La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
EXPRESSIONS BOURGUIGNONNES

C. Postales

Magazine

Patois

Amognes

Expressions bourguignonnes

Amognards nous sommes et donc Nivernais.
Cela nous amène également à être bourguignons...
Voici quelques expressions de parler régional, dans lesquelles vous retrouverez des éléments communs avec notre patois amognard.
Pas si étonnant !



Le Bourguignon ne boit pas il canonne ou il cheule.
Après une biture, il est pompette, voire déchnaillé ; il ne vomit pas mais il se contente de poser une peau de renard.

Quand il est par terre, c'est qu'il a chu.
Quand ça va mieux, il entonne le fameux ban bourguignon.

Parfois ses croquenots trop courts lui font mal aux panards.

S'il s'est pris une bonne ragasse il rentre en disant : « VinDieu, chui gaugé !» ou « chui tripé ! »

Il aime manger des treuffes avec la gruotte du sanglier qui avait r'veuillé le champ.

En cas d'embistrouille avec lui, tu risques de prendre une tânée ou une tisane !

Quand il est peu courageux, c'est un ramier et à Dijon, il aime bien draler dans les rues.

Sur la route il s'impatiente derrière les trainiads.
Il s est fait beugner sa caisse par un beusenot.
L'avant est tout déniapé, l'aile esquintée et la treue ne veut plus démarrer.
Attention de ne pas enroter dans la boue en repartant !

Quand le ptiotchouine ou piaune en riboulant ses yeux, il lui met sa cheulotte (ou sa teuteusse) dans la bouche et ça va mieux à moins que ce ne soit un chouinoux.

Quand il a une belle chandelle au nez, on lui dit : « mouche-toi, t'es tout niaquoux ! »

S'il a besoin d'un orthodontiste c'est un grigne-dent.

Il ne rate pas, il queute.
Quand il a la drouille, il louffe parfois.

Pour dire "à nouveau" il utilise le préfixe r : Il en r'veut, et il en r'mange.

Il ne demande pas ce qu'on fait cet après-midi mais : « Qu'est ce qu'on fait c'tantôt ? »

Il utilise le mot don : « Où don qu't'es allé draler ? T'es gaugé ! »

La Bourguignonne aime la propreté et ramasse les chenis sous le lit.

Si elle n'est pas belle, elle est peute.
Si elle est bavarde : « elle en a une tapette ! »

Le Bourguignon roule les r et met toujours un le ou un la devant les noms propres :
« J'ai vu le Maurice et la Germaine ».

Roulement des "r", accentuation des "a, des eu et des au" ; l'accent bourguignon est formidable surtout au téléphone.


  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.