La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
REUSSIR SEMIS de FLEURS et LEGUMES

Recettes

Plantes

Magazine

Tomate

Trucs et astuces du jardinier
Comment réussir ses semis...

Les graines
Pour savoir si vos graines en sachet sont encore bonnes à planter, versez-les dans un bol d'eau. Si les graines restent en surface c'est qu'elles ne sont plus bonnes à planter, mais si elles coulent, vous pouvez les utiliser.

Bon nombre de plantes vivaces sont originaires de régions montagneuses, les graines tombées sur le sol au cours de l'été ne germent qu'au printemps suivant après avoir subi l'action du gel et de la neige. Si vous vous contentez de semer ces graines d'une façon classique, vous irez vers un échec. Il est conseillé de reproduire les conditions d'un hiver en montagne afin d'optimiser la germination.
Semer ces graines dans une petite terrine de semis (en terre, plastique, polystyrène) avec un bon terreau de semis. Maintenez votre semis entre 18-22 °C pendant 1 mois, ainsi qu'une humidité constante par pulvérisations régulières, puis abaisser par palier la température à 0°C, voir quelques degrés en-dessous. Placer votre terrine de semis dans un frigo froid ou dans le bac à glaçons du réfrigérateur.
Recouvrir (si vous en avez la possibilité) votre terrine de neige ou de glace pilée. La neige ou la glace fondante, par réaction chimique va attaquer l'écorce de la graine, la rend poreuse ce qui facilitera l'ouverture de la graine par le germe. Après cette période de froid de 4 à 6 semaines, placer le bac de semis à une température de 10 à 15 °C (mais pas plus), en pleine lumière, le processus de germination sera amorcé.

Quelques espèces demandent une température encore plus froide, notamment les plantes de la famille des renonculacées. Celle-ci doit descendre graduellement jusque -7°C pendant 4 à 5 semaines pour toutes les Aconits.

- Faire tremper dans l'eau durant 24 heures les graines de Lupins annuels et vivaces, les pois de senteur et pois vivaces et les ricins.

- Certaines graines de fleurs ne doivent pas être recouvertes de terre pour germer, (les tasser légèrement sur le terreau) :
* Les Bégonias gracilis
* Les Campanules vivaces
* Les Chrysanthèmes vivaces
* Les Echeveria
* Les Lisianthus
* Les Gaillardes vivaces
* Les Gerberas
* Les Impatiens
* Les Lobelias vivaces et annuels
* Les Pyrèthres
* La Silène schafta
* Le Solidago
* Les Tabacs d'ornement.

- Les graines de pervenche de Madagascar et de cyclamen ne germent qu'à l'obscurité.
- Les semis graines de gazania et de molucella, doivent être placés quelques jours au froid (5 à 6°C), puis à 18°C constants, pour favoriser la levée.


Autres CONSEILS et ASTUCES

Terre trop acide
Pour rééquilibrer une terre trop acide. Epandez 200 g. de charbon de bois pilé avec 200 g. de plâtre broyé par mètre carré. Griffez ou bêchez pour faire pénétrer ce mélange dans le sol.

Jacinthe en vase
Pour conserver l'eau d'un vase propre lorsqu'on fait croître une jacinthe, il suffit d'y ajouter un morceau de charbon de bois.

Terreau
Stérilisez votre terreau en le passant quelques secondes au micro-onde !

Plantes en contener
Trempez le contener dans l'eau pendant une bonne demi-heure avant de mettre la plante en place.

La germination prend, pour la majorité des espèces, de 3 à 21 jours, et il faut attendre le milieu ou la fin de mars avant de semer. Sinon, on se retrouve avec une grande quantité de plantules à repiquer, à un moment de l'année où la lumière n'est pas suffisante pour assurer leur croissance.
Certaines graines, cependant, mettent beaucoup plus de temps avant de lever et doivent donc être semées plus tôt, dès la fin de janvier ou le début de février. C'est le cas des graines de bégonias des plates-bandes (Begonia semperflorens), de géraniums des jardins (Pelargonium x hortorum) et d'impatientes des jardins (Impatiens walleriana), entre autres.
Pour éviter d'avoir à repiquer en même temps toutes vos plantules, étalez vos semis sur quelques semaines.
Soulevez régulièrement le couvercle de votre chassis pour chasser la condensation accumulée et aérer le substrat.
Surveillez l'apparition de filaments grisâtres à la surface du sol, indiquant la présence de moisissures. Au besoin, arrosez avec de l'eau tiède contenant un fongicide liquide contre la fonte des semis.

Dès que les plantules apparaissent, relevez le film transparent pour les acclimater à l'humidité ambiante.



Les plateaux de semis
N'importe quel contenant stérilisé peut servir à faire des semis à l'intérieur; pots en plastique ou en aluminium de récupération, caissettes en polystyrène.

Les caissettes sont pratiques pour les semis de graines fines et pour les grandes quantités.

Les pots individuels servent surtout aux graines plus grosses et pour les variétés dont on ne veut que quelques plants.

Les godets de tourbe sont indispensables pour tous les cucurbitacées (courges, melons concombres, citouilles), et les autres plantes qui ne tolèrent pas la transplantation, il suffit de planter avec le godet en le brisant un peu.


Bien choisir son terreau de semis
Il y a une multitude de types de terreaux de semis que les jardiniers ont essayé, de la terre de jardin stérilisée au four aux terreaux artificiels commerciaux.

Les terreaux artificiels commerciaux semblent à première vue être une solution économe, pratique et permettant d'éviter les insectes, les maladies, les mauvaises herbes et les carences nutritionnelles.
Cependant, il faut y regarder de plus près car, l'origine des produits utilisés, et le mode de fabrication donnent des produits allant du pire au meilleur !


Les techniques de semis
Lorsque vous semez en pot individuel, une à trois graines sont placées à la profondeur voulue selon le type de légume. En caissettes, vous pouvez semer à la volée sur toute la surface ou en rangs si vous installez plusieurs espèces dans le même plateau. Il suffit ensuite d'enterrer légèrement les graines à la profondeur recommandée en saupoudrant du terreau par dessus le semis.

Tassez légèrement ensuite le sol sur les graines et arrosez à l'aide d'un arrosoir à pommeau fin pour ne pas déterrer les semences.

Le coup du sable
Mélangez vos petites graines avec du sable, cela vous permettra d'éviter un semis trop compact.

Le persil
Les semis de persil sont très difficiles à réussir car les graines ont besoin de beaucoup de chaleur moite pour sortir : Passez vos graines dans du papier de verre fin. faites votre semis, puis recouvrez-le d'une bache plastique noire (type sac poubelle). Vous n'en reviendrez pas : la levée gagne pratiquement 3 semaines ! Enlevez le plastique après la germination.


Les soins à apporter
Placez le plateau devant une fenêtre non-ensoleillée jusqu'à la germination. Conservez le semis constamment humide durant la germination, en placant un film plastique par dessus le plateau. Une température de 20° à 25° Celsius (70° à 80° Fahrenheit) est requise pour favoriser la germination.

Pour prévenir la fonte des semis, il est indispensable d'utiliser un produit adapté, pour ne pas perdre tous vos semis en l'espace d'une nuit.

Dès que la germination commence, placez le plateau de semis devant une fenêtre orientée au sud ou sous une installation de tubes fluorescents (si possible plein spectre) placés environ 15 cm au dessus.
Pour conserver le sol constamment humide et éviter le flétrissement, il est recommandé d'utiliser un produit diffusion retard, qui évitera le pourrissement des plantules.


Le repiquage
Lorsque les plantures ont quatre feuilles; deux cotylédons plus deux feuilles véritables, vous pouvez commencer la transplantation de vos semis en pots ou en caissettes pour espacer les plants afin qu'ils se développent bien. Vous pouvez utiliser le même sol que vos semis ou un mélange pour les plantes d'intérieur. Avant de débuter le repiquage il faut bien arroser les semis pour georger d'eau les plantules et faciliter leur reprise.

à l'aide d'un bâtonnet en bois, déterrez les plantules, un à un en les tenant par une feuille du bout des doigts. Un crayon peut aider à faire le trou de plantation dans le pot ou la caissette d'acceuil des plantules. Tassez légèrement le sol autour du plantule.

Replacez vos transplants devant une fenêtre ensoleillée au sud à une température de 17 à 22°. Arrosez bien et fertilisez à l'engrais soluble tous les 10 à 15 jours.


Gazon
technique semis : Mélangez 3 kg de graines avec 20 litres de terreau pour semis puis épandez l'ensemble sur 100 m2.
arrosage et engrais : Arrosez la pelouse avant d'appliquer un engrais désherbant gazon, vous obtiendrez un meilleur résultat.


Hortensias bleus
Vos hortensias bleus restent désespérement roses !
Vérifiez qu'ils soient plantés à l'ombre, et dans une terre acide.
Ajoutez à leur pied des morceaux d'ardoises et du sulfate de fer.

Aquarium et recyclage...
Vous avez un aquarium ? Sachez que son eau s'enrichit grâce aux poissons en minéraux et éléments nutritifs. Réservez-la pour arrosez vos plantes, elles n'en seront que plus belles !

Insecticide et mégots
En infusant dans de l'eau bouillante pendant environ 1 demi-heure vos mégots de cigarette dont vous aurez extrait le tabac, vous obtiendrez après filtration un jus insecticide qui vous permettra de lutter contre les araignées rouges et les pucerons. Bien entendu, il faudra laver soigneusement les légumes et fruits traités ainsi et attendre 2 semaines entre votre traitement et la récolte...

Orties contre pucerons
Autre recette pour lutter contre les pucerons : laisser fermenter une bonne brassée d'orties, pendant 2 jours dans 10 litres d'eau entre 18° et 20°C. Puis filtrez la décoction obtenue. Diluez-la dans la proportion de 1 litre pour 10 litres d'eau. Pulvériser sur vos plantes attaquées.

Framboises sans vers !
Pour éviter l'invasion de vers dans vos framboisiers, plantez à leur pied des myosotis. Cette association les en préservera...

Ail, mes rosiers !
Pour préserver vos rosiers des maladies et des parasites, planter votre ail et vos oignons entre eux, seront protégés.

Repérage des couleurs
Pour reconnaître les variétés de plantes à fleurs que vous avez hivernées lorsque vous recomposez vos massifs, marquer chaque pied à sa floraison en y attachant un brin de laine correspondant à sa couleur.

Retour au menu jardinage


Cette page traite des sujets suivants : conseils du jardinier,trucs et astuces du jardinier,reussir ses semis,techniques de semis,choisir son terreau,semis du gazon,avoir de belles fleurs,tester ses graines,plantes de montagne,semer des fleurs,renonculacees,plantes associées,plantes sympathiques,aconits,maladies cryptogamiques,fleurs de rocailles,culture des plantes,pervenche de Madagascar,cyclamen,gazania,molcella,lupins,pois de senteur,ricin,entretien des jardins,semer ses plantes,incidence du soleil,plantes en contener,horticulture,geraniums,begonias,jardiner,jardinez,terre acide,jacinthe en vase,paysagistes,maladies fongiques,paysagiste,bassin d'eau,plantes vivaces,plantes annuelles,pourritures des semis,proteger ses bulbes,soigner les plantes,semer des arbres,semer des arbustes,semer des haies,semer des feuillus,plantes indigènes.

  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.