Recettes

Tomate

Magazine

Menus

Luminothérapie

Définition
La luminothérapie est l'exposition à une lumière "plein spectre" suffisamment puissante pour agir principalement - à travers le cheminement de notre oeil - sur notre cerveau pour nous dynamiser et nous permettre d'éviter ou de combattre la dépression saisonniêre hivernale.
En fait, des recherches ont montré que toute la surface de notre peau est réceptive à la lumiêre et contribue au même effet dynamisant. Donc une plus grande exposition de son corps améliore cet effet stimulant.


Utilisation
De façon préventive quotidiennement, plutôt qu'à titre curatif pour combattre un mal-être généralisé. Elle se pratique plus efficacement le matin.
Pour qu'il y ait luminothérapie, il est indispensable de s'exposer à un minimum de 2500 Lux (effet de seuil) à comparer aux 100.000 lux de lumière à midi par beau temps et aux 150 à 250 Lux courants dans nos habitations le soir. En luminothérapie de traitement, il y a un consensus pour établir une correspondance entre l'intensité de lumière et la durée de chaque séance :
- 2.500 Lux une heure,
- 5.000 Lux une demi-heure,
- 10.000 Lux un quart d'heure.

Par ailleurs, à partir de 3500 Lux, la lumière apporte le bienfait supplémentaire d'arrêter pratiquement la production de mélatonine, somnifère naturel sécrété par notre glande pinéale lorsque nous sommes dans l'obscurité, ce qui remplace avantageusement la nécessité d'un café serré pour se réveiller...

Une cure efficace de luminothérapie s'étale deux à trois semaines et peut être renouvelée avant la fin de l'hiver.


Avec ou sans UV
En ce qui concerne la qualité de la lumière, il y a deux écoles : sans UV et avec des UV.
Jusqu'à une époque récente, les UV étaient suspectés de provoquer de nombreux problèmes de santé.
Depuis les travaux de John Ott vers 1960, confirmés plus récemment par les travaux de l'ophtalmologiste Jacob Liberman et de nombreux médecins (Rosenthal aux USA, Downing en Angleterre, Krause en Allemagne), on en revient à l'utilité de s'exposer quotidiennement à un environnement naturel en UV pour entretenir sa santé.
Dans cette optique (sans jeu de mot !) on préférera les systèmes de luminothérapie qui donnent cette juste dose d'UV en plus du spectre complet de lumière visible.

On peut utiliser des ampoules et tubes fluorescents qui répondent à cette dernière nécessité et qui peuvent être montés sur des lampes et supports standards pour vous permettre d'accéder à la luminothérapie avec un budget moindre. Il conviendra cependant d'avoir un niveau suffisant de lumière.

Le simple fait d'équiper une lampe de travail avec une ampoule plein spectre de 23 W apporte déjà un effet favorable (distance ampoule visage inférieure à un mètre, avec un abat-jour efficace).
Il vaut donc mieux une demi-luminothérapie que rien du tout).