La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
COSTUMES PAYSANNES NIVERNAIS AUTREFOIS

Patois

Magazine

Photos

Amognes

Costumes et traditions d'autrefois


Les photos anciennes, illustrent le monde rural nivernais d'hier et ses traditions.
Les moeurs des habitants de la Nièvre ont été longtemps qualifiées de "grossières et rudes" mais la population nivernaise était l'une des plus honnêtes de France. Elle était une de celles où il se commettait le moins de crimes !
"Un jugement solide et un entendement très sain", étaient les qualités principales des nivernais que l'on s'accordait à trouver braves, patients, actifs, laborieux et modérés dans leurs besoins.
Nos ancêtres étaient d'une sobriété extrême. Ils se contentaient le matin d'une soupe assaisonnée avec un peu d'huile de navette ou un filet de lard. A midi ils mangeaient du pain avec des pommes de terre (treuffes), ou des haricots, ou un gâteau de blé noir ou de la picoulée, sorte de bouillie d'avoine. Les plus misérables en étaient réduits à manger leur morceau de pain sec. Le soir, encore de la soupe et des pommes de terre au naturel. L'unique boisson du peuple était l'eau et nos ancêtres ne buvaient de vin qu'au cabaret, en foire, aux apports et dans les noces. Si dans les siècles passés, les nivernais dans leur très grande majorité, vivaient pauvrement, leur terroir n'était pas dépourvu de richesses.



La noce amoignonne

Les fêtes de village étaient l'occasion de danser sur les airs morvandiaux : gigue, valse, bourrée, "chiberli", polka-piquée, branle, dégagée, etc, au son de la vielle, de la cornemuse, du piston et de la clarinette. Chaque danse était cloturée par un : "Embrassez vos Dames", qui en réjouissait plus d'un...

Isabelle Rouault, directrice du "Cercle Artistique Nivernais" écrivait : " Nos villageois s'étonneraient de la laideur des habits de la ville, mal faits en général, et portés si gauchement...
... Ils reprendraient l'ancien costume qu'ils n'auraient jamais dû abandonner et dont l'harmonieuse simplicité rendait à chaque contrée son caractère particulier...
"



Le groupe (huile de Bernard Follis)


Les chaussures :
Le sabot était la chaussure universelle dans le monde rural.
Le sabotier (il y en avait dans presque tous les villages et même dans les fermes) fendait en 4 un morceau de bois, le creusait à la gouge, et le parrait.
Il était généralement taillé dans du noyer, du frêne et du hêtre pour l'hiver, car ces bois arrêtaient l'humidité...
... et en bouleau en été, plus poreux mais largement plus léger.
Une épaule de cuir protégeait le coup de pied, et des fers (souvent de simple clous à tête large) assuraient longévité aux semelles.
Les femmes portaient des "claques", plus découvertes dessus que les sabots des hommes.
Les chaussettes étaient remplacés par des "paillons" (paille de seigle tressée et assouplie au marteau).
En été, on utilisait des sabots taillés dans du bois tendre. Celui-ci était ferré avec des gravelles qui s'y incrustaient et n'en ressortaient plus !
Il y avait même des sabots du dimanche, plus travaillés et souvent décorés.



Les danseurs (huile de Bernard Follis)





La jeune fille


La mère


La grand-mère


La vielle (huile de Bernard Follis)


Si vous êtes passionné par nos traditions vestimentaires, vous pouvez visiter le

Musée du Costume à Château-Chinon
4, rue du Château,
Tel : 03 86 85 18 55

Ouvert du 1er avril au 30 septembre

Il abrite une magnifique collection de costumes français du XVIIIéme au XXéme siècle, ainsi que leurs accessoires de mode, présentés sous forme de reconstitution de scènes.



  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.