Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. A partir du 15 mars 2020, seuls les posts dont l'auteur se sera clairement identfié seront publiés.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 3117 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 ]

Le 2020-10-27 posté par Amognes Environnement :
Bonjour, mon nom est Caroline Guény. Avec Sophie Pierre et des habitants de Billy-Chevannes, nous animons la jeune association Amognes Défense Environnement. Nous habitons les Amognes ou nous y avons nos racines. Nous sommes de tous les bords politiques, et de toutes les sensibilité philosophiques. Notre objectif est d'alerter la population contre deux projets de sites industriels éoliens qui avancent en catimini dans les Amognes, avec le soutien actif de la Communauté de Communes et des municipalités de Cizely, de Rouy et de Saxi-Bourdon.
Le premier projet est porté par un promoteur allemand, BayWa, qui implanterait 8 éoliennes dans les bois de Cizely et du Mont Migin à Billy. Le second projet alignerait 8 éoliennes de Criens à Saxi-Bourdon en passant par Rouy, sur des terres agricoles. Pour nous, les habitants des Amognes, cela voudra dire des sols bétonnés (1500 t de béton par éolienne et 50 t de ferraille enfouis à jamais), des paysages saccagés, des nuisances sonores (vibrations) et environnementales (infrasons) et des décotes importantes pour la valeur de nos maisons (moins 30 % en moyenne).
Pour une poignée de propriétaires en revanche, souvent bien représentés dans les conseils municipaux, c'est le super banco : 6000 euros de loyer annuel pour chaque mât planté sur leur terre voire 12.000 s'ils sont à la fois propriétaires et exploitants. On ne s'étonnera pas de découvrir que ces propriétaires sont eux-même des élus ou ont des enfants/des alliés/des parents dans les conseils municipaux qui ont voté en faveur des projets. Rejoignez-nous sur la Voix des Amognes pour dire NON aux éoliennes !

Le 2020-10-06 posté par Alain OBOZIL :
Pourquoi pas ?... Je fais des petites maquettes, en ce moment des bateaux... Est-ce que dans les lecteurs de ce forum il y aurait des personnes intéressées, hommes, femmes bien sûr, j'ai la place dans un atelier et de l'outillage, les maquettistes confirmés ou les personnes que ça intéresseraient de se lancer sont les bienvenus. Mettez-moi un mot dans ma boîte aux lettres au 6 bis, rue François Mitterrand (à côté de la SCAN).

Le 2020-10-06 posté par Alain OBOZIL :
M'dame Jeannette... je connais la tomate "noire de Crimée" qui se trouve encore dans le commerce... elle est excellente beaucoup de chair.

Le 2020-09-19 posté par Repair-Café Amognes :
Reprise de l'atelier le samedi 3 octobre de 9h à midi.
Merci de venir avec votre masque.

Le 2020-09-19 posté par Bernier Patrick :
Bonjour, Le musée de "Saute-moutons" n'existe plus à Diennes Aubigny.

Le 2020-09-01 posté par James Nibloe :
Bonjour,
Je me permets de vous envoyer un email pour vous informer de la réouverture du Repair Café de La Charité sur Loire le 13 septembre prochain. Nous avons changé notre lieu de travail et aussi notre façon de travailler.
Je reste à votre disposition pour discuter des possibilités des échanges avec vous dans l'avenir.
Cordialement.

Le 2020-09-01 posté par Isabelle RIEUTORT :
je vous invite à découvrir cet appel à projet/candidature dans notre région ! Vous êtes ou connaissez de potentiels candidats ? Déposez vos candidatures avant le 13/9... N'hésitez pas à les solliciter pour plus d'infos ! contact@incubateur-le-t.org Passez l'info autour de vous ! Bonne journée ! Bien cordialement,

Le 2020-09-01 posté par Jeannette QUENAUDON :
Bonsoir,
Je cherche le nom d’une variété de tomate que cultivait ma maman, dans une ferme dans le sud de Toulouse, dans les années 60 à 80.
C’était une tomate grosse et très pulpeuse à l’intérieur (pas la cœur de bœuf !), nous avions du mal à la farcir tellement les logement de graines était réduits. Je précise que nos tomates farcies sont faites à partir de ½ tomates.
Elle avait une forme légèrement ovale et était succulente.
C’était les tomates courantes à l’époque, elles étaient dans tous les jardins et probablement la seule variété plantée !
Merci d’avance pour votre aide.
Cordialement.

Le 2020-08-04 posté par Martine Boursin :
Je regrette les pseudos. On ne faisait aucun mal, le forum était malicieux, humoristique, poète, souvent pertinent, un peu concierge... et alors ? De rares esprits chagrins étaient tentés quand même par le ton du forum, bonne thérapie non ?
Je vois que, maintenant, il n'y a (presque) plus personne. C'était totalement contre-productif de les exclure, les bonnes intentions ne donnent pas de résultat ici. Des pseudos, il y en a eu des tonnes en musique, en littérature, on connait tous des exemples. Le droit qui suit les moeurs n'y voit aucun mal.
Alors que le confinement aurait dû faire exploser le forum, c'était d'un triste !...et les élections, c'est fini pour 6 ans. Fasse le ciel des Amognes que vous revoyez bientôt votre test.
Soupir...

Le 2020-06-15 posté par MULLER André :
Bonjour à tous,
Habitant Segoule depuis 1955, j'ai bien sûr fréquenté l'école maternelle avec Mme Cidou à la cantine, L'école primaire avec Mr Clair en tant que Directeur et surtout Mr Ponge en tant que tout nouvel instituteur. C'était son premier poste, c'était notre année de certificat d'études.. Si nous l'avons eu en majorité c'est grâce à lui . J'ai même fréquenté le catéchisme avec L'abbé Prévotat. Les anciens se souviendront de ce temps passé...
Je mets ce message sur la Voix des Amognes car je recherche des photos, des histoires, des souvenirs sur Segoule afin de faire un petit recueil sur Segoule et le distribuer aux habitants de Segoule pour qu'ils connaissent l'histoire de ce coin de paradis.
Ayant quitté nos Amognes le temps de ma vie professionnelle, tout en y revenant très régulièrement, tel le saumon me voilà de retour pour passer une retraite heureuse.
Merci d'avance à ceux qui auront des photos, des souvenirs à me transmettre.
Andre Muller. Segoule.

Le 2020-06-03 posté par Obozil Alain :
Il est certain que tout le service de santé mérite notre admiration et notre respect, d'autres services le méritent aussi, je veux parler des "maîtresses d'école". Mon potager borde la cour de l'école maternelle, et j'entends fréquemment les remontrances qui sont faites souvent aux mêmes enfants qui malgré leur petit âge se montrent incontrôlables et mêmes parfois impolis, il serait heureux que les parents de ces "enfants rois" viennent se rendre compte par eux-mêmes de la patience et de la maîtrise des éducateurs, et de leur gentillesse, surtout en cette période où ces petits ont grand besoin de se défouler, bravo mesdames, vous aussi vous méritez notre admiration.

Le 2020-05-29 posté par Repair-Café Amognes :
Aux Pays-Bas, les Repair Cafés ne pourront pas ouvrir avant septembre. Pour les autres pays, Repair Café International conseille de se renseigner auprès des autorités sur les réglementations nationales, mais aussi locales ou départementales. Bien qu’il y a beaucoup de bénévoles qui sont impatients pour reprendre la réparation et que les objets à réparer s’entassent dans les foyers, il faut rester prudent.
Comme il paraît difficile de maintenir une distance sanitaire minimum avec les personnes qui participent à nos ateliers et que nous ne sommes pas équipés pour désinfecter chaque outil, objets et appareils, nous décidons donc de nous aligner sur ces conseils de prudence.

Le 2020-05-20 posté par Lampin Marie Françoise :
Oui, le maire de st Benin a distribué des masques. Par contre, je rencontre beaucoup de gens qui ne les portent pas, ceux distribués, ou autres. Je suis allée à Intermarché, la moitié au moins des clients ne portait pas de masque ! Beaucoup de magasins obligent leurs clients de ne rentrer que s'ils ont un masque. Hier à l'entrée du bric à brac d'Emmaüs de Magny Cours, il est indiqué "masque obligatoire" ; je ne comprends pas que les clients d'Intermarché rentrent non masqués. Sur le bulletin municipal le maire indique qu'il faut respecter les gestes barrières... Il n'en est pas ainsi ; à la pharmacie Mme Batho a interpellé une cliente non masquée, en lui disant que Mr Gauthier avait distribué des masques, et que la prochaine fois s'il en était toujours ainsi, elle ne pourrait être servie. C'est un laisser aller total, tout le monde fait ce qu'il veut ! Je pense qu'il faudrait qu'Intermarché soit plus vigilant et exige le port du masque tant que nous ne sommes pas débarrassés de ce virus. Les cas de contamination sont moins nombreux, mais il faut encore veiller au grain. Peut-être que déconfinement est synonyme pour certains de "c'est fini, je fais ce que je veux". Il y a des endroits où le masque est inutile, soit, mais dans les magasins je pense qu'il faudrait bien sensibiliser les personnes qui ne respectent pas ces consignes, pourtant maintes fois répétées.

Le 2020-05-13 posté par La Rédaction :
Nous vous informons du décès d'Henri Peyre, de Saint-Sulpice. Ce brillant ingénieur était l'inventeur de plusieurs dispositifs brevetés chez Look où il avait accompli la plus grande partie de sa carrière professionnelle, utilisés par tout le monde aujourd'hui dans les domaines du ski et du cyclisme. Il avait ensuite consacré une bonne partie de sa retraite à la création artistique, sur des chemins originaux. Nous présentons nos condoléances à sa fille, Marie.

Le 2020-05-10 posté par Jérôme Tardivat :
Bonjour messieurs. Je n'ai pas de carte de fidélité Intermarché, j'ai pourtant réussi à en commander sur leur site Internet et les ai récupéré ce jour sans aucune difficulté en respectant la procédure et la date de retrait inscrite sur le bon de réservation. Compte-tenu du comportement égoïste de certains de nos concitoyens qui ont tendance à stocker au delà de leurs besoins, je félicite ce mode de distribution maîtrisé qui permettra au plus grand nombre de s'équiper. En parallèle les mairies distribuent également des masques lavables.

Le 2020-05-07 posté par Alain Obozil :
Et même pas sûr d'avoir les fameux masques, une amie a voulu jouer les "à la page" et a photographié avec son téléphone les références sur le mail d'Intermarché après en avoir fait la demande grâce à sa carte de fidélité, seulement voila on ne voit pas la date de retrait et bien "tintin" pas de masques... C'est pas grave, j'ai lu sur le dernier bulletin municipal, qu'on allait en avoir un.

Le 2020-05-06 posté par Luc Deléglise :
Je prolonge mon message concernant InterMarché pour préciser qu'il s'agit en fait d'une politique de l'entreprise et non une décision du manager du magasin de St-Benin. Ainsi, cette enseigne commerciale en réservant la vente de masques de protection... aux titulaires d’une carte de fidélité va collecter des milliers d’adresses mail et de coordonnées personnelles. Ce faisant, InterMarché aura fait d’une pierre deux coups en réussissant sans surprise à vendre ses stocks constitués de masques de protection et en engrangeant, au passage, des milliers d’adresses mail et de coordonnées personnelles pour gonfler ses fichiers clients et donc… ses futurs démarchages commerciaux. Cette pratique est sans doute illégale puisque discriminatoire et s'apparentant à du refus de vente. Si ça ne choque que moi, c'est à désespérer de notre humanité.

Le 2020-05-04 posté par Luc Deléglise :
Bonjour, En ces temps où la solidarité devrait nous amener à l'entre-aide et la simple humanité, j'apprends incidemment que l'Inter Marché de St-Benin réserverait les masques de protection aux seuls détenteurs d'une carte de fidélité. Pour rappel, ces cartes dites de "fidélité" ne sont pas obligatoires même si vous fréquentez le magasin assidûment depuis des années. Conditionner ainsi la délivrance d'un article sanitaire qui va devenir obligatoire est pour le moins choquant, au plus discriminatoire.

Le 2020-05-03 posté par Le modérateur :
Certain(e)s, nous prennent peut-être pour des demeurés, en tentant de publier sous des noms tout à fait fictifs... Voire pris au hasard sur FB. Cela revient de nouveau à publier anonymement, en y ajoutant l'usurpation d'identité !
Nous précisons donc les règles : en dehors des personnes déjà bien identifiées, vous devrez nous envoyer un mail pour vérification préalable, avant toute publication sur ce forum.


Le 2020-05-02 posté par Paul de Haut :
Merci Loïc pour ce judicieux conseil ! Sauf qu'en période de barrière épidémique, je ne me vois pas aller manipuler des légumes pour vérifier leur bon état. L'idée est plutôt de garder ses distances, non ? Le maître mot est en effet la confiance, qui devrait être de mise. Et vous qui semblez plus malin que les autres, pour les produits artisanaux vendus sur ces marchés, vous faites comment ? Vous les goûtez sur place ? Mieux encore, vous les analysez devant l'étal avec un labo portatif, pour être sûr de leur composition et de la qualité des produits employés ? La confiance reste donc le seul critère réaliste pour ce type d'achat...



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005