La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
HISTOIRES MEDICALES

Arnaques

Humour

Magazine

Photos

Histoires médicales


A l'examen de Doctorat en pharmacie, l'examinateur :
- "Comment reconnaît-on les champignons mortels ?"
Le candidat :
- "A l'autopsie !"

Un électricien entre dans la salle des soins intensifs d'un hôpital, il s'adresse aux patients branchés à divers types d'appareils :
- "Respirez à fond et tenez bon et , je vais changer un fusible !"

Un ingénieur qui se cherchait un poste depuis très longtemps sans succés, décide de monter une clinique médicale privée.
Il place une pancarte dehors qui dit :
“ Un remède à votre problème médical garanti pour 500 € et on vous paye 1000 € si on ne réussit pas.”
Un médecin du voisinage, contrarié de cette publicité, se dit qu’il facilement se faire 1000 € sur le dos de cette pseudo clinique, et va consulter :
" - J’ai perdu mon sens du goût.
- Infirmière, allez me chercher la boite de soins 22 et mettez 3 gouttes dans la bouche du patient.”
- Beurk, mais c’est de l'essence !
- Félicitations, vous avez retrouvé votre sens du goût. Ça fera 500 € svp
.”
Le docteur vraiment fâché revient quelques jours plus tard pour recupérer son argent perdu :
“- J’ai perdu la mémoire, je me rappelle plus de rien.
- Infirmière, allez me chercher la boite de soins 22 et mettez 3 gouttes dans la bouche du patient.
- Ha non ! Je ne veux pas avaler à nouveau votre essence
- Bravo ! Vous avez retrouvé la mémoire. Ça fera 500 €

Le docteur encore plus frustré paye et sort de la clinique.
Il revient plusieurs jours plus tard, déterminé à regagner son argent :
"- Je perds la vision, je ne vois plus rien.
- Désolé, on n’a aucun remède pour ça... voici vos 1000 €
- Mais c'est un billet de 200 € que vous me donnez, le compte n'y est pas !
- Félicitations, vous avez retrouvé la vision. Cela fera 500 €
"

Aux service des urgences, une superbe jeune femme attend dans le couloir sur sa civière avant d'être conduite au bloc opératoire.
L'attente est longue, très longue : on est aux Urgences...
Un type en blouse blanche s'approche, relève le drap qui la recouvre et examine son corps nu. Il rabat le drap, s'éloigne vers d'autres blouses blanches et discute.
Un de ses collègues en blouse blanche s'approche, relève le drap l'examine à son tour puis repart.
Quand la troisième blouse blanche approche, lève le drap et la scrute, la jeune femme s'impatiente :
" - C'est bien beau toutes ces auscultations, mais quand allez-vous vous occuper enfin de moi ?
- Je n'en ai aucune idée, madame, nous on repeint juste le couloir.
"

Nom d'une pipe, plus courte que ça... tumeur !
Très courte lettre d'excuses de l'hôpital à un patient :
"Cher Monsieur,
Les résultats du laboratoire confirment que la rougeur autour de votre pénis n'était pas cancéreuse, c'était du rouge à lèvres.
Nous nous excusons pour l'amputation.
La direction
"

Coup de soleil !
Un homme est admis à l'hôpital pour des brûlures au second degré après s'être endormi plusieurs heures sur la plage en plein soleil.
L'interne de garde prescrit immédiatement à l'infirmière un traitement :
"- De la Biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures."
L'infirmière est surprise :
"- Quel bienfait va apporter le Viagra dans son cas ?"
Le médecin, laconique :
- Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes !"

Flatulences...
Une petite grand-mère consulte son médecin :
- "Docteur, j'ai un petit problème intestinal...
Ce n'est pas trop grave, car même si je pète souvent, mes pets ne sentent jamais mauvais et sont toujours silencieux.
Par exemple, ça doit faire dix fois que j'ai pété dans votre bureau et je suis certaine que vous ne vous en êtes même pas aperçu car ils sont inodores et silencieux...
"  
- Je vois, je vois... dit le docteur, prenez-donc ces pilules et revenez me voir la semaine prochaine...
Comme convenu, la gentille mémé revient en consultation :
- Docteur, je ne suis pas très contente des pilules que vous m'avez données car mes gaz sont toujours silencieux, mais maintenant ils puent et c'est une véritable infection...
- Parfait, dit le Docteur, maintenant qu'on a réussi à vous dégager le nez, on va s'occuper de vos oreilles ..."


Les boules !
Une femme commence une partie de golf.
Elle frappe sa balle et celle-ci atteint un homme qui fait un parcours pas loin d'elle.
Elle le voit mettre immédiatement ses mains serrées entre ses deux jambes et tomber au sol.
Confuse, elle se s'approche de l'infortunée vistime de sa maladresse.
Il se tord effectivement de douleur sur le gazon dans la position fœtale.
Elle se confond en excuses et lui explique qu'elle est physiothérapeute et qu'elle sait comment diminuer sa douleur s'il la laissait faire.
- Non..., répond le pauvre homme, ce n'est pas nécessaire, cela va passer ! dit-il le souffle court.
Mais elle insiste tellement pour lui appliquer ses soins que finalement il accepte.
Gentiment, elle lui enlève les mains d'entre ses jambes, ouvre son pantalon et le masse... délicatement...
Après quelques minutes de ce traitement, elle lui demande :
- Comment vous sentez-vous ?
- C'est plutôt agréable, mais j'ai toujours mal au pouce !

Un gars chez son médecin
"- Docteur, j'ai à peine quarante ans, et pourtant, quand je me regarde dans la glace, je vois un vieil homme chauve au teint jaune, aux joues creuses, à la peau flasque et aux dents qui se déchaussent... Qu'est-ce qui m'arrive ?
- Je n'en sais rien, mais ce que je peux vous dire, c'est que votre vue est parfaite...
"

Un autre :
"- Écoutez, je vais être franc : vous souffrez d'une blennorragie.
- Blennorragie ? Qu'est-ce que c'est ?
- Eh bien... c'est une maladie sexuelle, ça vient du grec.
- Ah, le salaud ! J'aurais dû m'en douter !
"

Un fermier se retrouve aux urgences de l'hôpital avec une jambe cassée
L'interne de garde :
"- Qu'est-ce qui vous est arrivé ?
Le fermier commence :
- Eh bien, c'était il y a 25 ans...
Le médecin l'interrompt :
Je n'ai pas le temps que vous me racontiez votre vie ; dites-moi seulement comment vous vous êtes cassé la jambe !
- Comme je vous le disais, il y a 25 ans, je travaillais comme journalier dans une ferme de la région. C'était ma première nuit sur place, et juste après que je sois couché, la fille du fermier - une superbe créature - est entrée dans ma chambre. Elle m'a demandé si je n'avais besoin de rien. Je lui ai répondu que non.
Mais elle a insisté :
- Vous êtes vraiment sûr qu'il n'y a rien que je puisse faire pour vous ?
et je lui ai répété que non et que je la remerciais.
L'interne reprend la parole et demande :
"- Mais je ne vois pas très bien le rapport avec votre jambe cassée d'aujourd'hui ?
- Ben, c'est que ce matin, alors que je réparais mon toit, j'ai finalement compris ce qu'elle me proposait... et je suis tombé !
"

Chez le dentiste
Juste au moment où le dentiste se penche vers une patiente pour la soigner, il sursaute.
"- Excusez-moi, madame, mais ce sont mes testicules que vous tenez dans votre main.
- Je sais, répond la patiente... Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'autre. D'accord ?
"

La vengeance du plombier
C'est vendredi soir, le téléphone d'un plombier sonne alors qu'il s'apprête à rentrer chez lui :
"- Bonsoir monsieur le plombier, ici le docteur Dupont, votre médecin.
- Bonsoir docteur, que puis-je faire pour vous ?
- Voilà, mes toilettes sont bouchées, je n'arrive pas à les réparer ; pourriez-vous venir me dépanner de suite ?
- Mais docteur, nous sommes le vendredi soir, j'ai réservé une table au restaurant, j'y vais avec ma fiancée.
- Ecoutez ! Quand vous êtes malade et vous me téléphonez, vous ne demandez pas si je suis en train de sortir avec ma femme au théâtre ; moi, je viens quand vous avez besoin de moi !
- Bien sûr docteur, je serai chez vous dans 10 minutes."

10 minutes plus tard, le plombier arrive chez le médecin en tenue de soirée.
Il se dirige directement vers les toilettes, jette deux pastilles blanches dans les WC et en les regardant mousser dit :
"- Voilà, j'ai mis deux pastilles, je vous en laisse 6 autres, à mettre une toutes les 6 heures.
Observez bien vos toilettes pendant le week-end, et si ça ne s'améliore pas, vous me rappelez lundi ! Bonne soirée docteur.
"

Le mécanicien et le cardiologue...
Un mécanicien achevait de remonter un moteur quand il aperçut le propriétaire du véhicule, un cardiologue réputé, les bras croisés, attendant en retrait.
" - Docteur, venez voir quelque-chose", crie le mécanicien.
Un peu surpris, le cardiologue s'avance tandis que le mécanicien se redresse et en s'essuyant les mains, dit :
" - Docteur, vous voyez ce moteur ? Je viens de l'ouvrir, de démonter les valves et les soupapes et j'ai réparé tout ce qui était défectueux ; bref, je lui ai fait une opération à coeur ouvert. J'ai tout refermé et maintenant, ce moteur tourne comme un moteur neuf. Comment se fait-il que je gagne 25.000 euros par an alors que pour un travail identique, vous gagnez plus de 500.000 euros ?"
Le cardiologue réfléchit quelques secondes et, sourire en coin, dit au mécanicien :
"- Essayez de le faire pendant que le moteur tourne..."

Histoire vraie : coup de fil à l'hôpital
" - Bonjour ! C'est la réception ? J'aimerais prendre des nouvelles d'un patient qui se trouve chez vous. J'aurais souhaité connaitre son état de santé, savoir s'il va mieux ou si son problème s'est aggravé.
- Quel est le nom du patient ?
- Il s'appelle Jean D. et il est à la chambre 302.
- Un instant je vous prie, je vous passe l'infirmière.
Après une longue attente :
- Bonjour, ici Françoise l'infirmière de service. Que puis-je pour vous ?
- J'aimerais connaitre l'état du patient Jean D. de la chambre 302.
- Un instant je vais essayer de trouver le médecin de garde.
Après une attente encore plus longue :
- Ici Le Dr. J., le médecin de garde ; je vous écoute.
- Bonjour Docteur, je voudrais savoir quel est l'état de Monsieur Jean D., qui se trouve chez vous depuis 3 semaines à la chambre 302.
- Un instant, je vais consulter le dossier du patient.
Après encore un certain temps :
- Le voici ; alors, il a bien mangé aujourd'hui, sa pression artérielle et son pouls sont stables, il réagit bien aux médicaments prescrits et normalement on va lui enlever le monitoring cardiaque demain... Si tout continue comme ça encore 48 heures, son médecin signera sa sortie d'ici le week-end.
- Merci, ce sont d'exellentes nouvelles, cela me rassure vraiment.
- A votre façon de parler je suppose que vous devez être quelqu'un de très proche, de la famille peut-être ?
- Non, Docteur ! Je suis Jean Dupont lui-même et je vous appelle du 302 ! Tout le monde entre et sort de ma chambre et personne ne me dit rien... Je voulais juste savoir comment je me porte !
"

Une patiente, à son médecin :
"- Docteur, cela fait cinq minutes que vous m'avez demandé de tirer la langue et vous ne la regardez même pas !
- C'était juste pour être tranquille pendant que je rédige votre ordonnance !
"

" - Docteur, je suis très inquiet. Votre diagnostic n'est pas le même que celui de votre confrère.
- Je sais. Ce n'est pas la première fois, mais l'autopsie prouvera que j'avais raison...
"




  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.