La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N° 3 du PETIT BENINOIS

Autres N°

Infos Mairies

Amognes

Associations

Le petit béninois

N°3 du 15 juillet 2000


EDITO

On continue

Ce contact régulier avec vous, vos encouragements, vos réactions aux sujets que nous abordons, vos propositions d'articles ou de « brèves de rue », tout cela respire un air de liberté qui semble en satisfaire plus d'un ! Alors, ne boudons pas notre plaisir !
L'équipe s'étoffe et s'applique à garder le ton juste.
Et si cela chatouille certains, qu'ils se gratouillent, cela leur passera.
Nous vous souhaitons d'excellentes vacances.
L'équipe de rédaction.


La Tribune

Chasse fermée, mais gardée G. Buisson

La chasse, en France et notamment dans la Nièvre, est une des rares activités de loisir qui rassemble toutes les couches de la société, tous les milieux sociaux, avec un nombre considérables de pratiquants. Pourquoi.
Sans doute parce quelques-uns ont toujours aimé chasser, et continuent ; et que la masse des autres en a acquis le droit à la Révolution et entend bien le conserver, cela va de soi !
Mais surtout parce que tous ces citoyens, ont en commun le même réel amour et un vrai respect pour la Nature.
Mais oui ! Qui peut prétendre que sans eux, nos forêts seraient aussi foisonnantes de chevreuils, cerfs et sangliers ?
Et qui, sinon eux, paie les dégâts causés aux récoltes par ces magnifiques animaux sauvages ? Le contribuable est-il prêt à prendre aussi cela à sa charge ?
Les chasseurs induisent, une importante activité économique dont il serait dommage de se priver. En outre, ne serait-il pas maladroit de les obliger à descendre dans l'arène politique ?
Certes, on regrettera parfois les mauvais comportements, des « viandards », « Tartarins » et autres « énervés ».
Mais songe-t-on à interdire tel ou tel sport, où l'argent sale coule à flots, où le dopage est monnaie courante, où les excités cassent et tuent, où l'affairisme est la règle la plus respectée ?
Alors sachons « raison garder », comme disaient nos anciens, chasseurs ou non-chasseurs.

Des charges contre la décharge Annie Delorme
La décharge municipale de St-Benin dite : « le Crassier » fait partie des décharges contrôlées qui seront interdites en 2002. Son accès en est donc réglementé par le contrôle des personnes et des déchets déposés.
La clé n'est pas toujours disponible et pourtant, mystérieusement, le soir ou le week-end, on peut y voir des camions décharger leur contenu (constat fait et signalé à plusieurs reprises).
Pourquoi la nuit ? Est-on sûr de ce qui y est déposé ? Est-ce seulement de la terre ?
Voilà une décharge décidément très active en dehors des heures ouvrables !
Les Zone des Amognes est pourtant réputée « protégée et préservée »
Est-ce qu'une décharge mal contrôlée ne pollue pas plus insidieusement et dangereusement par les écoulements et les résidus qu'elle provoque, qu'une porcherie strictement mise aux dernières normes en vigueur ?
Le captage des eaux de la station de Trailles est pourtant à proximité.
Doit on s'inquiéter ou ignorer cette pollution silencieuse pour notre « Vert pays des eaux vives » ou se contenter d'une inquiétude sélective ?
- Ordures ménagères,
- Tri Sélectif,
- Station d'épuration,
- Porcherie polluante,
- Décharge,
Ne serait-il pas temps de coordonner la gestion des problèmes environnementaux locaux ?

Remue-méninges : les classiques

Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !
(Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac Acte II, scène 8)

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.
(Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal « l'Albatros »)

L'Homme est un apprenti, la douleur est son maître,
et nul ne se connaît tant qu'il n'a pas souffert.
(Alfred de Musset, La Nuit de Mai.)


- Brèves de rue -
* - Le « Petit Béninois » : Béni oui-oui ou Béni non-non ?
- Faut voir !

* - Les travaux de la « Préfecture des Amognes » finissent.
- Et quand crois-tu qu'il va venir s'installer à St-Benin, M'sieur Le Préfet ?

* Un élevage de cochons, ça se sent de loin ; les égouts du bourg, ça se sent de près !

* - Y paraît qu'ils ont des espions pour ramener « les brèves de rue »
- Ca m'étonne pas, y'en a bien qui se cachent pour les lire !

Le coin du spécialiste

Saint-Benin sous la Révolution M.D de Croÿ

Au temps de la Révolution, le village de St-BENIN d'AZY fut presque entièrement détruit et son nom changé en : AZY aux AMOGNES ; les révolutionnaires ayant voulu effacer le SAINT !
Bien que cette nouvelle appellation fut un bien joli nom, St-BENIN d'AZY reprit ses droits.
Quant au nom d'AZY, il provient d'un général romain s'appelant « Azyus », qui avait établi son camp dans cette région.
L'ancienne église St-Christophe entourée de son cimetière, construite à l'emplacement de l'actuel Hôtel St-Christophe, subit elle aussi la révolution ; elle fut vendue comme bien national et rasée, ses cloches étant expédiées par la Loire vers Orléans pour y être fondues.
La nouvelle église, datant des années 1830 fut édifiée par Gustave de St-PHALLE, maire du village à cette époque ; les travaux étant financés à la fois par la commune et par le Vicomte BENOIST d'AZY, qui fit don du terrain.
A la même période, il fit aussi construire le Château Neuf, laissant le Vieux Château à son cousin.


Charades d'esprits célèbres

Voltaire
André-Marie Ampère
Mon premier est une voiture,
Mon second voiture,
Mon tout est une voiture.
Mon premier marche,
Mon second nage,
Mon tout vole.

Devinette locale : La vie à Segoule, jadis.

« Qu'un sot grincheux peste à son aise,
Nous, vrais sages, chantons plutôt !
Oui, chantons la gaieté française :
Vive le vin de Montsavault !
»

De qui sont ces vers, extraits d'un poème à la gloire du vin de Segoule ?

Equipe de Rédaction : G. BUISSON, M.D de CROY, Annie DELORME, P. de HAUT, F. ROMEFORT.

Pour tout contact concernant ce bulletin : 06 23 56 97 13




  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.