La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
AUGUSTIN VAGNE

Anlezy

Magazine

Amognes

Cher Augustin

Ses amis lui ont témoigné leur attachement.


Envoyer un témoignage




Je voulais adresser toutes mes condoléances à l'équipe du site de la Voix des Amognes. Nous avons eu le plaisir de recevoir Augustin Vagne lors du 5ème salon des auteurs nivernais, un homme passionné par sa région.

Jean-François Lefebure.
Augustin nous a quitté ce matin. La nouvelle est brutale, rien ne laissait présager une telle issue. Débordant d'idées, toujours prêt à s'investir dans une nouvelle aventure, un nouveau projet , surtout s'il s'agissait de son terroir, de son histoire, ou bien, de son devenir.
Augustin était plein de vie, c'était un passionné.
C'est l'image que je garderai de toi, Augustin.

Jean-Luc Gauthier

Notre ami Augustin, historien, pamphletiste du Petit Béninois et de la Voix des Amognes est parti, sans signe avant coureur, par cette froide matinée de février.
Nous nous fréquentions assidument, dans le cadre de réunions de rédaction, mais plus encore à l'occasion de notre travail commun pour écrire le livre sur "les Amognes".
Il s'y était investi totalement.
Lorsque l'enfant était paru, sa joie de rencontrer ses lecteurs au cours des séances de dédicace, pour partager encore plus ses Amognes et collecter quelques miettes supplémentaires de témoignages, illuminait son visage aigu.
Nous avions d'autres projets ensemble, que je tâcherai de mener, fort de son soutien invisible à mes côtés.
Etre libre et passionné, Augustin le citoyen fustigeait les Tartuffes de tout bord, et croyait à un progrès respectueux de nos traditions !
Sa plume, acérée et élégante comme ces serpettes paysannes, savait "soupailler" ou louer à bon escient...
Il rejoint Gaston Buisson dans notre modeste Panthéon Amognard.
Les Amognes sont tristes ce matin...
Adieu Tintin.

Paul de Haut

Nout' Augustin s'en est allé, l'ptit béninoué est consterné,
Ch'titerie d'existence c'est les bons qu'partent en avance,
Sans préavis, sans nous donner l'temps de se r'tourner,
T'as la faucheuse que r'prend les commandes de la danse.
Mais moi j'vous l'dis y'a une chose qu'a sait pas l'effrontée,
C'est qu'un gars coume toué qui savait rimer le patoué,
Qu'nous a même fait un dictionnaire su nout' langue si belle,
Coume les messieurs sous la coupole tu fais partie des Immortels.
Adieu l'ami.

GRINGOIRE

Amognes tu as perdu la mémoire et un ami.
Augustin Vagne vient de nous quitter brutalement. C'est une grande perte pour les Amognes qu'il aimait tant, à qui il a consacré une grande partie de sa retraite depuis son mirador de Thiernay.
Son travail d'historien local est colossal tant en ce qui concerne l'activité agricole de la région que son activité industrielle.
Comme beaucoup de sages, s'il ne savait pas tout, il savait vous diriger vers la personne compétente.
Du grand Art.

Franck Romefort

Je souhaite évoquer à mon tour quelques mots à propos d'Augustin VAGNE qui nous à quitté si précipitament.
Je le connaissais malheureusement depuis peu de temps, mais suffisamment pour mesurer et apprécier son intelligence, sa culture, sa vivacité d'esprit et surtout sa simplicité.
Je voudrais également présenter mes plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu'à ses proches.
Monsieur AUGUSTIN VAGNE , sachez que vous nous manquez déjà.

Benoit Mathé

Augustin était un ami discret et sincère aimant partager sans les imposer ses idées, son savoir, son travail.
Sans se prétendre indispensable, il organisait, et animait une soirée, une réunion ou une association avec gentillesse, humour et cordialité !
Augustin aimait communiquer l'intelligence émotionnelle et relationnelle qu'il avait acquise au cours de sa vie active, avec tous ceux qu'il rencontrait.
Il nous a quitté subitement, c'était peut-être son souhait.
Nous ne l'oublierons pas et saurons garder en mémoire ses idées et son esprit de liberté.
Adieu l'Ami.

Louis Tardivat

Cher Augustin,
Où que tu sois, nous savons que tu prendras connaissance de ce message.
Après une partie de golf, il est convenu que l'on serre la main de son partenaire avant de le quitter au dernier green.
Oui, nous ne t'en voulons pas d'avoir pour la première fois dérogé à cette étiquette et nous avoir "planté là" sans un dernier au-revoir !
A force de vouloir rendre service aux autres, tu n'as pas vu à quel point tu tenais une place immense dans notre vie.
Il nous reste peu de temps pour faire un dernier bout de chemin en ta compagnie.
Nous serons là pour te dire simplement : merci.

Les Bras-KC.



  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.