La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
BILLY CHEVANNES histoire patrimoine

Histoire

Amognes

Magazine

Photos

Histoire et tourisme à Billy Chevannes

Page rédigée par : Paul de Haut, Augustin Vagne, Patrick Luberne, et Christian Mariller.

Ce patrimoine commun étant le vôtre, toute précision complémentaire sur votre commune sera accueillie avec intérêt

Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Jean aux Amognes, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy.

Billy-Chevannes

Altitude : 300 m
Superficie : 2376 ha
Population : 286 habitants appelés les Billychevannais
Arrosé par : les ruisseaux de Billy, Bussy, Chevannes, Nanteuil et Semelin.
Billy Chevannes par voie ferrée distant de 6 km de St-Benin d'Azy et 26 km de Nevers par chemin de fer.


Hameaux et lieux-dits :

Le Bourg, Bois Château, Les Buchenots, Chevannes, Criens, Croix de Criens, Le Chalet, Les Chaumes, Les Tuileries, Nanteuil, Patry, Plaine, Rétif, Semelin.


Origine :

Le nom viendrait du gallo-romain bilia (bille de bois) et du latin capanna (la cabane).
La motte féodale de Bois-Château (60 mètres de diamètre) est sans doute le coeur des origines de la commune ; il devait y exister un petit village une chapelle et une basse-cour.
La colline de Bois-Château est aujourd'hui encore un lieu de pèlerinage local, dédié à Sainte Catherine d'Alexandrie.
Ce premier site fut probablement abandonné au XIIIe siècle.
La seigneurie de Billy a appartenu ensuite aux familles de La Perrière et de Rémigny.
Celle de Chevannes-Gazeau, était la propriété des familles de Pracomtal et Doreau.
C'est vers 1792, que les 2 communes sont regroupées sous le nom actuel.
Elle compta jusqu'à 1107 habitants en 1861.

Etat de la population en 1890 :
873 habitants
Maire : Gaston Gueny
Adjoint : Edmond Aumerle
Conseillers : Jean Mourot, Charles Bourdier, Joseph Lagneau, Jean-Baptiste Régnier, Charles Commailles, Jean Martin, Pierre Dubault, Baptiste Ramet, Jean Guinot.
Secrétaire de Mairie : Julien Rignaut
Garde-champêtre & afficheur : Pierre Beugnon
Instituteur : Julien Rignaut
Institutrice : Mme. Rignaut
Curé : Paul-Louis Billard.

Professions
Agriculteurs : L. Dabouy, F. Lhérault, F. Machecourt, J. Billoué, A. Souverain, C. Vadrot, J. Martin, E. Jouassin, G. Bourry, J. Commaille, F. commaille, N. Lardrot, L. Poulet, F. Neige, E. Trace, L. Renard, E. Renault, B. Championnat, J. Dormont, A. Joly, J. Sayet, P. Clerc, F. Petit, Raboeuf, F. Dubois, E. Jouassin, L. Mouloise, F. Leblanc, C. Machecourt, J. Roy, C. Jeannot, G. Thépénier, F. Jolivet, Simonin Père, Simonin Fils, Noël Petit, C. Parizot, J. B Etienne, Labonde.
Assureurs : Antoine Simonin, Louis Leblanc, Claude Lobillot.
Aubergistes : Vadrot, Leblanc, C. Commaille, Labarre, Lotier, Diégo, Tal.
Boulanger : François Vadrot.
Briques & tuiles : Marceau
Cafetiers : Barbier, Bettstatter
Chapelier : Barbier
Charpentier : Charles Guérin
Charrons : Guinot, C. Lobillot, B. Lobillot, J. Tal, P. Petit.
Chaux : Marceau
Cordonnier : Bettstatter.
Epiciers-Merciers : Barbier, Verchère, Souverain, Casiot, Commaille, Labarre, Lotier, Diégo.
Hôtel : C. Verchère
Jardinier : E. Pieuchot
Maréchaux : Bourgoin, Baillet, Clerc.
Nouveautés : Etienne Buisson.
Poterie : Barbier
Quincailler : Barbier.
Tabac : Barbier.
Tabac : Pescher.
Tailleurs : C. Pieuchot, Labarre Fils.
Vignerons : F. Guérin, P. Guérin.
Vins en gros : G. Génermont.

A Billy-Chevannes vivait également un facteur de cornemuses (cornemuse du centre), Charles Frébault.
A cette occasion, Patrick Luberne précise, qu'il est en train de faire réhabiliter la cornemuse de son trisaïeul Claude Pleuchot lié aux Amognes pour les 2 premiers tiers de sa vie (né à Limon en 1844 et installé à Trois-Vèvres de 1865 à 1876 (où il eut 6 enfants) avant de... traverser la Loire.
Le voici sur une carte postale de 1908, où dans le Cher, il était surnommé "le Morvandiau".


Claude Pleuchot, le Morvandiau du Berry à Billy Chevannes
Le Père Pleuchot et sa cornemuse.

Cornemuse fabriquée par Charles Frébault à Billy Chevannes dans les Amognes
La cornemuse du Père Pleuchot, fabriquée par Charles Frébault.


Principaux propriétaires
Mme Boutin, Mme Donnodevie, M. David.

Répartition des familles dans les hameaux
CHEVANNES
-- E. Aumerle, L. Martin, F. Cuillier.
CRIENS -- J. B Régnier, H. Roy, Chartier.
NANTEUIL -- Lagneau, Championnat, Commaille.
SEMELIN -- B. Ramet, Joly.
BOIS-RETIF -- J. Martin.
BOURGUERAULT -- F. Championnat, Poulet.
MUSSIER -- C. Commaille, Labonde.
PLAINE (Château) -- Mme Mourette.
Les CHEVRINS -- Thévenot.
DUMPHLUN (Château) -- Mme Guény, Chaumereuil.
MONT -- Bourry.
PRANTE -- (Château) Mme Boutin, Buisson.
Le CHALET -- Courdavault.
CROIX-de-CRIENS -- Guyot.
CHEVANNES -- Perreau.
PATRY -- Dubault.

Accès aux cartes postales anciennes de Billy-Chevannes

A voir

Eglise de Billy Chevannes

  L'église Saint Antoine (XIIe siècle)

Anciennement église paroissiale de Chevannes, elle est de style roman, avec la particularité d'avoir une nef non voûtée et une abside en cul de four, appuyée par des contreforts plats. Le cimetière est toujours attenant.
Elle mériterait une sérieuse restauration, car vue de la route, elle ressemble plus à une grange qu'à une église !

Les églises à Billy Chevannes

  L'église Saint Marcel (XIIe siècle)

Edifices religieux à Billy Chevannes

Très endommagée elle fut reconstruite vers 1868.
Constituée d'une nef à 4 travées flanquée de 2 bas-côtés, on peut y admirer :
- une statuette en bois polychrome d'un moine assis sur un banc et dont les mains, curieusement, sont en plâtre.
- une statue de saint-Antoine Ermite, en calcaire (fin XIVe) ; à l'origine, elle devait être polychrome. Elle fut restaurée en 1956 par le sculpteur Marcel Maimpomte.
- une statue en pierre de saint-Christophe (XVe) illustrant « La Légende Dorée » de Jacques de Voragine ; le personnage tenait un bâton à l'origine.

Jacques de Voragine (1228-1526)

Né en 1228 environ, à Varazza près de Gênes en Italie, il est issu d'une famille modeste. Il entre très jeune chez les Dominicains et grâce à ses talents de prédicateur est nommé "Provincial de l'Ordre" avant de devenir Archevêque de Gênes, nommé par le pape Nicolas IV.
Nous n'en parlerions peut-être plus aujourd'hui, s'il ne nous avait laissé un ouvrage qui eut une influence considérable sur l'art du Moyen-Âge : la “Légende dorée”, que beaucoup consultent encore, à l'occasion de visites dans les églises et les musées, car les personnages que nous voyons représentés dans la pierre, le bois, sur les vitraux ou sur les toiles des peintres sont tels que nous les décrit Jacques de Voragine, reconnaissables à l'instrument de leur martyre.
Le mot “légende” est à prendre au sens latin du terme legenda (qui doit être lu, digne d'être lu) dans le but d'édifier l'âme et de la rapprocher de son divin Créateur.
"Legenda Aurea", (légende d'or) car tout ce qu'elle dit a de la valeur par le contenu exemplaire de chacune des vies de saints qu'elle raconte.
Ce récit rédigé dans la seconde moitié du XIIIe siècle est une vaste compilation d'histoires des vies de saints et martyrs mêlées d'épisodes de la vie du Christ.
Jacques de Voragine cite ses sources : les évangiles apocryphes (Nicodème), les textes de saint Augustin, de saint Jérôme, de Grégoire de Tours... entre autres.
Dès sa parution, cet ouvrage connaît une grande vogue ; c'est à travers cette oeuvre que s'est forgée une partie de l'iconographie chrétienne.


- un Christ en Croix (fin XVIIe) restaurée en 1960, dans les ateliers du Louvre ; cette statue provient de l'église Saint-Antoine.
- une Vierge à l'Enfant en bois polychrome (XVIIIe) représentative de la sculpture traditionnelle de son siècle ; elle sera restaurée par Maxime Chiquet en 1967.


Les châteaux de Billy Chevannes

  Le Château de Dumphlum (XV-XVI-XVIIe siècle)

Au sommet d'un côteau, édifié sur un ancien château féodal construit par Philibert d'Anlezy au XIVe siècle, comme en attestent les ouvertures percées de la tour ronde. Il échoit à la fin du XVIéme à l'un de ses descendants : Imbert, (époux de Louise de l'Hôpital) qui fera partie des 100 gentilhommes de la Maison du Roy.

Le pavillon carré est flanqué d'une tourelle à pans, abritant un escalier du XVe siècle, sculpté de 2 écussons, l'un à 3 faces frettées et l'autre d'hermine à la bordure engrêlée, représentant les armes de la famille d'Anlezy.
Il est remanié, vers 1769 par le Marquis de Rémigny de Joux, membre de l'Assemblée de la noblesse du baillage royal de Saint-Pierre-Le-Moutier.
Au XIXe siècle, une aile à 2 étages, couverte d'un toit à la Mansart, est ajoutée au bâtiment existant.
Il a aussi appartenu à la famille de Lamoignon.

A faire :

- Goûter le pain à l'ancienne cuit au feu de bois, préparé dans la petite boulangerie.
- Suivre une des randonnées balisées : la colline du Bois Château, culminant à 429 m, est un magnifique point de vue sur le Morvan et le Nivernais (un guide de 25 parcours au Pays des Amognes est disponible chez Randonièvre : 03 86 36 92 98).
- Assister à la messe de St-Hubert, avec équipages, leurs chiens et les sonneurs de trompe, dans la petite église St-Marcel.
- Visiter l'élevage de chevaux Provost.


Accès aux photos actuelles de Billy-Chevannes

Présentation des associations de Billy-Chevannes


Village de Billy Chevannes


  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Voix des Amognes, associations amognes, blagues Voix des Amognes, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.