La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N° 9 du Petit Béninois

Autres N°

Infos mairies

Amognes

Associations


Le petit béninois

beninois.free.fr

N°9 du 10 juillet 2001


EDITO

Spécial comice P. de Haut, G. Buisson, F. Romefort

Depuis des lustres, St-Benin, est une commune rurale, donc agricole !

Au siècle dernier, en majorité, les habitants travaillaient sur la commune, et partageaient naturellement toutes les activités qui en rythmaient la vie (fenaisons, moissons, vendanges, affouages, entretien, chasse, pêchage des étangsainsi que les fêtes ponctuant les saisons).

Actuellement, une toute petite partie de la population exerce son activité professionnelle sur place, tandis que l'autre vient profiter des bienfaits de la campagne, en voulant quelquefois y calquer des modes de vie et des jugements de citadins alors que parallélement, ils recherchent les racines et les traditions à l'origine de chaque famille (nous avons tous en commun d'avoirdes ancêtres ruraux).
Les uns se sentent quelquefois envahis et incompris, tandis que les autres souffrent de leur position de « rapportés », mis à l'écart de la vie locale ! Les surnoms de « bouseux » répondant à ceux de « parisiens » quand les esprits s'échauffent.
Et si le comice des 25 & 26 août était l'occasion de renouer le dialogue entre ces 2 mondes dont les destinées sont forcément imbriquées, pour mieux s'apprécier, se compléter, et faire la fête ! Vous en retrouverez le
programme et menu détaillé sur notre page : annonces

Nous vous souhaitons d'excellentes vacances.


La Tribune

Une certaine idée de la Culture P. de Haut

La Communauté de Communes des Amognes, louée par certains et rejetée par d'autres (puisque quelques-unes rechignent encore à y adhérer) propose dans ses objectifs de programme culturel aux plus petites d'entre elles et dans leurs propres installations la possibilité d'offrir à leurs habitants des spectacles dont l'isolement rural et le manque de moyens financiers risqueraient de les priver. L'idée est tout à fait séduisante, et nous la défendons !
C'est dans ce cadre, qu'étaient proposées les marionnettes « Zigmund Folies » de la Compagnie Philippe GENTY à la Salle Polyvalente, le 1er juin.
Le public, n'était pas au rendez-vous, et c'est dommage parce que la qualité elle, y était !
Mais à y bien réfléchir, rien d'étonnant.
L'annonce de ce spectacle, le destinait aux enfants et à leurs parents, alors que sa mise en scène décalée, ses textes à plusieurs degrés de lecture et ses références culturelles ont laissé les enfants sur le bord et que beaucoup d'adultes qui ne possédaient pas les clés, ont eu la désagréable impression, de ne pas tout comprendre. Dans les marionnettes, il y a Guignol et Brecht, qui ne sont pas forcément accessible au même auditoire ! Et tout ce qui est marionnette n'est pas pour enfants !
Ce que le contribuable peut regretter, c'est le manque d'adéquation, et la mauvaise communication ayant présidé à la programmation de cette soirée si peu populaire, et donc particulièrement onéreuse pour la Communauté puisque n'ayant pas trouvé son public !
Espérons que les prochains spectacles y parviendront mieux.


Décision attendue, mais curieuse motivation !

A titre de test et sans aucune illusion, « les Amis du petit béninois » comme toutes les associations locales, ont déposé une demande de subvention auprès de la Municipalité de St-Benin.
Lors du Conseil Municipal du 11 juin, une très large majorité des élus leur a refusé l'octroi de cette subvention, au motif principal que 2/3 des fondateurs étaient « ressentis » comme étant de droite !
Comment des élus peuvent-ils faire état sans gêne et publiquement d'une telle discrimination qui confine au délit d'opinion ?
Les démocrates apprécieront.
Cela prouve s'il le fallait, le chemin qu'il reste à parcourir pour faire évoluer les pratiques d'exercice local du pouvoir, et justifie de fait l'existence et l'utilité de notre publication
CQFD.
La Rédaction.


Saint-Benin d'Azy : toute une histoire !

Vous l'avez déjà compris, le Petit Béninois n'a que de bonnes intentions.
Rien d'étonnant à cela si l'on se réfère à l'origine de la première partie du nom de notre village. En effet, Saint Bénin n'est autre que le Saint Bénigne bien connu à Dijon où sous l'empereur Marc Aurèle, un certain Térence lui fit infliger de bien mauvais traitements.
S'ils s'inspirent du nom du Patron de leur paroisse, les Béniniais ne peuvent être que des gens bien, dotés d'un bon naturel. C'est probablement au XIIIe siècle que la paroisse fut créée et reçut ce nom qui effaça jusqu'à la fin du XVe siècle le nom d'origine dont nous allons vous conter l'histoire, en même temps que celle de nos villages, en nous inspirant des savantes recherches de l'Abbé J.M. Meunier.
Tout a commencé par la conquête de notre pays par les Gaulois. Très organisés, ils ont divisé le pays en régions confiées chacune à un peuple (pour nous, les Eduens) qui en était collectivement propriétaire et subdivisées en pays (tiens, voilà une idée nouvelle à la mode qui ne date pas d'hier !). Les Amognes, le Bazois, la Puisaye et bien d'autres témoignent encore de cette organisation. Chaque pays était constitué d'un certain nombre d'exploitations agricoles assez importantes dont la gestion était confiée à un seigneur Gaulois qui versait un fermage à la collectivité, mais on pense que la propriété privée n'existait pas ou peu. C'est la conquête romaine qui allait la développer et, tout en conservant l'essentiel, mettre en place ce qui constitue, encore à l'heure actuelle, notre système foncier. L'initiateur de ces réformes, poursuivies par Auguste, n'est autre que notre ami Jules César, dont le prénom était Caius et non Jules et le nom de famille Julius, et non César. Nous verrons dans un prochain numéro comment cela nous amènera à comprendre d'où vient AZY.

Prochain épisode : l'ami JULES, le cadastre et l'impôt foncier.

A.V


???????????? Questions des lecteurs ????????????


- Pourquoi les containers, réservés au tri sélectif des ordures ne sont-ils pas ramassés plus régulièrement, créant quelquefois quand ils sont trop pleins, de mini décharges à leurs alentours ? ( voir photo du mois )

- Pourquoi ne dit-on pas la vérité, à savoir qu'on n'a jamais construit un Collège à St-BENIN ?


Remue-méninges

Il y a longtemps que le rôle de sage est dangereux parmi les fous !

(Diderot - 1713-1784)

L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.

(Oscar Wilde - 1854 -1900)


Brèves de rue

- Tu crois qu'y sont vraiment de droite au Béninois ?

- J'sais pas, mais moi aussi à ce compte-là, parce que j'suis assez souvent d'accord avec eux !


Avis de recherche

Au début du siècle dernier, nos livres d'école mentionnaient l'existence des mines de fer des environs de St-BENIN. Toutes les informations ou documents sur le sujet qui pourraient dormir dans vos têtes ou dans vos greniers nous intéressent. Même requête en ce qui concerne des outils en pierre taillée ou polie découverts en grattant votre jardin.
A.V


??? ENIGME ???
Quel est le dramaturge anglais, mort le jour de sa naissance ?


Annonces Festives

Vendredi 13 Juillet, à partir de 22h00, tir du feu d'artifice sur le stade, suivi d'un bal gratuit à la Maison des Jeunes, animé par l'orchestre de M. Renard. Sans oublier le Samedi 14 juillet à partir de 18h30, les très distrayants et conviviaux Jeux Nautiques à la piscine.


Equipe de rédaction : G. BUISSON, P. de HAUT, F. ROMEFORT, A. VAGNE.

Pour tout contact concernant ce bulletin : 06 23 56 97 13



  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.