Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. A partir du 15 mars 2020, seuls les posts dont l'auteur se sera clairement identfié seront publiés.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 3133 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 ]

Le 2021-01-09 posté par Vek Christiane :
Bonjour ; à l'angle de la rue de l'Huilerie (côté cimetière), l'espèce de petite chapelle qui hébergeait une statue de la Vierge, et que nous appelions "La Sainte", a été remplacée par une croix, et la statue déménagée dans l'église de Saint Benin. Une plaque était apposée, il me semble, sur le socle de la statue faisant référence à la Mission... (?) ; je ne retrouve pas cette plaque sur le socle de la croix actuelle ; qui pourrait me dire ce qu'elle est devenue et surtout quelle est l'histoire de cette chapelle ? D'avance merci.

Le 2021-01-09 posté par Vek Christiane/Vacher Danièle :
Merci à Paul de Haut : votre explication pour la "Beltherie" doit être la bonne ; les 2 petits hangars maintenant habillés de clins - rue de l'Huilerie - étaient à l'origine utilisés en bergerie par - je crois - M/Mme Rainon. Cordialement.

Le 2021-01-07 posté par Paul de Haut :
Bonjour Madame,
Avec toutes les précautions que représente une supposition non suffisamment étayée, j'avancerais que "beltherie" ou "belterie" pourrait être en rapport avec l'étymologie de bélier, et signifierait donc : étable à béliers, et donc par extension : à moutons. Je crois me rappeler avoir déjà croisé ce mot utilisé avec ce sens dans mes lectures de romans classiques (était-ce Colette, Giono, A. France, ou C. de Rivoyre...)
Souhaitant que cette piste pourra vous aider.

Le 2021-01-04 posté par Danièle VACHER :
Question concernant la rue de l'Huilerie à St Benin : dans de vieux actes, elle se nommait "rue de la Beltherie". Quelqu'un sait-il pourquoi, ou que signifie ce mot ? Merci de me renseigner si possible...

Le 2021-01-03 posté par D.V :
Bonjour,
J'ai de vieilles photos de mariage (années1920) ayant eu lieu à St Benin, ces vieux clichés ont beaucoup de charme, avec outre une partie de ma famille, des habitants de St Benin. Celles-ci pourraient peut-être intéresser certaines personnes, avec possibilité d'identifier les participants, pourquoi pas ?
Je souhaiterais les publier sur votre site, si cela est faisable, et si oui, quelle est la marche à suivre dans une démarche conviviale et collaborative ?

Le 2020-12-25 posté par La Rédaction :
Nous souhaitons à nos lecteurs et contributeurs un joyeux Noël même si les conditions en sont très particulières ; ainsi qu'une année 2021, dans laquelle ils retrouveront toute liberté d'action et de partage convivial.
Tous les tunnels ont une fin, et la lumière est au bout.
En attendant prenez soin de vous et de ceux que vous aimez...

Le 2020-12-24 posté par Delorme Denis :
Bonjour Monsieur Merci pour l'intérêt, suscité à mon mail, donc cette épicerie serait une épicerie participative fonctionnant avec des bénévoles, par exemple tenir la caisse, faire de la mise en rayon, préparer des commandes, faire des livraisons, etc., les produits vendus proviendraient de producteurs locaux bio ou pas bio, cette épicerie sera associative, voilà pour les grandes lignes, par contre il faut l'accord de la mairie, trouver un local (ancienne boulangerie à voir) j'espère avoir répondu en partie à vos interrogations, salutations.

Le 2020-12-22 posté par Paul de Haut :
Monsieur Delorme,
Habitué d'achat local direct chez les producteurs, je suis, et ne pense pas être le seul, intéressé par un tel projet, mais pas dans n'importe quelles conditions.
Quelle serait la démarche de cette entreprise ? Quels buts ? Caritatif ou de type AMAP ?
Il serait judicieux aussi de nous donner plus de détails sur la gamme de produits envisagés, leur origine, le positionnement de prix qui ne doit pas être un frein et le mode de fonctionnement.

Le 2020-12-21 posté par Alain OBOZIL :
Amognes Environnement, je m'adresse à vous... Quelles sont vos qualifications techniques concernant l'énergie éolienne ? Merci de nous affranchir en donnant les motifs de non rentabilité.

Le 2020-12-12 posté par Delorme Denis :
Bonjour,
Je ne suis pas domicilié à St Sulpice, mais j'ai une connaissance qui y habite, des personnes seraient-elles intéressées par une épicerie associative et participative dans ce village ? Merci pour les réponses..Bien à vous.

Le 2020-12-09 posté par Amognes Environnement :
Les Républicains, formation politique à laquelle appartient Jean-Luc Gauthier, se sont réunis le 25 novembre pour formuler des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. Parmi leurs dix propositions prioritaires se trouve un moratoire sur l’éolien terrestre, c'est-à-dire l'arrêt de tout nouveau projet, là où il n'y a pas de consensus politique local. Tout membre des Républicains qu'il soit, Jean-Luc Gauthier avance pourtant toujours dans ses discussions avec les promoteurs éoliens BayWa et Soleol. Et eux gagnent du temps et du terrain en continuant à mettre la pression sur les propriétaires fonciers pour faire signer des baux. On nous parle maintenant d'implantations à Mousseaux, quand est-ce que cela finira ?
Le réchauffement climatique est une réalité dans la Nièvre, chacun le voit. Mais les éoliennes ne sont d'aucune utilité pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, elles n'ont pas d'effet sur la lute contre le réchauffement climatique. Au contraire, elles sèment le béton et le fer dans nos sols, détruisent nos paysages et le calme de nos nuits avec leurs vibrations et leurs flashes.
Les éoliennes n'apporteront rien aux habitants des Amognes, en dehors de la poignée de propriétaires fonciers qui toucheront les rentes prises sur la tranquillité de vie des autres. Les promoteurs avancent, c'est maintenant qu'il faut trouver le courage de dire NON à ces prédateurs et OUI à la protection de notre qualité de vie dans les Amognes.

Le 2020-12-07 posté par La Rédaction :
Bonjour Daniele,
Le mieux serait de se rapprocher de l'Evéché, qui doit posséder un inventaire de ces monuments secondaires. Il devrait pouvoir vous fournir la date d'édification de cette croix ainsi que son donateur (sans doute le propriétaire de l'époque du Château Neuf, contre l'enceinte duquel elle a été édifiée).
Selon la règle générale, il appartiendrait désormais à la municipalité au même titre que l'église (à vérifier auprès d'elle), mais la croix étant sur l'emprise foncière du château (en deçà de la limite de propriété, dans un décrochement), ce ne serait peut-être pas le cas.
Depuis le démontage récent du hangar, cette croix sera sans doute plus visible de la route principale et personne n'ira intenter de procés à quelqu'un(e) qui se dévouerait pour nettoyer ses abords....

Le 2020-12-06 posté par Danièle VACHER :
Au cours de mes randonnées autour de St Benin, j'ai découvert une croix que je ne connaissais pas. Il s'agit d'une belle croix de pierre sculptée, adossée au mur du Château Neuf, au premier petit carrefour à droite route d'Imphy. Le socle porte une plaque gravée de 1878 indiquant que l'Evêque de Nevers accorde indulgence à ceux qui réciteront Pater et Ave à cet endroit.
Quelqu'un sait-il à quelle occasion elle a été érigée, et pourquoi là ?
A qui appartient-elle : Evêché, Château, Domaine Public ?
C'est une belle croix, qui mériterait d'être nettoyée et défrichée. Evidemment, elle n'est pas en vue.

Le 2020-11-02 posté par Repair-Café Amognes :
Nos ateliers de réparation sont de nouveau suspendus à cause des dernières mesures sanitaires édictées par les autorités.

Le 2020-10-30 posté par Bernard Derelle :
Bonjour,
Je cherche à déterminer un lieu à St Benin d'Azy...
Ma grand-mère a été exilée en 1916-1917 à Beaumont Sardole au château de la Cave (dans la maison du piqueux) pendant la guerre de 14-18.
Famille lorraine avec 4 enfants et un père au front, les allemands n'ont pas voulu les nourrir et les ont envoyés en France... jusqu'à St Benin d'Azy.
Ils se sont fait tirer le portrait à St Benin d'Azy, sans doute chez le photographe de l'époque (1917). Le recensement de la population en 1911 donne Barrage Joseph fils, horloger au 7 de la rue du 4 septembre et au n° 1 en 1921.
IL semblerait que les personnes étaient dans le jardin de l'horloger avec sa grille correspondant à la carte postale de votre site, (voir photos sur page traitant de St-Benin Bourg.)
L'escalier, visible à travers la grille du jardin derrière mes grands-parents est aussi visible actuellement sur MAPS. Auriez-vous d'autres cartes postales de la rue de la Fontaine, plus haut que cette rue du 4 septembre, pour y voir l'alignement des façades et des devantures de magasin qui sont visibles sur les photos de mes grands-parents ?
Merci d'avance pour votre aide, cordialement.

Le 2020-10-29 posté par La Rédaction :
Que pouvons-nous faire pour aider ceux qui vont encore trinquer suite à ce re-confinement ?
Nous pensons notamment à nos restaurateurs locaux qui font partie intégrante de notre patrimoine culinaire et festif.
Ne pouvant plus du tout accueillir leurs clients, ils risquent de ne pas pouvoir se remettre de cette nouvelle épreuve. Prenez contact avec eux et demandez-leur de vous préparer des plats à emporter. Ils se sentiront soutenus moralement et cela les aidera financièrement à passer le cap ! Par exemple le Relais de Bourgogne : 03 86 58 61 44.
Si d'autres établissements amognards veulent également proposer cette formule et le faire savoir ici, qu'ils n'hésitent pas.

Le 2020-10-27 posté par Amognes Environnement :
Bonjour, mon nom est Caroline Guény. Avec Sophie Pierre et des habitants de Billy-Chevannes, nous animons la jeune association Amognes Défense Environnement. Nous habitons les Amognes ou nous y avons nos racines. Nous sommes de tous les bords politiques, et de toutes les sensibilité philosophiques. Notre objectif est d'alerter la population contre deux projets de sites industriels éoliens qui avancent en catimini dans les Amognes, avec le soutien actif de la Communauté de Communes et des municipalités de Cizely, de Rouy et de Saxi-Bourdon.
Le premier projet est porté par un promoteur allemand, BayWa, qui implanterait 8 éoliennes dans les bois de Cizely et du Mont Migin à Billy. Le second projet alignerait 8 éoliennes de Criens à Saxi-Bourdon en passant par Rouy, sur des terres agricoles. Pour nous, les habitants des Amognes, cela voudra dire des sols bétonnés (1500 t de béton par éolienne et 50 t de ferraille enfouis à jamais), des paysages saccagés, des nuisances sonores (vibrations) et environnementales (infrasons) et des décotes importantes pour la valeur de nos maisons (moins 30 % en moyenne).
Pour une poignée de propriétaires en revanche, souvent bien représentés dans les conseils municipaux, c'est le super banco : 6000 euros de loyer annuel pour chaque mât planté sur leur terre voire 12.000 s'ils sont à la fois propriétaires et exploitants. On ne s'étonnera pas de découvrir que ces propriétaires sont eux-même des élus ou ont des enfants/des alliés/des parents dans les conseils municipaux qui ont voté en faveur des projets. Rejoignez-nous sur la Voix des Amognes pour dire NON aux éoliennes !

Le 2020-10-06 posté par Alain OBOZIL :
Pourquoi pas ?... Je fais des petites maquettes, en ce moment des bateaux... Est-ce que dans les lecteurs de ce forum il y aurait des personnes intéressées, hommes, femmes bien sûr, j'ai la place dans un atelier et de l'outillage, les maquettistes confirmés ou les personnes que ça intéresseraient de se lancer sont les bienvenus. Mettez-moi un mot dans ma boîte aux lettres au 6 bis, rue François Mitterrand (à côté de la SCAN).

Le 2020-10-06 posté par Alain OBOZIL :
M'dame Jeannette... je connais la tomate "noire de Crimée" qui se trouve encore dans le commerce... elle est excellente beaucoup de chair.

Le 2020-09-19 posté par Repair-Café Amognes :
Reprise de l'atelier le samedi 3 octobre de 9h à midi.
Merci de venir avec votre masque.



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150 - 151 - 152 - 153 - 154 - 155 - 156 - 157 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005