distinction entre le traitement des bio-déchets en ville et à la campagne.
Donc si les gens se fient au papier qui nous a été distribué, ils vont chercher leur bio-bac et les utilisent !
Laissons-leur le temps de prendre connaissance de ces aspects du problème, très bien expliqués par PdH.
Et attendons pour lancer ton jeu de "compte-andouille".

P.E

31/08/05
A partir de demain, participez au nouveau jeu de société des Amognes : amusez-vous à recenser les abrutis serviles, de vos hameaux et vos communes. Comment les reconnaît-on ? Pardi, au bio-bac qu'ils sortiront avec leur poubelle...
Et vous verrez que ce sont les premiers à râler sur l'augmentation des taxes d'ordures !
Mon grand-père serait là, il dirait qu'on a les élus qu'on mérite.

Barnabé

Bonjour ! J'adore les lavoirs, et je photographie ceux de la Nièvre... ...Pourriez-vous me donner les informations suivantes : - Combien existe-t-il de lavoirs dans votre commune ? - Quelle est l'adresse ou bien les particularités des lieux pour pouvoir les trouver ? Je vous remercie de votre collaboration.
Cordialement.

P.C

30/08/05
Je ne suis pas de votre pays des Amognes, mais je tiens à saluer la grande qualité des échanges que l'on peut lire sur votre courrier.
La communauté que vous formez, donne une belle leçon dont devraient s'inspirer beaucoup de blogs à la teneur affligeante !
Je vous mets en bookmark sur mon navigateur.

N.D

29/08/05
Réponse à Gringoire, à propos des bouchons...
Je m'étais posé la même question que toi, Gringoire, et un ami expert en statistiques, m'avait fait une petite étude, car moi, c'est plutôt les lettres que les chiffres ! Je cite :
" J'ai pesé un bouchon pour une moyenne de 2 gr ; il faut donc ramasser 30 tonnes, de bouchons pour offrir un fauteuil à un handicapé, et 54 tonnes pour un fauteuil d'athlétisme ! Cela me semble tellement dérisoire, qu'il faille collecter : 15 millions de bouchons pour un fauteuil normal et 27 millions de bouchons pour le modèle athlétisme. Quelle gaspillage de temps et d'énergie, alors que si chaque personne qui fait cette collecte donnait seulement 1 F (0,15 Euro) cela représenterait le même effort que de ramasser 2 000 bouchons . Soit : 1,5 minutes du temps de travail d'un SMICART sur 35 heures, (ou 2,8/ 10.000éme du RMI mensuel d'un célibataire, ou 4 % du prix moyen d'un paquet de cigarette en 2002 ou encore 2 % de chaque don moyen que récolte un SDF à la sortie d'une église, équivalant à 8% du prix de son ballon de blanc au comptoir !)..."
Là je cesse de citer et reprends la plume :
Que dire si l'on quittait le petit peuple pour parler de ce que gagnent les footballeurs professionnels, ou autres coureurs de F1, dont une simple journée de travail pourrait servir à offrir entre 1 à 2 fauteuils à des handicapés (selon le modèle).
Avant, les bouchons n'étaient pas pris dans la chaîne du recyclage pour les particuliers, et partaient à l'incinérateur et il valait donc mieux faire selon Bigard que de les mettre à la poubelle, aujourd'hui la donne a changé.
Je finis, mon cher Gringoire, en confirmant que l'opération Bigard a encore son utilité symbolique et éducative, notament dans les écoles, pour sensibiliser nos gamins à l'environnement et à la solidarité envers les handicapés. Au niveau des adultes, un petit don minime sera bien plus profitable à ces derniers, ou même tout simplement de respecter les places de parking qui leurs sont réservées. (L'un n'empêchant pas l'autre)...

Raspou

28/08/05
Bonjour,
Afin que vous, et vos lecteurs ayez une image plus précise (s'il en était nécessaire) de ce que fut Jean DROUILLET, vous trouverez ci-après son CV qui relate bien entendu les étapes de sa vie et mettent en avant tout ce qu'il a fait pour sa "petite patrie". Je ne doute pas que vous en ferez bon usage. Pour votre information, un hommage lui sera rendu, en présence de Madame Jean DROUILLET, le samedi 3 septembre lors de l'Assemblée annuelle de la "CAMOSINE". D'autre manifestations en sa mémoire sont prévues et nous ne manquerons pas de vous en faire part. Bien cordialement.

J.F D

27/08/05
Oh ! Raspou. Qu'est-ce qui fait Bigard si on lui pique ses bouchons !
Gringoire

26/08/05
Venant de suivre une émission, sur le recyclage des déchets plastiques domestiques, j'apprends que contrairement à ce qui est indiqué sur les conteners et dans l'information mise en place par la communauté de communes, les bouchons des bouteilles en plastique sont à laisser sur les flacons. (il est même recommandé de les comprimer, puis de visser le bouchon pour les maintenir sous ce volume limité = gain de place dans les bac + gain de rendement, donc de pollution routière lors de leur transport !) Une fois de plus, la copie est à revoir en matière d'environnement.
Cotisons-nous pour leur payer une mise à niveau minimum. Au final cela nous coûtera largement moins cher et préservera notre planète... Un bon investissement, en fait !

Raspou

Et si on mettait nos déchets dans la vasque de la fontaine qui ne sert plus à rien ? Quelques graines... et puis au printemps : un village fleuri !
Gringoire

25/08/05
Une première chose, j'apprends avec joie le départ du préfet Pierrard et ce n'est pas moi qui vais le regretter... Son attitude dans le dossier CSDU donne à penser qu'il était incapable de prendre ses responsabilités ou bien qu'il n'était qu'un simple exécutant agissant pour le compte de multinationales qui lui dictaient ses décisions. Trés loin de l'opinion que j'ai d'un préfet de la République comme a pu l'être un Jean Moulin. Mais maintenant décentralisation oblige si je ne me trompe, le "bébé" est entre les mains de Charmant, Graillot and Co. Il me semble que sur la fin ils étaient plutôt contre ce projet... A moins que !
J.J

Les fonctionnaires "technocrates" pondent des lois dont ils ne connaissent même pas les justifications. Ou alors ce sont des "ripoux" qui mangent à la grande gamelle... Cette collecte de déchets "bio" est une aberration en milieu rural. J'adhère pleinement à l'idée d'un boycott de ces poubelles distribuées... quoique... on pourrait peut-être y mettre des vifs pour la pêche !
Gaston
br> 23/08/05
Que d'engouement pour ce compost ! On a qu'à faire du compost d'élu, c'est peut être pas mal ?
N.R

Bonjour,
Je voudrais acheter le célèbre cricket de la 2ème guerre mondiale, pouvez-vous m'indiquer une adresse ?
Merci pour la réponse.
Bien cordialement.

M. L

22/08/05
Bien dit PE, ça m'semblait pourtant que même pour être éboueur, fallait au moins son certif ?
Alors élu-bio-éboueur... ça mériterait p't-être une chtite formation !

L.G

Je me suis déjà exprimé sur ce site à propos de la position fausse et molle des écolos locaux lors des dernières régionales. Je constate que la situation n'a pas évolué dans le bon sens.
Ils sont curieusement absents de ce débat, comme déjà souligné.
Petit Séjault, je t'avais prévenu que tu allais perdre ton âme !

L'écolo, qui est pas VERT.

21/08/05
J'ai bien peur qu'on ne puisse malheureusement pas faire grand-chose pour inverser la tendance, si ce n'est de refuser d'aller chercher les fameux bio-récipients.
On devrait pouvoir destituer les élus pour incompétence notoire dans des cas comme celui-ci !
Et flageller les instits qui ont produit des têtes si mal-faites.

P.E

20/08/05
Nous avons un prunier assez vieux qui donne énormement de fruits et nous aimerions savoir s'il existe un moyen de supprimer ces fruits juste après la floraison ? Merci.
E.G

Je reviens juste de quelques jours de vacances, que de belles et bonnes choses sur ce courrier !
Merci à tous de votre accueil.
Je suis d'accord à 1000 % avec PdeH, faut pas s'laisser faire. Cette collecte de bio-déchets est coûteuse et ne va pas dans le sens d'une écologie durable.
Mon grand-père doit se retourner dans sa tombe ! Je le revois encore, m'expliquant que tout avait plusieurs utilisations successives et qu'il ne fallait pas jeter à tort et à travers...
C'est vraiment un truc de riche que de jeter ses bio-déchets, de payer et polluer pour ça. Dans le Tiers-Monde ils sauraient quoi en faire ! Quel gâchis...
Est-il encore au moins temps qu'on nous donne le choix entre la bio-poubelle et un bac de compostage ?
Et les écolos locaux, ils en disent quoi ? Où sont-ils ?

Barnabé

19/08/05
Y'en a marre de lever l'impôt pour des conneries, et d'avoir sans cesse à subir les mauvais choix de nos élus !
Tant qu'il s'agit de problème de fontaine muette, de "désert du terroir", de terrain de foot bosselé, ou d'animations bidon, ça ne porte pas vraiment à conséquences, mais là c'est plus grave.
Ils vont nous refaire le coup du CSDU !
Une telle obstination est tellement incompréhensible qu'elle laisse à penser, qu'il pourrait y avoir des intérêts privés cachés pour expliquer de tels choix. Tout finit par se savoir et si jamais c'est le cas : ça va chauffer !

Raspou.

Entièrement d'accord avec les courriers d'hier, ne les laissons pas nous engager dans une voie écologiquement nulle qui va nous coûter une fortune et nous compliquer la vie. N'allons pas chercher nos bio-poubelles et entrons en résistance !
Quelle bande d'incapables.

B.M

Bonjour,
En vous lisant, j'ai recherché le papier distribué dans les boites, mais j'ai du le virer avec les pubs !
Je me suis renseigné sur Internet. Vous avez parfaitement raison, c'est du n'importe quoi de mettre en place une collecte de bio-déchets en secteur rural !
Je n'irai pas chercher mon kit bio à la mairie et je vais inciter mes voisins et amis à en faire autant.
Décidément, ILS vont tout nous faire.
Heureusement, que vous êtes là pour veiller au grain.
Sincèrement.

V.G

18/08/05
C'est l'bouquet ! Vl'a t'y pas maintenant qui veulent me refiler une boite en plastique pour me piquer mes ordures. Et moi j'y mets quoi sur mon tas de fumier ? J'va quand même pas faire 15 bornes pour chercher du compost que je fais depuis toujours dans mon jardin !
Jules Beurdin

J'ai reçu comme tous les amognards, une lettre nous invitant à venir retirer un seau et et un bac de 120 litres à l'occasion de la mise en place en septembre de la nouvelle collecte de bio-déchets !
On nous amorce en mettant en avant "les normes réglementaires en matière de traitement des déchets".
Les mêmes avaient utilisé cet argument fallacieux pour tenter de nous imposer le CSDU à Saint-Jean. Rappelons pour mémoire que sous la houlette de notre conseiller général, l'ensemble des conseils municipaux avait avalisé le projet...
La mobilisation générale des amognards, avait imposé un virage à 180 degrés aux mêmes élus, qui se sont retrouvés dans l'obligation de lutter contre une décision qu'ils avaient prise...
On aurait pu croire que la leçon fut profitable ? Hé bien non !
Les mêmes, mettent en place, un système qui sera coûteux, pas adapté à notre environnement rural, et aura des effets pervers :
- Alors que les habitants demandaient de maintenir un ramassage d'encombrants annuel, qui paraît-il coûtait trop cher, la Communauté de Communes lance un ramassage supplémentaire au porte à porte, qui implique de façon régulière un nouveau camion, un renforcement significatif de la plateforme de Rouy et probablement du personnel pour le traitement sur zone des déchets receuillis ! Quand la facture arrivera, vous comprendrez mieux de quoi je parle.
- Cette formule, moins mauvaise solution en milieu urbain, n'est sûrement pas adaptée à notre zone rurale, où presque tout le monde a un bout de terrain, et la possibilité d'installer un bac à compost. Beaucoup des habitants que je fréquente le font déjà, comme leurs ancêtres depuis toujours...
Ils étaient réputés avoir des légumes, des fruits et des fleurs magnifiques, avec le terreau qu'il avaient eux-mêmes produit. Ceux qui possédaient des animaux : poules canards, lapins, cochons... étaient ravis de pouvoir ainsi donner une seconde utilité à leurs bio-déchets !
- L'ADEME, préconise le compostage individuel pour des zones comme la nôtre, et explique avec des fiches adaptées comment faire un bon compost ! (A ce sujet, les textes réglementaires n'imposent pas de faire le ramassage des bio-déchets, mais de ne pas les mélanger avec les autres ordures, au cours de la collecte ! Ce n'est évidemment pas la même chose !).
Des effets pervers sur l'environnement sont prévisibles :
- Ceux, et notament les anciens, qui compostent sur place leurs bio-déchets vont croire qu'il faut maintenant les faire ramasser ! Augmentant ainsi le volume à collecter et à traiter.
- Ceux, et ils sont nombreux, qui utilisent du terreau pour leurs plantations, vont plus naturellement en acheter que faire le trajet vers la plateforme à compost, créant ainsi avec les contenants en plastique, de nouveaux déchets à traiter réputés dégager du chlore et des dioxines lors de leur incinération !
- La collecte, le transport vers la plateforme, puis pour récupérer le compost, est source de pollution !
- Le lavage régulier du seau, et du bacs de 120 litres est source de surconsommation d'eau, et de rejet supplémentaire d'agents lessiviels !
- Dés qu'il fera chaud, ces fermentiscibles entassés pendant une semaine, dégageront une odeur insupportable, alors qu'un bac à compost au fond du jardin n'est pas une nuisance significative...
La solution : beaucoup de groupements de communes rurales, tant en France qu'en Europe, l'ont déjà mise en place ! Distribuer des bacs à compost individuels, et informer les habitants sur la façon optimale de l'utiliser.
Il ne coûte pas plus cher que l'ensemble seau + poubelle-bio, et il n'y a ni investissement à réaliser (camion, infrastructure), ni charges de fonctionnement.
J'invite donc tous les amognards sensibilisés à l'augmentation vertigineuse des taxes d'ordures, et/ou à la qualité de leur environnement, à réagir de la façon la plus vive contre ce dispositif.

Paul de Haut.

17/08/05
Fontaine
Ca y est ! J'ai trouvé ! Une procession, il nous faut une procession. Y'a ben un Saint de l'église de St-Benin qu'a envie d'aller prendre l'air. Ah ! Je m'y vois déjà. Aprés une pause prés de l'étang, le cortège rejoint la Place de l'église. M. le curé bénit la fontaine devant la foule silencieuse et tout à coup : gloup, gloup. Un employé communal colle son oreille au tuyau et dit : ça glougoute. Quelques secondes plus tard l'eau jaillit de la fontaine. Alleluia ! La foule est à genoux, même Dame mairesse les yeux embués d'émotion. Et tout à coup une superbe jeune femme complétement nue vient s'y baigner : c'est la pucelle des Amognes qui tient sa promesse. C'est du délire ! Je crois que l'an prochain St-Benin fera plus d'entrées que Lourdes. Et qui sait... Benoit XVI ? On a le droit de rêver quand même !
Gringoire

J'voudrais choquer personne en ces tristes circonstances, mais avouez que les journalistes de la pravda ne font pas dans la dentelle... Parler de série noire quand les morts sont Martiniquais, c'est plutôt d'un goût douteux.
Jules Beurdin

16/08/05
Triste Samedi
On n'y trouve pas de thym de la garrigue
De rouge safran, ni de kilo de figues
Pour oublier tout ça
Heureusement qu'y a l'foie gras...
Quelques fromages de chèvre
L'élu qui se promène...
Et son sourire béat !
Venez, venez Mesdames
On vous fera grimper aux arbres...
Faites jouer l'orgue de Barbarie
L'organiste s'ennuie...
Dansez Mlle Lise !
Reprenez le refrain !
Amusez-vous, vous êtes à Saint-Benin...

Gaston.

C'est pas mal de mettre dans les boîtes aux lettres début août le bulletin municipal de juillet !
Avec le calendrier des expos, itou itou.
Dommage c'est pourtant une très bonne idée ces expos, mais l'info a mal circulé. Mais je pense que c'est de la faute de l'imprimeur, encore un qui devait être en retard !

M.F

Que se passe-t-il dans les Amognes ?
Tous les amis à qui j'envoie votre adresse se régalent.
Quel assaut d'érudition, de contestation amusante et de poésie, quand d'autres bronzent bêtement en s'empiffrant de beignets dégoulinant de gras, sur des plages bondées, sur fond de sonneries de portables !
A mon tour je vais bientôt partir, lâcher ma tétine Internet, mais vous allez me manquer. Je serai curieuse de connaître l'enveloppe physique des habitué(e)s de ce courrier. Mettre un visage, un sourire, des yeux sur des pseudos. je me mets à imaginer un banquet au milieu des Gringoire, Barnabé, Raspou, la Pucelle des Amognes, Jules Beurdin, Manon des Amougnes et quelques autres du même tonneau.
Ca ne devrait pas être triste !
Nostalgie sûrement, mais pas seulement.
Un jour peut-être...

C.M

15/08/05
Dieu! quelle tempête ai-je soulevée, après avoir "feuilleté" votre site...
... Je ne parlais pas de ses écrits, qui, en effet, sont en bonne place dans diverses rubriques !
Mais, ... point de querelle, mon père n'aurait pas aimé cela ! Bien entendu, si vous le souhaitez, ma famille et moi nous ferons un plaisir et un devoir de vous aider à lui consacrer une petite place parmi ses "frères de plume" des Amognes. Cet échange de courriels aura au moins servi à nous mettre en relation, en espérant que nous n'en resterons pas là, pour mon père et pour sa "petite patrie" qu'il aimait tant. Bien cordialement.
Jean-François Drouillet

Votre courrier est un vrai bain de jouvence, les choses sont dites sans haine mais sans langue de bois et souvent avec humour. Je le consulte d'ailleurs presque chaque jour, un peu comme un feuilleton.
J'ai vu dans vos statistiques que vous étiez maintenant suivi dans 156 pays ! C'est à la fois surprenant, et finalement compréhensible, car votre site n'est pas comme les autres !
Une chose est certaine, vous êtes les meilleurs ambassadeurs de votre région.
Les politiques auraient beaucoup à apprendre de votre approche de la démocratie locale.
Surtout ne changez rien !
PS : Est-ce la même équipe qui anime le site MON-AVIS.COM ?

H.C

14/08/05
Je suis très étonnée de la pertinence du référencement de votre site ! En tapant : "peintres bourgogne" dans Google, votre page sur les artistes des Amognes sort en 2éme position. Je m'occupe d'une galerie d'artistes, et je serais heureuse que notre site sorte comme cela. Comment faites-vous ?
J.V

Une petite suggestion à Mrs les responsables de la C de COM. ou de la municipalité... Et si vous organisiez un vide-grenier où les habitants pourraient "déballer" devant leur porte, couplé à un vrai marché, le tout en ne faisant payer qu'une somme symbolique aux brocanteurs (qui se plaignent du coût élevé du mètre linéaire)... Je suis sûr que vous feriez un tabac. Avec la fontaine remise en eau, ce ne serait plus St-Benin mais Versailles sur Ixeure ! Que dis-je : Broadway !
MJ.B

Je viens de m'informer sur le procédé pour le compost. Je voudrais savoir si on peut bâcher avec un plastique noir (perforé de micro trous) pour activer cette décomposition ? Pouvez vous me dire si on peu ajouter des produits naturels pour accélérer la décomposition ?
Cordialement.

G.L

Je tiens à lever un "malentendu" en ce qui concerne les quelques lignes destinées à Gringoire que je salue encore une fois ici. Je ne connaissais pas votre site, que je viens de découvrir. J'ai tapé par hasard "St Benin d'Azy" sur mon PC...
... Voilà, je tenais à vous dire cela en vous priant de bien vouloir m'excuser si mes propos vous ont blessés, ce qui n'était pas du tout mon intention. En tous cas, merci pour ce que vous faites pour notre belle région, et croyez bien que je ne manquerais pas de prendre des nouvelles du pays en consultant votre site. Bien cordialement.

Jean-François DROUILLET

T'es quand même gonflé JF. La Pravda n'a rien fait sur ton père, alors qu'ils sont payés pour cela, ainsi que les officiels du coin sur lesquels je ne m'étendrai pas...
A ta place je militerais plutôt pour qu'une rue ou une place de St-Benin soit baptisée au nom des frères Drouillet, et là on est tous derrière toi ! Ne t'en prends pas à ce site, lis-le attentivement, et tu verras que les gars qui s'en occupent sont bien les fils spirituels de ton père.

Raspou.

J'ai moi-même "galéré " pour trouver les ouvrages de M. Jean DROUILLET ? J'ai acquis la plupart de ceux que je possède sur "abebooks" ou aux enchères sur "eBay". Depuis l'installation de notre nouveau buraliste-éditeur il y a certainement quelque chose à faire au niveau local pour la réédition. Amicalement
Gringoire

Hier j'ai discuté quelques minutes avec le joueur d'orgue de Barbarie, il m'a confié sa déception du peu de monde de cette animation dans la cour de la mairie de Saint-Benin.
Il m'a affirmé n'avoir jamais joué devant si peu de spectateurs !

P.H

13/08/05
Quelle affluence ! Que de marchands ! A la fête du terroir à St-Benin ?
Non ! A la broc de Corbigny !

J.J

En tant qu'amognard pur souche, je me joins aux condoléances à la famille de Jean Drouillet ! L'ayant bien connu, je pense cependant qu'il n'aurait pas souhaité que l'on fasse quelque-chose sur lui de son vivant. J'aurais d'ailleurs souhaité participer à ses obsèques, mais l'avis précisait "dans l'intimité familiale", et j'ai respecté la consigne.
Je vous trouve un peu dur avec ce site, Jean-François, même si les circonstances émotionnelles du décès de son propre père portent vers les excès... Je suis moi-même passé par cette douloureuse épreuve et la sérénité a mis du temps à se rétablir dans mon esprit.
Le travail effectué sur la VdA est remarquable, et en droite ligne avec ce qu'aurait pu faire votre père s'il était né un siècle plus tard. Son souffle y est présent à chaque page, et cela vaut mieux qu'une nécro : ce qu'il a semé à poussé, d'autres ont pris la relève avec une composante militante, humorisque et contestataire en plus.
Les ouvrages de votre père sont malheureusement devenus introuvables, je profite de ce mot pour vous suggèrer de les faire reéditer.
Respectueusement,

L.T

12/08/05
Merci à vous Gringoire pour vos condoléances qui nous touchent, ma famille et moi, profondément et sincèrement. En effet Jean DROUILLET, mon Père, nous a quitté le 5 août au matin, serein, et heureux d'avoir pu réaliser ce à quoi il a consacré toute sa vie : faire connaître et reconnaître cette belle région, berceau de notre famille et qu'il appelait sa "petite patrie", le Nivernais et le Morvan. Merci à vous d'avoir eu une pensée pour cet "auteur local" qui n'a pas trouvé place dans l'une des rubriques de ce site Internet de Saint Benin d'Azy, et de son Segoule qu'il aimait tant... !
JF.D
Réponse de la rédaction :
Vous êtes parfaitement injuste envers notre site que vous ne semblez pas bien connaître (ou alors, vous confondez avec les sites officiels de Saint-Benin ou de la Com des Amognes !) car dans la partie historique de "La Voix des Amognes", votre père est cité très souvent, et même présent en photographie...
Si vous tapez "Jean Drouillet" sur Google, les 2 premières réponses qui s'affichent désignent notre site !
Pour ce qui est de la page "Auteurs locaux", personne de votre famille nous a contacté pour y intégrer les ouvrages de votre père et oncles.
Nous nous sommes donc contenté de les citer dans la partie bibliographie des Amognes.
Puisque vous le souhaitez, nous le ferons avec plaisir, et sommes prêts à insérer une page spécifique aux travaux de votre père et de ses frères sur les Amognes, à l'égal d'un Achille Millien ! Merci de nous fournir tous les éléments en votre possession pour que nous le fassions le mieux et le plus complètement possible !
Nous vous rappelons que nous sommes tous bénévoles, contrairement aux journalistes du JdC, qui n'ont pourtant rien publié à cette occasion pour rendre hommage à votre père !
Au delà de ces explications, nous vous assurons de nos très sincères condoléances, d'autant plus que ce sont des personnages comme votre père et Achille Millien qui nous ont donné envie de reprendre modestement le flambeau, avec ce nouvel outil qu'est Internet, pour que l'histoire, les traditions et les richesses de nos Amognes, soient popularisées et ne tombent pas dans l'oubli.
Bien cordialement.

11/08/05
Bonjour à tous,
Le 15 aout se déroulera, à Saint Franchy, au monument du Maquis Julien, une cérémonie commémorative. Y seront exposées quelques unes des pièces de l'Exposition « Occupants, Occupés », passée à Saint Benin d'Azy les 6, 7, 8 mai 2005.
Organisé par les anciens du Maquis Julien et par Rémi Nivière pour l'exposition, vous y découvrirez des pièces de fouilles de ce Maquis et des traces des combats qui s'y déroulèrent en aout 1944, des pièces d'uniformes, etc.
En présence de témoins, de personnes souhaitant faire perdurer ce souvenir, vous êtes invités à vous joindre à nous. Cérémonie vers 17 heures, exposition dès 16 heures. Buvette.
Venez nombreux vous rappeler de ces moments d'histoire.

Rémi Nivière

Je suis tout à fait d'accord avec JJM. Je suis lasse de dire et redire qu'il est beaucoup plus dangereux d'avoir un oeil sur son compteur, en occultant ce qu'il y a devant soi (une voiture c'est pas trop grave, mais ce serait un piéton adulte ou pire un gosse ?) Je trouve cette mesure inacceptable. Je pense que l'on n'est moins dangereux en roulant à 60 qu'à 50 si l'on regarde exclusivement devant soi. Comment faire pour que ce soit compris ?
J.L

10/08/05
Faut pas tirer sur l'ambulance... Cette petite expo n'est pas mal le temps d'un week-end, mais il est vrai que la municipalité prolonge faute de mieux jusqu'à la prochaine fête du pochoir ! Au fait c'est quand les municipales ?
Van Google.

Je descendais la "déviation", comme on dit à Nevers et prévenu de la présence d'un radar fixe, j'avais un oeil fixé au compteur pour ne pas dépasser les fatidiques 50 km/h, l'autre sur le bas côté pour localiser la bête... Résultat des courses je me suis" fait" la voiture qui me précédait au feu ! Je vois que les accidents ont fait plus de morts cette année et ce n'est pas cette invention, pompe à fric, de technocrates débiles qui va y changer quelque chose... Une seule solution, plutôt que de poser des questions sur le fonctionnement d'un moteur au permis, un stage d'une semaine à Garches serait plus efficace.
J.J.M

09/08/05
Je suis en train de réaliser mon arbre généalogique et mes recherches m'ont amené jusqu'à votre région ! J'ai ainsi découvert des ancêtres sur les villages de Billy-Chevannes, Frasnay-Reugny, Rouy ... Je suis allé visiter votre site avec l'espoir d'y trouver les blasons de ces diverses communes. Mais en vain ! Pourriez-vous me les faire parvenir s'il vous plait, afin que j'illustre mon arbre généalogique. Merci d'avance, et bravo pour votre site fort agréable à explorer !
D.A

Tout d'abord bienvenue à ce mystérieux Barnabé qui m'éclate bien. Plus on est de fous moins ya de riz !
J'aimerais dire un mot de la série d'expos à la Mairie de St-Benin :
Je trouve qu'il y en a dans la bande d'Artistes, qui ont la tête aussi grosse que leurs cadres !
Rester simple, humble, accessible, humain, voilà le secret ou leurs peintures perdront leur âme...
On dirait qu'il s'agit de la semaine Sainte des Arts des Amognes... du Salon International d'Art de San Francisco alors que cela ressemble qq.fois plus à un festival de peintures de chat ou de pots de fleurs.
Camarades Michel Ange, ouvrez vos livres d'art, rentrez dans les musées, et vous verrez que vous avez tous beaucoup de chemin à parcourir pour déjà devenir de "petits maîtres".
Ici, pas de peintre officiel, pas de grands, pas de petits, juste des apprentis artistes cherchant à confronter l'expression de leur sensibilité et de leur vision au public.

R.N

08/08/05
Rue Henri Barbusse certains riverains confondent trottoirs avec parking ce qui obligent les enfants allant à l'école ou les personnes agèes à marcher sur la chaussée avec les risques que cela comporte. On peut certes tolérer un arrêt momentanée pour un visiteur, mais que les propriétaires aient au moins le courage d'ouvrir leur portail et de rentrer leur voiture dans leur cour.
O.L

J'ai appris Samedi le décés de l'écrivain Jean DROUILLET. Il sera inhumé Mercredi à St. BENIN au coeur de ses Amognes sur lesquelles il avait tant écrit. A toute sa famille j'envoie mes plus sincères condoléances et lui assure qu'il restera toujours dans le coeur des Amognards.
Gringoire

04/08/05
Allez zou ! Je me lance aussi...
Trève d'initiales régulièrement tapies,
Je veux moi itou signer mes colères épistolaires
Par un nom composé de figures de naguère !
Au nez, nous monte la moutarde ?
Créons en nos terres amognardes :
le Cercle des Républicains Disparus,
Lançons nos troupes de rimailleurs aux pointes aigües,
Partons en croisade contre l'obscurantisme latent.
Langue de feu contre langue de bois,
Investissons le seul endroit où l'on se marre chouia
Où le peuple est inspiré, où la révolte s'entend !
Laissez-moi l'insigne honneur de rejoindre la compagnie
Des Mousquetaires des Amognes, pardi !

Raspou.

Cher Barnabé.
Bienvenue au club ! Nous les irréductibles, les pourfendeurs d'hypocrites, de menteurs et autres sectaires nous t'accueillons avec plaisir parmi nous. Tu ne pouvais mieux tomber. Ce site remarquable est peut-être le seul moyen d'expression du canton - et même du département - qui échappe à la censure de la clique qui gouverne notre belle région. Chez nous pas de langue de bois, de la critique, bien sûr, mais toujours avec l'idée d'être positif. Et surtout de l'esprit, de l'humour, armes que ne semble pas posséder nos détracteurs !
Puisse Barnabé, ton grand'père inspirer de là-haut nos plumes de modestes chansonniers.
Amicalement.

Gringoire.

Tu en a mis du temps mon amognard
Pour trouver enfin ta vocation.
Mais aux âmes bien nées jamais trop tard.
Bienvenue au monde des chansons.
Mais permets-moi de te conseiller dare-dare
Pour conserver tes illusions
Ne confonds pas la gauche caviar
Avec le monde des rimaillons.
Et puisses-tu avec quelque retard
Dénoncer ces tristes façons
Dénoncer ces politicards
Qui veulent nous donner des leçons.

Gringoire

On vient de me confirmer que François Patriat, a créé 55 nouveaux postes de fonctionnaires à la Région, faisant passer leur nombre de 285 à 342.
Il semblerait aussi que depuis son arrivée à l'exécutif régional, le budget a augmenté de 3,7 millions d'euros !
Qui va encore payer tout cela ?
A part la gratuité des livres pour les lycéens, mesure que je soutiens complètement, je ne vois aucun service supplémentaire rendu aux bourguignons qui justifie un tel dérapage budgétaire.
Je travaille pour un organisme de caisse de retraite, et suis donc bien placé pour savoir qu'un nouveau fonctionnaire engagé est une charge pour la communauté jusqu'à sa retraite et au delà jusqu'à sa mort !
L'argent bloqué sur des dépenses revenant chaque année, ne pourra comptablement pas servir à des investissements ponctuels ou planifiés en faveur de l'emploi, des équipements, et du développement réel de la région, qui en a pourtant fichtrement besoin !
J'ai eu la faiblesse de voter pour cette liste au second tour, et aujourd'hui je le regrette amèrement !
Le modèle de gestion catastrophique nivernais semble s'étendre à la région et même si je ne suis pas le seul responsable, je me sens fautif de ce cadeau empoisonné que j'ai fait à mes enfants au nom de mes convictions et de mon antipathie pour Soisson.

C.P

Je vois que beaucoup de béninois sont déçus que la fontaine de la place de l'Eglise soit tarie. Je projette si aucune remise n'est faite par les responsables de la remplir avec un "siau" et de m'y baigner nue !
La Pucelle des Amognes

03/08/05
Avant on avait une vieille place avec un vieux jet d'eau sympa qui marchait. L'été on était à l'ombre des platanes, c'était rafraîchissant. La place a été refaite, très bien du reste, avec de nouveaux platanes, et tout ce qu'il faut, mais.y'a plus d'eau ! Dommage qu'en plein été le jet d'eau ne marche pas !
Maintenant quelque chose de positif : je trouve très bien qu'il y ait des concerts, c'est une très bonne initiative, et j'ai pensé à quelque chose : ne pourrait-on pas donner des concerts dans l'église de St Benin ?
Cela se fait assez souvent, et l'accoustique n'en serait que meilleure. Peut-être à voir avec l'évêché...

M.F

Nouvellement installé dans les Amognes, je me régale du vent de révolte qui souffle sur votre site.
J'adore votre équipe d'irréductibles amognards, nourris au biberon (semble-t'il) de Charlie Hebdo et des chansonniers d'antan !
Moi qui ne m'intéressait plus à la politique, cela donne envie de repiquer au plat !
Simple affaire de sauce, sans doute.
Pouvez-vous me publier sous le pseudo de Barnabé ? (un des prénoms de mon grand-père, 100 % amognard).
A l'égal des "Gringoire" et autres habitués de ce courrier, que je salue fraternellement, je souhaite participer à votre chamboule-tout salutaire.
Bien à vous,

Barnabé

02/08/05
Viens de parcourir le catalogue illustré de la Com des Amognes !
Un nouveau poète est recensé sur Montigny...
Fatigué de taquiner le suffrage, (paraît qu'ça mort moins ces temps-ci...)
le v'la qui lutine la Muse...
Tant pis pour la Muse, tant mieux pour les amognards, s'il s'agit d'une réelle reconversion !
Amis poètes, laissez-lui une petite place, s'il promet de ne plus s'occuper de politique...

A.M

C'est la cerise sur le gâteau dans la série couac de la bande à Fifi... quelle casquette ! Mais y z'ont dont rien dans l'caberlot ? Ca marche partout ailleurs ces p'tits marchés surtout avec une broc associée. Ben à St B'nin non. Comprenne qui pourra.
Jules Beurdin

01/08/05
Comment est-ce possible de faire venir un antiquaire de cette qualité dans la cour de la mairie de Saint-Benin ? Et de si loin. Parce qu'au point de vue qualité... chapeau ! Mais qu'est-ce que ces braves gens espéraient vendre dans ce marché sinistré ? Heureusement que le marchand de cerises hollandais était là ! Même notre emblématique barbu gaveur d'oies avait jeté l'éponge.
L'aprés-midi j'ai fait un tour à Moulins-Engilbert. C'était vraiment super. La ville envahie par les touristes, des commerçants qui travaillent, des vendeurs à perte de vue. N'y a t'il donc pas à Saint Benin un Comité des fêtes, une Union Commerciale qui puisse palier aux carences de la Communauté de Communes et organiser dans les rues du pays ce genre de manifestation ? Et si vous, amis de la Voix des Amognes vous organisiez cela ? A moins que la municipalité ne mette son veto ?

MJ.B
Réponse de la rédaction :
Nous n'avons pas vocation à organiser ce genre d'évènements.
Il nous arrive d'être partenaire de certains, si on nous le demande et si justement le minimum de qualité requise ne fait pas se déplacer nos lecteurs pour rien !
Par ailleurs, nous offrons la possibilité d'annoncer gratuitement ce genre de manifestations sur nos pages ! Le mot d'ordre de la "Com des Amognes" est de ne surtout pas le faire. Au delà du principe qui a largement été critiqué sur cette page, c'est se priver d'une communication gratuite non négligeable !
Mobiliser des moyens, tant humains que financiers pour un si piètre résultat est une fois de plus du gaspillage payé par le contribuable amognard !
D'autres petits pays, avec de tous petits moyens mais s'appuyant sur l'ensemble de la population sans exclusive, organisent des évènements qui déplacent des foules.
Ici même à Saint-Benin, les puces organisées par l'équipe Millet depuis des années sont toujours très réussies et rentables !
A chacun son métier... et les Amognes seront bien gérées.

Avez-vous trouvé votre bonheur à la brocante !
J'étais stupéfaite de voir une affiche annonçant "Antiquités Brocante" pour UN stand !

M.F L

31/07/05
Ce dimanche matin, c'était jour de "terroir en fête" et d'un "salon antiquités-brocante" à St-Benin.
Chouette ! Un peu d'animation en vue ! J'y suis arrivée tôt pour faire des affaires à la broc et éviter la cohue des grands jours ! On se fout décidemment du monde à St-Benin. Le "salon antiquités brocante" se résumait à la présence d'un stand d'antiquaire. J'espèrais trouver quelques brocanteurs dans le parc, j'ai vite déchanté.
Le marché du terroir se limitait aux six ou sept exposants habituels, qui, les pauvres, avaient du mal à masquer leur ennui. Je salue cependant le mérite de l'accordéonniste qui a fait son office avec sourire et talent. Tout cela m'a collé un bourdon noir, j'aurais mieux fait d'aller à la messe, dont les cloches annonçaient le début, j'y aurais trouvé plus de monde, plus de chaleur et sûrement plus d'enthousiasme.
Après vérification, je ne félicite donc pas la Communauté de Communes des Amognes qui devrait revoir l'organisation de ces "superbes" manifestations mais également sa communication afin qu'aucun ne puisse les rater.
Bon dimanche... chez vous...!

C.H

29/07/05
Bonjour à tous,
Jusqu'ici je ne disais rien, mais c'en est trop. La gauche caviar me les brise !
Il serait temps de remettre les choses à leur place. Relisez vos bouquins d'histoire et n'employez pas le terme d'extrème droite à tort et à travers. Vous m'énervez. Vous parlez toujours de dos.
Savez-vous ce qu'est le fascisme ? les faisceaux ? de la Roque ? la LVF ? Pour le quart du tiers de vos propos, vous auriez fini pendus en place publique en 42.
Qui vous dit que ceux que vous traitez de fachos n'ont pas eu de parents déportés ou fusillés ?
Nettoyez devant votre porte d'abord et pensez plutôt un peu aux préoccupations du Peuple.
Apparemment la contradiction vous colle des crampes. Supportez donc un peu d'être critiqués ! La critique peut être constructive !
Etes-vous seulement allés à l'expo sur la Résistance ? Qu'auriez-vous fait pendant la guerre ?
A force de traiter les gens de fascistes, ils vont le devenir ! Alors faites gaffe...
Salut.

L.D

27/07/05
Je viens de découvrir votre galerie d'artistes locaux ; je ne pouvais pas imaginer qu'il y avait tant de talents dans les Amognes !
Bravo à vous de les aider à se faire connaître.

B.M

Bonjour, je me permets de vous contacter car je n'arrive pas à mettre un nom sur une photo d'un château, si toutefois vous aviez des infos sur ce château, je vous en serais très reconnaissant.
F.S


25/07/05
D'extrème droite, d'extrème droite ! Non mais y sont encore plus méchants et benets que je croyais... Qui c'est qu'a permis à LE PEN de caracoler dans les sondages ? Tout ça pour emmerder le grand Jacques. C'est Tonton !
Alors Messieurs les socialos, les fascistes sont dans vos rangs, avec les sectaires, les imbéciles et oserai-je dire les ... Moi le tolérant, je déclare aujourd'hui que vos propos sont inacceptables quand on sait que ce site est le plus bel exemple de démocratie dans le genre et qu'il est tout à fait aux antipodes des idées de l'extrème droite...
Extrème droite, extrème droite... est-ce qu'on a une gueule d'extrème droite !

T.B

Vous bilez pas les amognards, votre boulot est super !
Un jour viendra où ceux qui vous crachent dessus, chercheront à vous récupérer, parce qu'ils se seront enfin rendu compte que les choses changent et vont dans votre sens.
Mieux encore, ils se recommanderont de vos combats pour tâcher de récupérer qq. miettes d'honorabilité.
Moi-même, je vois le vent tourner, et il arrive même à passer les sommets de notre cher Morvan.
Merci pour votre ton, votre liberté et vos dossiers qui sont exemplaires.
Même au niveau de ce que vous appelez bien justement "LA PRAVDA", les articles deviennent moins serviles de temps en temps.
A mon avis, ils doivent vous lire.
Courage !

A.M

24/07/05
L'autre jour, à l'occasion d'une fête locale, j'ai eu le malheur de dire du bien de vous et de la qualité de votre travail dans un groupe où il y avait des élus locaux !
La réaction a été pour le moins inattendue : "comment pouvez-vous apprécier ce que font ces gars d'EXTREME DROITE" ?
Je les ai laissé dire, me souvenant des mauvaises raisons qui ont amené de "bons français" à se comporter de façon ignoble dans les circonstances douloureuses de notre histoire.
En rentrant à la maison, je suis retourné sur votre site, et j'ai relu vos prises de positions...
Non décidément, c'est exactement le contraire que j'y ai trouvé : défense de la démocratie participative directe et des valeurs républicaines avec un esprit contestataire toujours actif et un solide bon sens !
Aujourd'hui ces bons français, vous traitent d'extrème droite parce que vous les remettez en question, hier ils vous auraient traité de juifs ou de rastaquouères !
Complètement d'accord avec T.B et quelques autres : le camp socialiste ressemble de plus en plus à une bande de fripons ayant perdu les valeurs constitutives de ce mouvement.
Bravo pour votre solide dossier sur la résistance et votre nouvelle chronique littéraire.
Je vous serre sur mon coeur et vous souhaite longue vie.
G.B

Je possède un livre de Achille Millien : Premières poésies 1859-1863, édité en 1877 par Alphonse Lemerre.
Cet ouvrage a t'il de la valeur ?
J'ai aussi deux livres de Jules Verne de la même époque : "Un capitaine de quinze ans", éDe la terre à la lune" aux éditions Hetzel, pouvez-vous me renseigner ?
Je vous remercie par avance de l'attention que vous porterez à ma demande.

M.C

Amis Béninois, si vous faites comme moi, posez-vous la question ! J'emmène aux bennes destinées à cet effet le verre, les bouteilles plastiques, les boites de conserve, les vieux journaux et les cartons. Les putrescibles enrichissent mon fumier. Les branches coupées sont brulées. La tonte de pelouse me donne un excellent compost. Quand aux bouchons plastiques c'est pour Bigard ! Vous vous demandez : mais que met-il dans sa poubelle ? J'ai fait le tri : coton à démaquille, coton tige, boite d'allumettes... Rien de bien volumineux. Passant fréquemment à Rouy je peux jeter ce petit sac dans la benne tout-venant de la déchéterie... Mais qu'est-ce qu'il faut que je fasse de plus pour que ma taxe d'OM n'augmente pas de manière exorbitante chaque année ?
L'éboueur masqué !

22/07/05
Et manants ne pleurez pas tant. Vous la reverrez la fontaine d'avant,
Car avant de nous la couper ils ont dû le lui attacher et ...
Attacher le long tuyau blanc avec un ruban blanc...
(petite chanson pour le prochain concert du parc)

M.B

21/07/05
Souffle dans l'ballon !
J'étais tranquille... j'étais peinard
Seul sur ma mob et pas en r'tard
Et puis au coin d'la rue Baudin
Levé, l'gamin !...

Z'ont pris mon larfeuille
Fixé dans l'blanc d'mon oeil
Je leur ai dit : pardon
Et y m'ont dit : souffle dans l'ballon !

J'étais tranquille... j'étais peinard
Pis j'avais mis mon beau costar
Pour le bal je s'rais pas en retard
Ma mob tournait comme un pétard !

Et pis au coin d'la rue Baudin
Levé, l'gamin !...
M'ont confisqué ma mob
M'ont piqué ma casquette.

Paraît qu'faudrait un casque
Pour faire d'la mobylette !
J'leur ai dit qui j'étais
Qu'j'allais au bal m'amuser
J'leur ai d'mandé pardon
Et y m'ont dit : souffle dans l'ballon.

Mobvador

Pas mal les concerts du Mercredi au parc... Beaucoup de jeunes qui n'auront pas la chance de partir en vacances et des moins jeunes venus passer un bon moment. Quand à la réfection de la petite maison... dans la mairie (pardon c'est plus fort que moi !) j'ai entendu beaucoup de critiques mais je trouve personnellement cela trés réussi. Bravo à tous les artisans.
Gringoire

Tout a fait d'accord avec toi "Nanard", ce (ou cette MS.G) fait bouger cette chronique et bien qu'elle ne semble pas à la hauteur des auteurs (joli non ?) qui fréquentent ces colonnes, je lui dit aussi merci !
Marie-Charlotte

20/07/05
Merci à toi, MSG. Ca roupillait grave sur ce forum. C'allait bientôt devenir aussi chiant que le JdC. Grâce à toi, c'est reparti comme un 14 juillet.
Moi y'aime ben quand ça fuse.

Nanard.

Mon grand'père communiste militant était auprés de Lénine à Londres. Mon père était ami de Léo Lagrange et a été a l'origine des premiéres Auberges de Jeunesse dans le département. C'est pour te dire MS.G, que le socialisme je connais bien. Mais mon papa tout jeune à l'époque a vu débarquer un certain Mitterrand " invité" par ses amis d'extrème droite. Alors tu parles que pépère quand il a vu le François élu en 1981 sous la bannière socialo, il s'est tapé les fesses par terre...
Alors un petit conseil MS.G avant de dire que les gens tiennent des propos injurieux et diffamatoires, révise ! Tiens, sais-tu le nom du ministre de l'intérieur qui a donné l'ordre de tirer sur les mineurs du Nord grévistes en 1948 ? Allez... un petit indice : ça commence par un F et ça fini par un D... Cherche bien !
Une petite anecdote vécue pour en finir : j'avais en Terminale un prof de philo (charmant au demeurant et... sans jeu de mot) qui s'appellait J.P Harris ; un jour la dissertation du jour avait comme titre : "Dans quelle mesure peut-on dire qu'il y ait des leçons de l'histoire ? "... J'ai pensé aux nivernais, à François... et j'ai rendu une feuille blanche. Et pourtant j'en avais des choses à dire !
Dans mes propos il n'y a rien d'injurieux, je n'ai de compte à régler avec personne et tout ce que j'écris est sans haine et sans crainte... C'est simplement ce que je ressens et crois être ressenti par une majorité de Nivernais qui se taisent, et... comme disait Racine : "veuillent les Immortels directeurs de ma langue que je dise rien qui ne doive être repris".

T.B

19/07/05
Réponses à MSG
Gringoire n'arrêtera pas les biscuits ! Il les trempera dans l'hydromel Gaulois... Tes remarques me confirment que le socialisme à la nivernaise n'est que sectarisme, hypocrisie et copinage. Et j'allais oublier... un manque d'humour qui me désespère !
@+ camarade.

Gringoire

Bisque, bisque... rage... MS.G !
Aucun argument, et en + même pas drôle !

E.P

Le "faux-cul" a mis dans le 1000 ! C'est tellement facile avec des gens qui pensent qu'il suffit de se dire socialiste pour l'être, même si cela suffit depuis trop longtemps pour être élu dans le "rose pays des eaux troubles" !
Gringoire, au moins "y sait écrire" et c'est souvent marrant. Et il y en a plein d'autres comme lui, dont je me sens proche. Heureusement qu'il y a encore des espaces de liberté comme la VdA pour les publier.
Pour moi ce courrier est une vraie bouffée d'oxygène, et je ne suis pas le seul à être accro si j'en juge par la popularité du site.
Petite devinette pour MSG : "Quelle est la différence entre Chirac et Graillot"
Aucune : Il ont tous les deux fait largement leur temps !

C.B

18/07/05
Il y a certaines choses qui ne sont pas inintéressantes, mais il y a des règlements de compte qui ne devraient pas paraître (on peut dire que c'est limite diffamatoire et injurieux :
1°) il faudrait que Gringoire arrête les biscuits ! (10/06)
2°) de même pour EP
3°) Quant à CB du 11/05 : quel faux cul !

MS.G
Réponse de la rédaction :
Vous devez faire partie de la garde rapprochée de Philippe : Les réactions que vous fustigez sont celles qui, comme par hasard l'égratignent !
Un homme politique, de par sa fonction, s'expose de facto à ce genre de critiques.
Certains messages ont d'ailleurs été supprimés ou expurgés, tellement la déception de leur auteur les faisait déraper !
Quant'à la diffamation, l'injure et l'attitude sectaire nous avons malheureusement trop d'éléments qui attestent que M. le Conseiller Général les pratiquent de façon régulière à notre sujet (pour ne parler que de ce qui nous concerne), et cela ne date pas d'aujourd'hui !
C'est tristement établi : ce n'est pas un républicain dans les faits... et il n'aime la Presse que quand elle est à sa botte.
Nous lui rendons pourtant plus service en étant libre et critique qu'en lui étant afféodé !
Dans l'éternel combat entre l'intelligence et l'égo, il est fort dommage que ce soit souvent ce dernier qui l'emporte chez lui...
Nous n'avons donc aucune raison de censurer les témoignages, dont certains sont particulièrement amusants.
Imaginez qu'ils ne brocardent non plus votre protégé, mais Chirac, ce serait certainement plus de votre goût mais ferait de la peine à sa femme !

15/07/05
A s'étint arrêté pour y passer la nuit
En s'disant chouette de ch'tit pays
A s'est endormi son nez dans les étoiles
A pensons à ren, il était ben d'bon poil !

Le matin la souèfe le prends...
Y charche le point d'yau désespérément
La bourne al 'est cassée
Jamais a z'yons réparés.

L'pouve routard a r'prend son ch'min
Le gosier sec l'sac à la main
Y va vers d'autes pays, d'autes rivages
P'tête ben qu'y a des gens plus sages...

Qu'savons qu'une fontaine
Ca fait toujours d'la peine
De n'pu la voir chanter
Quand y'a qu'une clé à tourner.

Manon des Amougnes

13/07/05
T'as l'air malin Marcel ! Magny-Cours n'a pas l'envergure nécessaire... Et en plus, selon la Pravda ça ne t'agaces pas ? Mais alors, qu'es-tu allé faire dans cette galère ? Notre système productif local n'a pas une dimension européenne..? Un bon conseil : démissionne et fais-toi couper la barbe.
Gringoire

04/07/05
Je lis avec attention vos astuces de jardinier. Au sujet du persil dont on sait qu'il est trés long à sortir, ma grand'mère disait que seul les fous et ceux qui jurent en le semant le réussissent... La seconde méthode ne m'ayant amené aucun résultat je vous propose un truc moins connu que le trempage des graines, la bache noire ou la planche de bois ! Passez vos graines dans du papier de verre fin. La levée gagne pratiquement 3 semaines ! Ce qui n'empêche pas de la maintenir humide sous une bâche.
J.J

03/07/05
Mes recherches sont en cours avec plus ou moins de réussite... ... Ne vous vient-il pas à l'esprit des noms d'ouvrages qui pourraient me faire avancer ? Je compte aller faire un tour aux archives de Nevers et au fond Francois Mitterand en espérant que mes recherches soient fructueuses !
J'ai d'ores et déjà trouvé des renseignements sur le général Sorbier avec des reproductions de l'intérieur du château.
Mes sincères salutations.

J-F.R

30/06/05
Et si l'an prochain le BENINOIS organisait un concours de maisons fleuries pour pallier au manque d'iniative des municipalités...
M.J

28/06/05
Bonjour,
Concernant la très intéressante biographie de Rosa Bonheur, juste deux précisions :
- la toile "Labourage Nivernais" ne prouve rien. C'était une commande quelque peu publicitaire et Rosa Bonheur a voulu composer des attelages impossibles de six boeufs, de plus représentatifs des principales races françaises. Des attelages virtuels en quelque sorte ;
- il me semble que Buffalo Bill a offert à Rosa Bonheur lors de son passage à Thomery un des ensembles Sioux, en effet, portés dans son Show. J'ajouterai que le Château de Fontainebleau, qui possède de nombreuses oeuvres de Rosa Bonheur, ne permet plus à personne de les voir !! Et que c'est extrêmement regrettable.
Cordialement.

C.S

27/06/05
M. le Webmaster, j'ai le plaisir de vous annoncer que grâce à vos conseils "potagers"... j'ai ce matin une tomate mûre dans mon jardin !
JJ.M

25/06/05
Bonjour,
Je viens de découvrir votre site sur les Amognes avec le plus grand intérêt. Vous êtes parfaitement documenté sur la région et j'espère que vous pourrez m'aider.
Ma famille est originaire de la Nièvre et j'essaie de remonter l'histoire de mes ancêtres. En consultant le site de La Fermeté, je vois qu'en 1890, il y avait des MILLIEN dans les hameaux de Jeugny et des Grappes. Il se trouve que mon arrière grand-mère, MARIE MILLIEN est née en 1846 à la Fermeté et qu'elle a donné naissance en 1865, à mon grand-père JEAN MILLIEN, à Trois- Vêvres. Vous remarquez qu'il porte le même nom que sa mère, donc que c'est un enfant naturel. Un drame autour d'un four à chaux serait lié à cette naissance. Savez-vous si, en 1865, avait des fours à chaux dans la région et sur quel territoire ils étaient situés ?
Merci de m'aider si vous le pouvez et encore toutes mes félicitation pour votre site qui permet d'apprendre beaucoup de choses.
Bien cordialement.

S.P

24/06/05
Bonjour,
Je cherche la recette du SAUPIQUET NIVERNAIS. S'agit-il du Saupiquet de Jambon ou bien est-ce autre chose ?
Merci d'avance, bien cordialement.

A.G

22/06/05
Le printemps est parti depuis hier déjà
La canicule arrive et bonjour les dégâts...
Si seulement tu coulais,
Tu nous rafraichirais...
Si seulement tu chantais,
Moi je m'y baignerais !

Dis ! Mais quand recracheras-tu ?
Dis ! Au moins le sais-tu ?

La Pucelle des Amognes


21/06/05
Bonjour,
Tout d'abord je voulais vous féliciter pour votre site, toujours très agréable et intéressant à consulter. Vous avez dans votre fonds de cartes postales anciennes des hameaux de Saint-Benin d'Azy, une carte de lavandières au lavoir sur le gué. Pourriez-vous me dire à quel endroit cela correspond-t-il aujourd'hui ?
Je travaille sur un recensement des lavoirs de la Nièvre. Pour information, j'ai recensé à ce jour 68 lavoirs sur le canton de Saint Benin d'Azy. Avec mes remerciements. Sincères salutations.

E.C

20/06/05
Pourquoi ne pas renouveler l'essai de brocante dans la rue comme il y a quelques années. Cela avait été un beau succés.
J.M

19/06/05
Bonsoir, je me présente, je suis le webmaster d'une nouvelle association dans le sud de la France ou la ste SITA veut implanter un centre d'enfouissement CSDU, pouvons-nous mettre en lien votre dossier ? Et avez-vous surtout des documents sur les incidents que vous citez pour les csdu, cela nous aiderait à construire notre dossier de défense.
Cordialement,

le webmaster www.lesgardiensdelagardiole.com

Une petite commune comme La Fermeté organise un concours de maisons fleuries... Mais à St-Benin rien ! Quand je vois toutes ces communes du département merveilleusement fleuries et qu'ici à part quelques particuliers aimant les fleurs, la municipalité se désintéresse de l'embellissement... ça me rend morose !
V.J

18/06/05
Saint-Benin d'Azy est "désaxé" sur la route Chateau-Chinon /Nevers. La municipalité a t'elle pensé à mettre des panneaux indicateurs employé par beaucoup de communes morvandelles ? Du genre " ST. BENIN : boulangerie, hôtel-restaurant, étang, tennis, piscine, etc."
J.J

15/06/05
Je ne sais pas si le journaliste a voulu faire de l'humour, mais le Journal du Centre titrait hier à la une : F. Aubenas se dévoile... L'esprit aurait-il touché notre Pravda !
G.G

13/06/05
Les bras m'en tombent... La maison de retraite a été désinfectée. C'est un événement !
A quand le même traitement pour la mairie ?

Diaphoirus

12/06/05
Quel match ! Quel engagement physique même s'il y a eu quelques joueurs "chatiés" pour anti-jeu n'en déplaise aux non connaisseurs... Un match de toute beauté ! Un régal ! BRAVO les biarrots et les parisiens... Quelle différence avec les manchots surpayés et déplaçant des milliers de spectateurs qui feraient mieux de venir voir un bon match de rugby dans nos campagnes (Châtillon, St-Léger, Pougues, Nevers etc.) et qui verraient ce qu'est vraiment un sport COLLECTIF. A quand un club AMOGNARD ?
J.J

Quel merveilleux site que le vôtre pour le breton d'adoption que je suis. Né à Decize, élevé à la Machine et Trois-Vèvres, ca fait du bien de revoir un peu du pays de son enfance. Je me permets de vous demander comment faire pour obtenir un exemplaire d'une de vos photos, qui detient l'original, y a t'il possibilité d'avoir un retirage ??? Je suis ému, car devant moi j'ai eu la photo du château de Trois Vèvres (appellé aussi pavillon des bois), et c'est ici qu'est née ma mère. J'aimerais tellement lui offrir un retirage. Elle rêve de trouver une veille carte postale depuis près de 40 ans... Merci de votre aide bien sincèrement.
Y. D-S

11/06/05
Mon cher Diaphorus, effectivement tu as un peu de retard. Une course pédestre sera bientôt organisée dans les Amognes pour la béatification anticipée de saint Jospinus.
Le départ aura lieu devant la mairie de Montigny au son du clairon avec l'encensement du centurion Phillipus Graillus.
Les concurrents rejoindront Saint-Jean par des chemins vicinaux où leur seront posées quelques questions façon rallye ; je sais de source sûre que la première sera : "Jaurés était-il socialiste"... ce qui, à mon avis, éliminera une bonne moitié du peloton.
Les rescapés rejoindront Saint-Benin où Mme. le Maire, assistée de Mme. Carillon, remettra au vainqueur le trophée : un portrait de Mme Fourina réalisant le jugement de Salomon... avec ses deux narines !

Gringoire

10/06/05
3 petites questions :
- Quand la municipalité va t'elle se décider enfin à remplacer la borne d'eau cassée depuis trois ans place de la Gaieté ??
- Quand coulera le jet d'eau de la Place de l'église ? Ce serait quand même mieux pour les mariages, les communions et le tourisme, non ? Et ne dites pas que c'est pour économiser l'eau : les systémes de circulation à circuit fermé existent depuis longtemps...
- Quand aura t'on le courage de dire que la Maison de Retraite a été victime l'an passé d'une alerte à la légionellose et qu'une "désinfection" a été effectuée "vite fait-bien fait" sans que personne en parle ?
Merci de me publier, il n'y a que dans vos pages que cela risque de passer !

M.J

T'as raison Diaphorus, mais pas besoin d'aller chercher la misère à Paris.
Mieux vaut organiser une marche pour que notre conseiller général soit touché par la grâce républicaine !

E.P

09/06/05
Un peu en retard, je voulais vous parler de mon époustouflante visite du CES rénové. Un peu déçu quand même : il manquait les jeux LEGO, ô combien formateurs. Par contre, quelle belle cyberbase cantonale et républicaine. Un matériel somptueux surveillé et éventuellement mis en valeur par une gentille gourgandine dont la verticalité frontale m'inquiète et me rassure à la fois. Elle semblait très déçue de ne pas pouvoir communiquer "in live" avec la Martinique. Confidence pour confidence je n'ai jamais appelé un quelconque de nos concitoyens de la Martinique et vous ?
R.F

Ah zut alors, trop tard je voulais organiser une course pédestre dans les Amognes au profit des inondés de Montmartre et des filles enceintes du XVème.
Diaphorus

08/06/05
Dimanche 12 juin 2005 : Journée nationale fédérale de lutte contre la sédentarité, la FFEPGV organise une marche pour l'Asie, participation 1 euro reversé pour l'Asie. Le défi : 8 000 clubs, 8 000 marches. L'UNION SPORTIVE FERMETOISE y participe en organisant 2 marches d'environ 2 heures. Rendez-vous à 9h45 pour un départ 10 h et 13h45 pour un départ à 14h salle des fêtes de La Fermeté.
Alors nous comptons sur vous et à dimanche
.
Renseignements : Geneviève Poussy 03.86.58.42.85

07/06/05
Merci pour votre site, c'est super bien. Les origines de ma famille sont à Saint-Sulpice et j'habite la Savoie depuis 10 ans. Enfant j'habitais Nevers et j'ai passé toutes mes vacances aux Pelées, que de souvenirs...
P.B

06/06/05
Y paraît que l'euro a fait monter les prix... Faux !
Quand je vais à Carrefour au lieu de 10 F je mets 1€ et j'ai le même chariot !

Jules Beurdin

Bonjour,
Où pourrai-je trouver le catalogue de l'exposition Rosa Bonheur qui a eu lieu à Bordeaux en 2001?
Merci

Christophe

30/05/05
Bonjour, Je m'appelle Christian Frasnay et je recherche les ancêtres pour faire mon arbre généalogique. Si quelqu'un peu me donner des informations, je le remercie...
Kris

29/05/05
C'est quand tu veux Dominique ! Tu seras toujours le bienvenu. Je suis moi-même membre du TAROT CLUB des AMOGNES mais pour ce qui est des compétitions Nationales je reste fidèle à l'Académie Charolaise... Si je te dis Nivernais-Bourbonnais plus jamais!! je pense que tu m'auras reconnu ! Quant au TC AMOGNES avec un super président et une équipe hyper sympa c'est vraiment le Club phare NIVERNAIS. Amitiés
J.J

28/05/05
Bonjour, je suis Dominique Gominet, champion de France triplettes de tarot avec Vincent Mailfer et Christophe Leclerc pour le club de St-benin, étant même champion individuel open la même année. Je suis très heureux pour ce club. Merci à tous les joueurs et président. Quand je vois la mentalité ailleurs, St-benin est convivial. J'espère y rejouer un jour. Merci.
D.G

25/05/05
Des ordures
Voila un beau sujet, rentable, coûteux et joyeux. A en croire les courriers, nous serions de plus en plus polluants. Totalement faux. J'attend avec impatience les bilans financiers des différentes compagnies qui participent à ce joyeux ballet. Pour mémoire, il y a quelques années, certaines de ces dites compagnies (condamnées depuis) pratiquaient la méthode du double pesage multipliant de ce fait par deux le tonnage de nos déchets. Vieille méthode de l'aller et retour).

F.R

23/05/05
Son prénom résonne encore dans ma tête, dans ces histoires du passé que me racontait mon père. je n'ai pas eu l'honneur de lui être présenté, et pourtant j'aurais tant aimé la connaître, pour mettre une voix sur un visage, pour lui dire combien je suis reconnaissant de ce que sa famille a fait pour la mienne, comme pour beaucoup de gens de ce petit village de St Benin d'Azy. Elle est partie pour le pays des rêves, fleurir de ses poèmes les jardins du paradis.
Au revoir Princesse.

M.T

En ce qui concerne les ordures ménagères c'est vrai que c'est de mieux en mieux ; par exemple, la semaine dernière, sur tous les sacs d'ordures, deux étaient des déchets verts, donc pas pris ; il y avait les verres que l'on monte à Ecomarché, puis les journaux et magazines que l'on monte également à Eco, puis les plastiques, etc, que l'on trie également (je suis d'accord pour le tri, mais pas pour payer une taxe aussi élevée par rapport au service rendu).
Le reste ne représentait qu'une petite partie des sacs. Mais comme on partait de St Benin dimanche, et que les ordures après tri ne sont ramassées que le vendredi matin, et ben qu'est-ce qu'on a fait de nos poubelles de vendredi, samedi et dimanche ? Et ben, on les a mises dans la voiture et on les a emportées avec nous !
Pour l'instant ça va, il ne fait pas encore trop chaud !
Ne pourrait-il pas y avoir au moins deux ramassages dans la semaine ?
Par contre la taxe de ramassage à l'inverse du ramassage, elle augmente.

MF.L

19/05/05
C'est avec émerveillement que je découvre la biographie de St. François-Joseph Archer. Oui, à vous lire, François-Joseph Archer fut véritablement héros et martyr de l'innovation. Comme vous l'écrivez : "forte personnalité" François-Joseph gouvernait son petit monde sur le modèle patriarcal, considérant que toute la famille devait s'aligner derrière lui pour l'aider à mener à bien l'oeuvre "grand homme manifestement affecté d'un fort déficit affectif" Cette description du personnage indique ses limites et suffit à expliquer ses échecs...
... Je respecte la piété filiale de Madame BECK, mais cet amour l'aveugle et nous ne sommes pas obligé de le partager sans esprit critique.

P.M

18/05/05
... Ayant une maison à la Motte, commune de Saint Sulpice, je m'intéresse à son histoire et plus précisément à son château, le château de la Motte. En effet, je fais des recherches sur ce château et son histoire. Je fais appel à vous pour obtenir des renseignements et également d'anciennes photos si possible. Pourriez-vous me faire parvenir les renseignements à ce sujet ? ...
J.F R

15/05/05
Mes parents se sont connus pendant la guerre et m'ont beaucoup parlé de cette époque.
Je réagis aux textes parlant de l'exposition sur la résistance à Saint Benin : HONTE à ceux qui ont la charge d'enseigner la citoyenneté, l'histoire et l'instruction civique et de faire l'éducation de nos enfants dans un collège de la République. Avoir dédaigné cette occasion de leçon vivante pour le 60éme anniversaire est impardonnable ! Quand on sait comme les occasions de sortir les élèves de l'établissement pour les emmener à droite ou à gauche, avec transport en car et tout le tremblement, pour des sorties sur le temps scolaire dont l'intérêt pédagogique reste quelquefois à démontrer.
Je note aussi que le journal du centre toujours prompt à remplir ses pages d'informations de 3éme zone n'a pas annoncé ni commenté cette intéressante manifestation. De même qu'aucun article sur Princesse Mimi n'a été fait. Pourtant cette femme à la vie étonnante méritait largement un bel article.
Une certaine approche de l'information en quelque sorte.
Pas de doute nous sommes dans la Nièvre.

E.A

J'ai reçu une plaquette issue du GPEC, comme tous les entrepreneurs j'imagine.
Les chiffres énoncés font frémir : 48 % de la population nivernaise sans qualification !
Baisse estimée de 28 % des jeunes nivernais actifs entre 1999 et 2007.
50 % des entrepreneurs nivernais devront passer le relais dans les 10 ans.
J'ajoute que dans notre département, les affaires sont dures, très dures... Pour ma part, je songe plutôt à débaucher qu'à embaucher.
Je pense donc que je ne passerai certainement pas le relais de mon entreprise à mes enfants car je ne leur veux pas de mal à ce point là !
A cause des charges, Je ne suis même pas certain de pouvoir maintenir mon activité jusqu'à ma retraite !
Tout est fait dans notre département pour le social et va finalement vers une paupérisation de la population.
Le vrai social, c'est d'agir en amont, en créant les conditions favorables au développement de l'activité, de l'emploi et d'une richesse qui pourrait ensuite profiter à tous.
La politique locale fait l'inverse selon l'équation : Plus de nécessiteux = plus de mécontents = plus d'électeurs dépendants !
Attention, les limites du système sont atteintes et même dépassées !
Les délocalisations auraient du vous alerter, la prochaine étape sera pire.

G.D

14/05/05
Bonjour à tous
Merci d'abord à tous ceux qui sont venus remonter le temps avec moi lors de l'exposition de Saint Benin d'Azy les 6, 7 et 8 mai. J'ai eu le plaisir de voir arriver les classes de l'école Primaire, plein de questions et très sages, accompagnés par des professeurs des écoles tout à fait sympathiques, de nombreux autres visiteurs, et puis les anciens de la FNACA, emballés par cette exposition. De généreux donateurs également, m'ont aussi gratifié d'objets et d'encouragements à poursuivre mon travail de mémoire. Bref une belle expérience Amognarde à répéter dès que possible. J'en profite pour vous convier à la prochaine édition de cette exposition du souvenir qui se déroulera a Montapas pour le 22 mai. Alors merci à tous, et aussi bien sûr à Monsieur Paul, à JL Gauthier (pour qui souvenir n'est pas un vain mot), à Gringoire et à mon ami, le génial généraliste atypique. Pour finir, je dirais sobrement que j'aurais bien aimé y voir le collège et la presse ! Toutefois, cette exposition pourra passer au sein du Collège, s'ils en font la demande, et s'ils le souhaitent... Bien sûr...
Merci à tous, à très bientôt, dans les Amognes et ailleurs.
Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts.

Rémi NIVIERE

12/05/05
Elle m'a toujours fait penser à une fleur fragile qui ne fanerait jamais. Elle est partie un jour de printemps avec ses poèmes, emportée par un vent léger au royaume des roses éternelles. Au revoir Princesse
Gringoire

Bonjour, je recherche une copie de "L'affiche rouge" du groupe de résistants FTP MOI. Pouvez vous m'aider dans cette recherche. En vous remerciant. Salutations.
G.B

11/05/05
Je viens juste de recevoir ma taxe d'ordures, ça encore augmenté de 11,1 % depuis l'année dernière, et tout ça alors qu'on trie de mieux en mieux !
Bravo la Comm des Amognes, Bravo à toi Philippe Graillot et toute ta clique. Faut dire qu'avec ce que tu dois gagner, ça doit pas faire beaucoup de différence pour toi. On te remerciera dans les urnes un de ces jours.

C.B

Je suis complètement d'accord, comme souvent avec Gringoire. C'est une honte que mesdames et messieurs les professeurs du Collège des Amognes (de toutes les matières) n'ont pas daigné amener les élèves voir cette expo servie sur un plateau pour le 60é anniversaire. Je croyais pourtant que c'était au programme d'histoire en plus. Bel exemple pour la jeunesse. Sont sans doute trop occupés à combiner un moyen d'échapper au boulot pour la pentecôte !
M.C

10/05/05
Ce dix mai est décidément une date privilégiée de la famille de Croy. C'est avec grande tristesse que j'apprends le départ pour un grand voyage de notre amie "Mimi". Les artistes qu'elle a accueillis sont désormais orphelins. Les poètes ont perdu une collègue. La tolérance est en deuil.
Gardons son optimisme et sa dérision : le spectacle continue...

Franck.

Elle est partie cet après-midi : un grand soleil, un au revoir dans un tendre sourire... Elle nous a tant aimé et nous l'avons tant aimé. Elle a tant aimé la beauté, la musique et l'art. J'ai bu un verre de vin blanc à son âme avec mon ami Jean-Jacques, soyons avec elle dans notre coeur.
Marie-France

09/05/05
D'abord un grand bravo à Rémi Nivière pour son exposition sur les années d'occupation à la mairie de Saint Benin. Les personnes ayant connu cette époque ont beaucoup apprécié le travail de recherche de ce "gamin" ! Les enfants des classes primaires sont ressortis impressionnés et de plus trés bien informés par Rémi qui les a notamment mis en garde sur le ramassage d'objets qui pouvaient être dangereux (anciennes balles, etc.) Mais point de collégiens... Désintérêt ? Manque d'information ? La mairesse devait informer le collège afin d'organiser des visites de classes. Il y a du avoir un problème de transmission, car je n'ose croire que cela vienne d'un sectarisme obscurantiste qui inciterait au boycott de ces manifestations culturelles, nécessaires pour que ne tombe pas dans l'oubli ces moments de notre histoire, sous le prétexte que cette exposition soit "patronnée" par la Voix des Amognes.
Gringoire

03/05/05
Bonjour, je m'appelle Aurélie, je passe mon diplôme d'AMP (aide médico-psychologique) en juin et après je cherche un emploi d'aide à domicile qui m'intéresse beaucoup. J'ai passé 2 ans dans un établissement qui accueille des personnes accidentées de la voie publique, et j'aimerais travailler avec une autre population. Si vous pouviez me guider, je vous remercie. J'espère avoir de vos nouvelles très prochainement.
Aurélie

02/05/05
Bravo pour votre "papier" sur les toilettes !
Je confirme les faits, que j'avais remarqués déjà lors de la dernière assemblée du Crédit Agricole dans le même "temple". Mais n'ayant pas votre talent, je n'avais pas osé l'évoquer par écrit.
Je vous propose donc de recevoir le Pulizer des Amognes, car voici un écho "bien torché", qui nous rappelle les meilleures heures du "Hérisson" (seuls les anciens me comprendront)
Vous avez su réveiller l'esprit frondeur et caustique des amognards, soyez-en remercié.
Votre courrier en cueille les fleurs... Où est le mal ?
Bien sincèrement,

R.B

01/05/05
Depuis sa réfection en grand au cours du dernier semestre, tel un inspecteur du célèbre guide rouge, j'ai saisi l'occasion d'une des mémorables soirées de ce temple amognard de la vie festive, pour tester les toilettes de la Salle des Fêtes de Saint Benin.
Une première très bonne impression : c'est propre, peint et carrelé de neuf, clair et spacieux. Je m'apprête à rajouter sans état d'âme une étoile à l'établissement. La routine de ma tâche d'expert es-latrines, me pousse cependant à tester la structure en usager lambda. Je choisis une cabine au hasard et découvre immédiatement le talon d'Achille du dispositif : pas de papier WC !
Une visite scrupuleuse de plusieurs guérites d'aisance, me fait comptabiliser le même manque. "Pas de chance", me dis-je : soit on a dû torcher récemment un éléphant, soit tous les voleurs de papier toilette de la Nièvre se sont donnés rendez-vous ce soir-là pour larciner...
Je renonce donc à mon acte libératoire et me dis que je vais au moins profiter des lavabos rutilants pour rafraîchir mes pauvres mains de chroniqueur rural ! Déception : aucun dispositif pour se savonner les doigts et pour se les sécher.
Je sens un juste courroux monter en moi. Là, franchement, la Capitale des Amognes dépasse les limites de l'hygiène la plus élémentaire en matière de lieux publics ! J'en suis presque à me demander si je ne vais pas voter "non" au référendum, car avoir fait l'Europe pour en arriver à une telle régression sanitaire et sociale...
Tout à coup, une illumination m'apparaît sur la cause d'un tel désordre : les personnes qui se sont rincées les doigts à l'eau claire, ont dû aller se servir du papier-toilette pour se "dépâter" et à la fois se les sécher. D'où surconsommation, d'où carence lors de ma visite...
Etonnant tout de même, que les membres de la municipalité, dont on connaît la sagacité appliquée au moindre détail, n'aient pas relevé cette lacune qui vient gâcher la réfection de l'édifice public, pour le mettre aux normes...
Mon voisin de table me souffle finement une réponse possible : "ils n'y viennent jamais !"
Parlait-il des toilettes ou des activités organisées sur place ? Je préfère laisser planer le doute..
.
Paul de Haut

29/04/05
Les 6, 7, et 8 mai 2005, à l'occasion du soixantenaire de la fin de la guerre 39-45, se tiendra, à la salle du Conseil de Saint-Benin d'Azy, une exposition, "Occupants, Occupés", dont la Voix des Amognes, précurseur, vous fait le détail dans son sommaire à la rubrique Musée Résistance. Je remercierai les gens clairvoyants qui m'ont aidé à la réaliser ici sans tarder. Elle est le fruit de recherches, d'opiniatreté, et de bonnes volontés, j'y convie donc celles et ceux pour qui la mémoire ne saurait être un vain mot de s'y rendre, et je souhaite à tous bonne visite.
Rémi Nivière.

28/04/05
"La Voix des Amognes" élu "Site du Jour" !
Bonjour,
C'est avec plaisir que je vous donne rendez-vous vendredi 29 avril sur Site-du-Jour avec la parution d'un article dédié à votre site. Il fera également l'objet d'une mention dans la lettre quotidienne émise à l'ensemble des abonnés...
... Bonne continuation !

Nathalie Michallon

27/04/05
Un petit mot à faire passer : l'union sportive Fermetoise EPGV organise une journée sportive le 22 mai 2005 à LA FERMETE de 9h à 18h : 14 disciplines dont le foot, golf, tennis de table, basket, skate, marche, footing, Vtt et bien sur la gym volontaire sont représentées avec des exhibitions et de l'initiation. Demandez le programme, choisissez votre discipline et venez participer.
Contact mairie : 03.86.58.41.19 - USFEPGV : 03.86.58.42.85

G.P

26/04/05
Bonjour, pourriez-vous me donner la signification du nombre de roses à envoyer à une personne. Je sais qu'il faut les envoyer en nombre impair. Merci d'avance.
V.G

Réponse de la rédaction :
L'article a été complété dans ce sens :"Langage des fleurs".

Voila la vérité : le premier mai donne des ailes. Que c'est beau le joli mois de Mai, sa verdure, ses fleurs ! pour nous remonter le moral. Merci des belles choses que vous nous envoyez c'est si gentil de votre part, bonne journée.
S.G

24/04/05
Je viens de visiter la rubrique "Rosa Bonheur" de votre site, pouvez vous me renseigner sur le taureau (page 2) (nbr d'exemplaires si plusieurs, où peut-on le voir, etc.) en vous remerciant d'avance.
S. L

19/04/05
Jeudi 5 mai à Montigny aux Amognes : rallye promenade organisé par le comité des fêtes ; RDV sur la place à 8h30 ; prévoir le pique nique, vous attendons.
J.L

06/04/05
Bonjour
Je viens de parcourir avec intérêt votre page sur les enquêtes publiques.
Vous dites notamment que "La faculté de copie des pièces du dossier d'enquête pendant l'enquête publique est réservée aux adhérents d'une association agréée de protection de la nature" Cela veut-il dire qu'un simle citoyen ne peut prendre copie ? Dans l'affirmative, en connaissez-vous la raison ?
Dans l'affirmative, l'adhérent d'une association agréée peut-il demander que lui soit envoyé un exemplaire du dossier par courrier élecronique en se prévalant de l'article 1er. du décret n°2001-493 du 6 juin 2001 pris pour l'application de l'article 4 de la loi no 78-753 du 17 juillet 1978 et relatif aux modalités de communication des documents administratifs ? [Toute personne demandant copie d'un document administratif dans les conditions prévues à l'article 4 de la loi du 17 juillet 1978 susvisée peut obtenir cette copie :
- soit sur papier ;
- soit sur un support informatique identique à celui utilisé par l'administration ;
- soit par messagerie électronique.
Le demandeur souhaitant obtenir copie d'un document sur support informatique ou par messagerie électronique est avisé du système et du logiciel utilisés par l'administration.]
Vous indiquez également que depuis 2000, le prix maximum de la copie a été fixé au plan national à 0,18 euro la page A4 noir et blanc.
Avant de payer, vous pouvez au besoin exiger la consultation préalable de la délibération du conseil municipal déterminant la tarification en vigueur (afin d'éviter toute pratique discriminatoire).
En l'absence de délibération du CM, celui ci peut-il appliquer le tarif de 0,18 ou la communiction doit-elle être gratuite ?
Cordialement.

D. M

05/04/05
Dans la pravda d'aujourd'hui et de façon fort discrète on peut lire à la rubrique Montigny-aux-Amognes, dans le compte rendu du dernier conseil municipal, que celui-ci a voté une augmentation des trois taxes de 2,5 %. Merci Philippe, et encore bravo !
R.F

02/04/05
Habitant de Saint-Sulpice, je vous fais part de mon mécontentement contre Monsieur Graillot.
Dans sa lettre de février 2005, (page 4 intitulée "Actions financées par le Conseil Général sur le canton de Saint-Benin d'Azy"), est inscrite sur Saint-Sulpice une dépense de 4.400 euros pour "
L'acquisition-amélioration d'un logement".
Ne voyant pas de quel logement il s'agit, j'ai interrogé le maire de ma commune pour qu'elle me renseigne. Curieusement, elle ne semble pas être au courant de cette opération immobilière ?
A quoi ont servi ces 4.400 euros, la question reste posée ?
Je rappelle à cette occasion, que Saint-Sulpice n'a pas de salle polyvalente, et que la salle du premier étage de la mairie, réservée généralement aux réunions et festivités n'est pas accessible aux anciens à mobilité réduite.

G.T

01/04/05
Bonjour,
Je souhaiterais ouvrir une association de services aux personnes, pouvez-vous m'aider dans ma recherche et dans ma demarche ?
Cordialement

S.B

30/03/05
Rosa Bonheur est dans le malheur. Un magnifique jardin lui est dédié. Un arbre est tombé (il a été aidé) Pourquoi ?
En tous cas je pleure.

R.F

Bonjour, mes voisins ont à domicile une personne âgée en garde, atteind de la maladie d'Alhzeimer, je les soupçonnais de maltraiter cette personne et derniérement je l'ai entendu la traiter verbalement d'une maniére choquante, de plus ils partent des jours entiers en laissant seul ce monsieur, et plein d'autres choses... Je ne sais quoi faire face à cette situation de maltraitance, à qui m'adresser ? Que faire ? S'il vous plait, aidez-moi je me sens coupable de ne rien faire. A l'avance, je vous remercie.
M.M

29/03/05
Bonjour, ma grande Tante T.C... était propriétaire de la gare de Montigny, que de souvenirs en revoyant le tacot en gare ! Vous serait-il possible, s'il vous plait de me faire parvenir des photos de cartes postale simplement de la gare de Montigny pour les encadrer ? En vous remerciant par avance.
S.M

28/03/05
L'écologie étant en première ligne et étant particulierement sensible au traitement des ordures de toute nature, je recherche avec obstination un professeur des écoles afin qu'il m'explique cette nouvelle règle arithmétique : Plus DUPONT paye, moins il en a et plus il est encombré.
R.T

J'interviens ici à titre personnel dans le cadre d'une association de riverains créée pour la protection de leur environnement, nous sommes confrontés à un refus de communication de dossier d'enquête publique pour la transformation d'une voirie communale limitée à 5 tonnes en route départementale ouverte à tout gabarit. eu égard à l'étroitesse de la voie, à l'inexistence de trottoirs et sachant qu'une RD aux normes existe déjà et permet le transit des poids lourds ; notre association a demandé à avoir copie du dossier d'enquête publique, ce qui nous a été refusé sur la base de la loi de 1978 et du caractère préparatoire du dossier. Il me semblait que de nouvelles lois françaises et communautaires facilitaient la démocratisation des enquêtes publiques. Pouvez-vous me préciser les lois auxquelles je peux faire référence pour obtenir la copie des dossiers soumis à enquêtes publiques.
d'avance merci.

M.B

22/03/05
Où sont les ordures ? Sûrement pas dans les containers qui débordent régulièrement. Eh oui ! Il y avait de la neige, les ordures peuvent attendre...) Ce qui prouve que les citoyens citoyennent. Quant aux orduriers peut-être qu'ils dorment dans le container !
F.R

Notre planète est en danger, réchauffement, modification du climat, (même si nous avons eu un véritable hiver) si rien n'est fait nous connaîtrons des changements radicaux, aux conséquences dramatiques pour la vie sur terre. Malheureusement en fonction des pays, ou de la situation de chacun, les préoccupations ne sont pas les mêmes et il est de plus en plus courant d'opposer environnement et activité économique, alors qu'avec un peu de volonté et d'imagination il est possible de concilier les deux.
Le problème n'est pas simple à solutionner et on peut dire sans se tromper que c'est en matière environnementale que les enjeux, qui nous attendent dans les années à venir, sont les plus importants à relever. Nous devons agir en citoyen responsable et ne pas hésiter à remettre en question nos pratiques, nos habitudes. Les solutions alternatives existent, elles sont méconnues par les consommateurs que nous sommes et ignorées, méprisées notamment par les grands groupes pétroliers. Dans ces conditions, que faire ? Il faut prendre des initiatives, et à ce titre les collectivités et les élus qui les dirigent doivent faire preuve de volontarisme et d'efficacité. Ainsi, je propose que toute rénovation ou construction de bâtiment public sur la commune de Saint-Benin d'Azy, (vestiaires de la piscine, annexe de la mairie) dans les Amognes et pourquoi pas sur l'ensemble de la Région Bourgogne, intègre des installations de chauffage privilégiant les énergies renouvelables, solaire, éolienne, bois, paille, etc.
L'objectif étant que ces équipements deviennent naturels dans l'esprit des consommateurs que nous sommes et qu'à terme ils se substituent au « tout pétrole ».
Des solutions existent, relativement simples à mettre en ouvre, il est important que le plus grand nombre soit informé et incité pour que nous devenions tous des agents du développement durable.
Jean-Luc Gauthier.

19/03/04
Cher Béninois,
Je viens de réaliser que la haie entre le stade de foot et le collège avait disparu ! Pire même la haie a été arrachée !
Si cela était nécessaire pour x (s) raisons, il fallait le faire. Mais je ne peux m'empêcher de penser que si un particulier, un agriculteur avait commis un tel acte de barbarie il aurait été lynché en place publique. Son nom, sa famille et son honneur aurait été traînés dans la boue ! (ça vous rappelle quelque-chose ?)
Et bien voilà certaines décisions sont parfois nécessaires même si cela va à l'encontre des principes en vogue actuellement.
Heureusement Monsieur SEJEAU et ses comparses n'en sauront rien ! Quand on sait le budget régional qui sera alloué pour replanter des haies on imagine assez facilement le coût d'une telle décision.

B.M

18/03/05
Bonjour.
Je vous informe que nous sommes un bureau d'étude, nous sommes chargés du suivi de la réalisation d'un centre d'enfouissement technique. Dans la réalisation de ce casier, on a les trois talus normaux, mais le quatrième, on va le construire en tuff, avec des couches de 30 cm compactées et arrosées. Mais il faut calculer la stabilité de cette digue, c'est pour ça que je vous consulte pour me donner des informations concernant la stabilité des digues.
Dans l'attente de votre réponse, acceptez mes salutations distinguées.

M.F (Maroc)

17/03/05
Sur l'acte de décès d'un de mes ancêtres, il est indiqué que ce dernier demeurait à SEMELIN (Nièvre) or malgré mes différentes recherches, je ne trouve pas de SEMELIN.
SEMELAY NE ME SEMBLE PAS ëTRE CE QUE JE CHERCHE.
Vous semble-il possible de me renseigner ? A toutes fins utiles, je vous remercie.

G.A

11/03/05
J'ai travaillé dans une maison de retraite où j'ai lié amitié avec une résidente. Au mois de janvier j'ai démissioné de mon travail mais pas de mon amitié. Peut-on me refuser mes visites et de sortir cette personne même avec l'accord de sa fille ?
M.A

09/03/05
Merci de l'info, je vérifie immédiatement si on n'a pas égaré le dossier fiscal de Mr. X... avec les temps qui courent !
Gringoire

07/03/05
Monsieur,
Pourquoi X... a tous les droits :
Y construit sans permis.
Y fait goudronner son chemin par la commune.
Y met son purin des vaches au "tout à l'égout".
Et j'en passe...
Il habite à ... Faites votre enquête : y fait travailler des gens au noir.

Réponse de la rédaction :
Voila le genre de courrier, qui nous a mis dans l'embarras : nous sommes obligés d'en enlever les noms et les lieux ! Certains diront : "vous n'avez qu'à ne pas le publier !" et c'est vrai que nous avons hésité.
Cependant, il est le signe d'une démocratie locale qui va très mal et l'occasion d'une réflexion civique :
- A la fois l'élu mis en cause se sent tellement intouchable qu'il viole à plusieurs reprises les lois de la République...
- A la fois le simple citoyen, qui ressent tout cela comme une injustice flagrante, ne se sent pas la possibilité de réagir sereinement et selon la loi en portant plainte contre le fautif !
Et il n'est pas le seul puisque ces faits sont certainement connus de ses autres voisins pour le moins. Qu'en pensent les autres, trouvent-ils cela normal finalement, ou craignent-ils des représailles ? Les autres membres du conseil municipal sont-ils au courant, et si oui, pourquoi se taisent-ils ?
Les questions soulevées par ce courrier sont nombreuses et concernent chacun de nous, c'est pour cela que nous avons décidé de le publier... Par contre nous n'avons aucune habilitation à faire ce type d'enquête.

04/03/05
Bonjour,
Pouvez-vous m'aider pour un concours ?
Quel carnivore des forêts du Morvan est appelé localement "l'taichon" ?
Merci

B.T

04/03/05
Tout d'abord je tiens moi aussi à vous assurer de mes condoléances au sujet de Monsieur Vagne. Je l'avais rencontré à Prye pour une séance de dédicace, c'était un vrai passionné des Amognes et un érudit.
J'en profite pour donner mon avis sur les "lettres" distribuées à la population, par le conseiller général. Je souscris à ce qui a déjà été écrit dans cette page, et puisque je suis plus portée sur la culture, j'ai envie d'ajouter que le travail que vous faites, bénévolement, sans coûter un centime à la collectivité, est en tout point remarquable !
Ne soyez pas tristes ou amers : le simple fait que M. Graillot ait "oublié" votre livre dans ses "catalogues publicitaires", établit une fois de plus son sectarisme. Ne lui en veuillez pas car cela doit être insoutenable pour ce monsieur qui se croit important, de devoir admettre que vous faites plus et mieux que lui et sa "Com" pour la célébration et la promotion des Amognes. Et tout cela avec les seuls moyens de votre passion déterminée...
Comme disent les jeunes "y'a pas photo" et les amognards qui ont du coeur sauront se souvenir de vous.
Bien sincèrement,

A.L
Réponse de la rédaction :
Rassurez-vous Madame, nous ne sommes ni tristes ni amers. Les 4.000 pages consultées par jour sur ce site, représentent bien plus à nos yeux que l'éloge mal écrit d'un élu...

03/03/05
Bonjour,
Je suis étudiante en BTS et je travaille sur un projet de récupération de sciure, on m'a dit qu'il été possible d'en faire de la litière pour animaux et j'aurais aimé savoir ce que vous en pensiez à savoir si ce n'est pas nocif ? Les essences de bois sont du sapin et du chêne.
Merci de bien vouloir me répondre le plus tôt possible.
Cordialement,

C. C

02/03/05
Amognes tu as perdu la mémoire et un ami.
Augustin Vagne vient de nous quitter brutalement. C'est une grande perte pour les Amognes qu'il aimait tant, à qui il a consacré une grande partie de sa retraite depuis son mirador de Thiernay. Son travail d'historien local est colossal tant en ce qui concerne l'activité agricole de la région que son activité industrielle. Comme beaucoup de sages s'il ne savait pas tout, il savait vous diriger vers la personne compétente.
Du grand Art.

F.R

02/03/05
Nout' Augustin s'en est allé, l'ptit béninoué est consterné
Ch'titerie d'existence c'est les bons qu'partent en avance
Sans préavis ,sans nous donner l'temps de se r'tourner
T'as la faucheuse que r'prend les commandes de la danse.
Mais moi j'vous l'dit y'a une chose qu'a sait pas l' effrontée
C'est qu'un gars coume toué qui savait rimer le patoué
Qu'nous a même fait un dictionnaire su nout' langue si belle
Coume les messieurs sous la coupole tu fais partie des Immortels.
Adieu l'ami.

GRINGOIRE
Vous pouvez lire l'ensemble des témoignages sur Augustin Vagne dans la page que nous lui avons consacrée.(La Rédaction)

01/03/05
Je recherche des renseignements concernant mon grand'père SUGNOT Philibert né en 1872, habitant aux LOGES, décédé dans les années 1944-1945, époux de COLMARD Julie, ayant habité LA FERMETE jusqu'à son décès.
Avec mes remerciements.

N. C

01/03/05
Augustin nous a quitté ce matin. La nouvelle est brutale, rien ne laissait présager une telle issue. Débordant d'idées, toujours prêt à s'investir dans une nouvelle aventure, un nouveau projet , surtout s'il s'agissait de son terroir, de son histoire, ou bien, de son devenir. Augustin était plein de vie, c'était un passionné. C'est l'image que je garderai de toi Augustin.
J L G

01/03/05
Le livre paru est intéressant bien qu'il m'ait fait sursauter tant il est clair en consultant la carte de Cassini que les massifs forestiers entourant les Amognes écartent par là-même Billy-Chevannes, Cizely, Trois-Vèvres, etc ? Malgré tout, je ne ferai pas de "branlette intellectuelle" en insistant sur ce point dont beaucoup ont débattu à la fin du XIXème (cf Bulletins de l'Académie des lettres, etc... de la Nièvre). Bravo pour la parenthèse sur Ourouër dans votre site, car cette commune ne méritait pas le torchon signé par son maire dans le numéro de la Camosine "spécial canton de Guérigny ! Sic. Cette commune s'est d'ailleurs montrée fort timide à l'occasion du problème d'enfouissement des déchets ultimes près de Sury ! Et pourtant, il y a une douzaine, voire une quinzaine d'années, son maire n'a-t-il pas organisé une fête de l'eau à Ourouêr où seulement quelques lèche-bottes y avaient assisté ? Merci de m'adresser un courriel concernant l'entité des Amognes.
Salutations.

J.G

01/03/05
Je voulais adresser toutes mes condoléances à l'équipe du site de la Voix des Amognes. Nous avons eu le plaisir de recevoir Augustin Vagne lors du 5ème salon des auteurs nivernais, un homme passionné par sa région
J.F L

28/02/05
Je fais écho aux propos de N.R, car j'ai aussi été gratifié coup sur coup des catalogues de Sieur Graillot, pour faire mousser son action départementale et cantonale (sic) !
Je ne vais pas reprendre ce qu'a écrit notre camarade, mais plutôt le compléter !
Dans son édito, il parle de "générosité, de sensibilité et d'écoute", c'est exactement ce qu'il ne pratique pas. Son mot d'ordre c'est le" clientélisme", tout pour mes copains et rien pour les autres. A titre privé c'est son droit, mais pas comme réprésentant du peuple. C'est insupportable à la fin qu'en 2005 on puisse encore fonctionner ainsi.
C'est incroyable aussi qu'un des promoteurs du CSDU sur St-Jean, vienne maintenant se faire passer pour celui qui a sauvé l'environnement des Amognes.
Et la collecte des biodéchets, alors que tout le monde ou presque a un bout de terrain, sur lequel il pourrait faire du compost (12 360 euros). La population avait demandé le maintien des encombrants au moins une fois par an... La population a forcément tort !
Et le problème de l'espagnol qui n'est toujours pas réglé, alors que 2/3 des parents le souhaiteraient pour leurs enfants ! Après, il viendra pleurer sur la fermeture des classes, et des service publics, sans se rendre compte, que non seulement l'avenir de nos gamins et en jeu, mais aussi celui de notre collège flambant neuf.
Et sa politique culturelle, parlons-en : quand moins d'un habitant du canton a assisté aux différentes animations culturelles, il n'y a pas de quoi pavoiser et peut-être se poser des questions en mettant en face un coût de 11.000 euros.
J'en ai assez qu'on me dise "Pas méchant Graillot", j'en préférerais un plus méchant (courageux), mais qui se bouge vraiment à nos côtés pour les Amognes, et soit un peu mieux inspiré sur les solutions à apporter à nos problèmes.
Cela fait un moment que je voulais écrire tout ça, mais on remet toujours au lendemain.
Une pensée pour Monsieur Vagne que je ne connaissais pas, son bouquin est vraiment super.

A.M

25/02/05
Bonjour,
Un petit mot pour notre "conseiller" de "gauche". S'il vous plait Monsieur Graillot, élu du peuple (?), ne m'envoyez plus votre prose politique, qui s'accapare les bénéfices d'un sursis pour le centre de stockage de déchets... On ne vous a pas beaucoup vu, d'aucun disent même que vous ne vous étiez jamais manifesté contre jusqu'à la médiatisation du truc... Alors que je ne vous croise plus dans ma boite aux lettres, vous risqueriez d'entendre des choses très désagréables... Vive le VRAI peuple, et surtout... Faites bien attention quand il gronde. A bon entendeur, salut.
PS : Citoyen de Saint Firmin

N.R

23/02/05
Je cherche la chanson qui suit et que je ne retrouve pas et j'aimerais l'avoir en français et en morvandiau. Il s'agit de la chanson la Morvandelle ce qui donne : "Allons les morvandiaux,chantons la morvandelle" et ensuite je ne me rappelle plus...
M.A

16/02/05
M. le web de la Voix des Amognes, étant donné votre haute compétence journalistique et informatique, il serait possible que dans un futur proche on vous propose un poste de ministre de la communication. J'ai calculé au prorata que l'appartement qui vous sera attribué fera 300m². Sans compter qu'avec vos chevaux et vos poules un parc attenant sera indispensable... Devant fêter cet été avec des amis, qui sont de fervents lecteurs du béninois, un anniversaire nous sollicitons de votre bienveillance l'autorisation d'installer nos barbecues chez vous. Notre ami H. Gaymard venant de m'informer que la modeste superficie de ses nouveaux locaux ne lui permettait pas de nous recevoir...
Cordialement,

J.J

12/02/05
Maître Patriat sur son palanquin accroché bat la campagne et la presse bourguignonne pour tenter d'expliquer que s'il a augmenté les impôts locaux de 50 % et la taxe professionnelle de 75 % : "C'est la faute à Soisson, et bien sûr au gouvernement et à sa décentralisation."
Pour ce qui est de J.P SOISSON et de sa gestion, il est difficile en toute honnêteté de l'attaquer, puisque la Cour des comptes, qui ne s'embarasse pas de politique, conclut au terme de son audit : "La bonne gestion des deniers publics étant l'une des obligations fondamentales de tout élu de la République, la Bourgogne présente toutes les caractéristiques d'une gestion dynamique, saine et respectueuse de l'argent public"
Patriat lui, s'était engagé à ne pas augmenter les impôts... Promesse tenue : il les explose et nous met sur le podium des régions françaises.
C'est à dire qu'il fait pire que tous ses petits camarades socialistes !
Pour rester au niveau du rationnel et du mesurable, l'Alsace (restée à droite) ne voit ces mêmes impôts augmenter que de 2,5 %.
Patriat et Iznogood même combat ! C'est manigances et tromperies puisqu'aucune charge nouvelle ne pèse en 2005 sur les régions du fait de la décentralisation, et que la compensation financière par l'état de tout transfert de compétence est dorénavant garantie par la Constitution.
Enfin, en tant que femme collaboratrice d'entrepreneur, je vous laisse apprécier les conséquences sur l'emploi de l'augmentation de 75% de la taxe professionnelle, dans notre région !
Ami Bourguignons, oui la politique a un prix, vous avez rêvé... et bien payez maintenant !
PS : Bravo à votre site pour la haute tenue de cet espace de liberté...

M.P U

10/02/05
Nous habitons à St-Benin, et comme tous les foyers de la commune, nous sommes recensés selon le nouveau système mis en place par l'INSEE et décrété par le gouvernement.
En faisant quelques recherches sur le Net, nous sommes tombés à la fois sur les textes législatifs encadrant les modalités de cette enquête (Décret n° 2003-485 du 5 juin 2003) et sur un manifeste émanant du personnel de l'INSEE, s'inquiétant de la confidentialité des informations recueillies puisqu'elles étaient collectées par les mairies !
Il est bien précisé sur les questionnaires que ces informations d'ordre privé ne seront pas traitées dans le cadre du traitement final.
Nous avons donc décidé pour plus de sûreté, de ne rien inscrire dans les cases sur l'identité, le lieu précis d'habitation et la signature !
Nous signalons aussi à nos concitoyens qu'ils ont la possibilité d'envoyer directement à l'INSEE leurs imprimés remplis.
Ceux que cela amuse peuvent consulter les résultats par circonscription du dernier recensement de 1999 :

P&C.H

01/02/05
Bravo pour la qualité de votre site et des infos que l'on peut y trouver...
G.G

29/01/05
Ras le bol ! Tu peux pas faire un pas dans Saint-Benin sans rencontrer quelqu'un qui te parle des rigueurs de l'hiver... Tu peux pas allumer la télé sans que les infos débutent sur ce sujet ! Mais on est en Janvier nom de dieu ! Tu crois tout de même pas qu'à cause du réchauffement planétaire tu vas prendre ton p'tit déj. en terrasse demain !
GRINGOIRE

28/01/05
Je lis attentivement le Béninois, et je trouve que c'est une heureuse épine dans le pied de la municipalité. Car les impressions sont franches, réelles et surtout sincères. La sincérité, voilà bien un mot qui n'existe pas dans le vocabulaire municipal, alors notre petit journal se fait donc écho de nos voix.
Mais envisagez-vous à l'avenir de créer une association du Béninois qui à mon sens aurait une portée, une influence plus importante sur les choix souvent désastreux d'une majorité de notre conseil municipal.
Cordialement

L.M
Réponse de la rédaction :
Elle existe depuis 2000 et a déjà plusieurs actions à son actif (page associations).

27/01/05
Le bon sens ne coûte pas cher mais c'est médiatiquement pas porteur.
Ca ne peut donc être le choix des politiques qui demandent pas à la lessive de laver, mais de mousser !
Quand la mousse coûte plus cher que la lessive et qu'au final le linge n'est pas propre ils sont contents, car on risque de continuer à croire qu'on a besoin d'eux. En passant, ils ont fait parler d'eux, ont fait plaisir à quelques copains qui le jour venu renverront l'ascenseur, et de toute façon, c'est le gueux-contribuable qui paie les factures !
Tout ça pour dire que les petites choses que nous demandons, pour améliorer la vie de nos hameaux, on nous les refuse, mais que par contre pour lancer des projets ubuesques, sous prétexte qu'il y a un bout de subvention à la clé, ça ne pose aucun problème.
Madame le Maire nous dit dans ses bons voeux au sujet du tsunami de nous retrousser les manches. Sur le fond j'suis d'accord, mais l'Asie et les Amognes, ça n'a rien à voir, et moi j'entends "vous n'êtes pas à plaindre, ne soyez pas si exigeant avec moi !"
Comme on nous apprend à nous passer de tout ou presque, et à tout faire nous-même (tri sélectif etc.), les impôts locaux et accessoires devraient baisser en conséquence. Et c'est exactement le contraire qui se passe.
Alors Messieurs et Mesdames nos élus, faites-donc comme si c'était prélevé sur votre compte en banque, et soyez un peu plus à l'écoute de vos concitoyens qui s'expriment à pleine page dans ce courrier.
Arrêtez-donc de toute urgence de faire ce qu'on ne vous demande pas, et occupez-vous en priorité de ce qu'on vous demande.
Ce sera déjà ça !

C.M

27/01/05
En ce début d'année la nouvelle tant attendue vient de tomber : La Bourgogne est championne de France dans la catégorie "Impôts locaux". Attendons nous donc à lire dans la Pravda locale quelques commentaires à ce sujet ce qui serait une énorme bonne nouvelle. Voila un dossier délicat que celui de la fiscalité locale qui à la vitesse où vont les choses va devenir tabou. Je ne doute pas un instant que le Petit Beninois va se plonger dans ce merveilleux labyrinte.
F.R

25/01/05
Bonsoir,
Enchanté de retrouver des habitants des Amognes qui osent parler enfin des problémes de la commune.
En effet nous nous retrouvons dans un village qui se meurt car aucune volonté politique est mise en place pour faire retrouver le bien être qu'était ST BENIN D'AZY, il y a peu. Nos commerçants en font la douloureuse expérience. Nous nous dirigeons vers une cité dortoir et cela est inacceptable, ST BENIN D AZY est un village qui ne demande qu'à ressurgir de ses cendres pour redevenir le village d'exception car ce n'est pas notre pauvre piscine municipale et ces quelques places de camping car qui donneront de l'enrichissement culturel, relationnel et oui disons le financier aux Amognes.
Alors jespère que ce forum va permettre d'être un réservoir d'idées, d'envie, d'ambition pour que les Amognes aient ce qu'elles méritent d'être, rien que par son histoire, un village prospère et heureux.
Amitiés.

L M

25/01/05
Réponse à P.E
Le projet du rond-point de Maison-Blanche fait partie d'un vaste plan élaboré par les technocrates socialistes locaux ! Jumelé au même rond-point à Maison-Rouge et à un judicieux système de sens interdit qui obligerait les véhicules venant de Chateau-Chinon à traverser Saint-Benin et à ceux venant de Nevers de faire de même on augmenterait la fréquentation du commerce local sans compter qu'un autre panneau de sens unique pourrait obliger les voitures à passer devant la gendarmerie et ainsi être verbalisées sans qu'il en coûte un centime d'euro à l'administration ! Balaise... non ?

GRINGOIRE

23/01/05
Bonjour,
J'ai entendu dire que la municipalité de St-Benin et l'équipement prévoyaient de créer un rond-point à Maison Blanche, au prétexte qu'il y avait eu des accidents. Lol !
Si on doit créer un rond-point à tous les croisements où il y a eu des accidents, on n'a pas fini !
A mon avis intéressé de contribuable, quand on connaît le prix de ces ronds-points, et le manque de moyen pour l'entretien normal des routes de nos petites communes, je m'insurge sur la façon de gérer les fonds publics !
Tant que j'y suis, j'ai entendu à la radio l'augmentation de la taxe régionale et professionnelle (50 et 75 % ) votée par l'équipe de Patriat dans notre nouvelle Bourgogne rose.
Vous avez entendu comme moi qu'il s'était pourtant engagé à ne pas l'augmenter.
Et comme d'habitude, c'est la faute à Soisson et au gouvernement.
Bonne année à tous, et faites donc des économies pour payer tout ça, autrement, on sera obligé de faire un Nièvrothon pour secourir les sinistrés du tsunami socialiste.

P.E

21/01/05
Bravo aux auteurs pour leur recueil sur "la terre des moines" qui nous a permis de faire mieux connaissance avec la région.
En ces temps où la vitesse, la performance sont en exergue, il est bon de replonger dans nos racines...

V.L

19/01/05
Permettez-moi de vous féliciter pour votre site qui est réellement très intéressant.
Avec tous mes remerciements,

M.L

13/01/05
Par ce mail je voudrais souhaiter une très heureuse année à toute l'équipe du Petit Béninois.
Merci encore pour votre investissement personnel et votre travail tout au long de l'année. Je vous souhaite de réussir dans toutes les luttes que vous menez, et je me permets de vous adresser mes encouragements.
Recevez donc tous mes voeux, et à bientôt sur le Net !

Cordialement.
MF.L

12/01/05
Le croisement des routes St-Benin d'Azy/ La Fermeté/ Valotte/ Montgoublin se trouve juste après un dos d'âne. Les voitures venant de St-Benin arrivent la plupart du temps sans ralentir, et sans visibilité. Les usagers venant de Valotte n'ont pas le temps de redémarrer du STOP, et de traverser la route si une voiture trop rapide débouche du dos d'âne !
Des accidents se sont déjà produits à cet endroit.
A l'initiative des riverains de Valotte, un panneau de ralentissement a été fabriqué et installé avant le dos d'âne incriminé. Il représentait un joli escargot sous lequel était inscrit : "Ralentissez".
Par 2 fois, il a été arraché et jeté dans le fossé, et tout dernièrement il a été volé !
Questionnés, les agents de la DDE, et le chauffeur du tracteur chargé de l'entretien des fossés ont déclaré que ce joli panneau ne génait pas leur travail et qu'ils n'étaient pas les auteurs de ce rapt...
Que celui qui a dérobé ce panneau se rende compte qu'il sera en partie responsable d'un éventuel nouvel accident.

MD.C

10/01/05
Bonjour,
En consultant votre site, j'ai été très intéressée par le dossier de Jean Fourastié, comme je suis native de JUILLY je suis à la recherche de tout ce qui concerne mon village (cpa, documents photos) peut-être auriez-vous quelque-chose à me proposer.
Amicalement.

J.R

08/01/05
Je suis à la recherche d'un terrain de plus de 4 hectares pour planter un verger bio. (pommes, cerises, prunes, noix, pêches...). Situation souhaitée : à moins de 30 km de Nevers, pourquoi pas dans les Amognes. Si vous avez une piste, je vous serais infiniment reconnaissant. Vous pouvez me joindre au 06 11 85 28 64 ou au 03 86 68 62 87. Merci d'avance.
Y. L

Je recherche des informations sur un objet en ma possession sur lequel il est gravé "BRISSARD - St BENIN-D'AZY (Nièvre)"
Ce chapeau de moyeu était probablement monté sur l'essieu d'un véhicule fin du XIX ou début XX siècle.
Je recherche donc des information sur un établissement ou une entreprise ou un constructeur de véhicules situé sur votre commune.
Si vous avez des informations, merci de me les faire suivre.
Meilleures Salutations.

JF.D

06/01/05
Je trouve que ce site est une réussite et les parodies dans les vidéos humours sont à mourir de rire.
Merci et félicitations !

Clarisse

04/01/05
La famille... présente ses meilleurs voeux à la merveilleuse équipe rédactionnelle de "La Voix des Amognes".
Qu'elle soit entendue ici et ailleurs. Bons courages (il en faut plusieurs) Camarades.

F.R


Courriers antérieurs à 2005

Retour à la page courrier



  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.