La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N°21 du PETIT BENINOIS

Autres N°

Infos mairies

Amognes

Associations


Le petit béninois

N°21 du 25 décembre 2003

EDITO

Mais où sont-ils ? La Rédaction

N'étant pas paru depuis le début de l'été, c'est la question que l'on entendait, sous cette forme ou sous une autre, dans la bouche de ceux qui nous lisaient régulièrement.
Avec un bon sourire empreint d'inquiétude pour la plupart, et l'air goguenard pour ceux qui s'étaient sentis, à juste titre ou non, égratignés par notre prose…
Les hypothèses les plus diverses circulaient, alimentant la nostalgie bienveillante des uns, le soulagement des autres : lassitude, engueulade, procès, plus rien à dire, peur de X ou de Y…
Que nenni, rien de tout cela ! Après plus de 3 ans de parution bimestrielle, et pour continuer à intéresser sans lasser, notre rédaction avait tout simplement besoin d'un peu de recul et d'air frais pour poursuivre son chemin, mesurer l'attachement de ses lecteurs et se reposer de son action militante très soutenue contre l'implantation - en la forme et en ce lieu - du CSDU de St-Jean.
Nous sommes rassurés, sur le deuxième point : vous tenez à " votre petit journal ".
Notre réflexion collective nous a cependant amené à la conclusion qu'il fallait continuer, mais à un rythme qui serait calqué sur celui de l'actualité locale, pour éviter de se répéter, pour encore étonner et servir… non pas la soupe aux soi-disant grands de notre petit monde, mais la réflexion, l'impertinence et l'humour au plus grand nombre !
" La liberté est un bien qui ne s'use que si l'on ne s'en sert pas… "
Nous souhaitons à tous d'excellentes fêtes de fin d'année, en espérant pour la communauté des Amognes des cadeaux moins empoisonnés que celui de 2003 !


La Tribune

Sacrée mobylette ! JJ. Marceau
Ah, ma mobylette… Mes quinze ans… Une bleue, comme on disait à l'époque !
Elle m'emmenait tous les jours au lycée, tous les samedis au bal, et les dimanches au match. Fidèle compagnon de mon adolescence, des jours de joie et des jours d'ennui, elle garde dans mon coeur une place de choix.
Comment pourrais-je aujourd'hui critiquer les jeunes qui font pétarader chaque soir leurs engins au coin de l'église… Et pourtant, que de nuisances sonores pour les habitants, d'essence, de pneus gaspillés en pure perte !
Jeunes, c'est à vous que je pense, quand je vous vois descendre sur la roue arrière une rue en sens interdit, sans imaginer qu'en bas de cette rue, risque de vous cueillir une voiture pourtant dans son droit.
J'avais un bon copain, qui comme vous se croyait invincible sur sa mob. A l'anniversaire de ses 18 ans, il reçut comme cadeau d'anniversaire un véhicule à 4 roues certes, mais pour un tout autre usage que celui dont il avait rêvé.
Parents, surveillez-les, expliquez-leur, aimez-les…
Et puis dites-leur, mais cette fois avec un bon coup de pied dans les fesses du genre de ceux que votre papa vous donnait : " qu'un prêtre âgé et souffrant des reins, c'est pas fait pour ramasser vos bouteilles de bière vides sur les marches de son église. "


Noël dans les Amognes ! P. de Haut

La veillée de Noël mêlait l'utile à l'agréable, puisqu'on y entonnait des chants de circonstance dont les couplets étaient souvent agrémentés de variantes personnelles, alors que chacun reprenait le refrain. Les mains n'étaient pas oisives, en profitant pour "délirer" les noix ou tresser les paniers, face à la bûche "coque de Noé", en attendant d'accompagner "les messeux" de minuit...
Seuls les jeunesses et les hommes assistaient aux trois messes, pendant que les femmes s'activaient devant les marmites.
Elles préparaient un réveillon simple mais marqué par la tradition : boudin, tarte aux pruneaux, galette aux grillaudes, "bouillie au grain".
Auparavant, elles avaient cuit de petits pains blanc "apognes cornues" que les fermiers et métayers distribuaient aux femmes veuves nécessiteuses, à charge pour elles de dire une neuvaine pour protéger leur bétail.
Les animaux étaient réputés "parler pendant les 3 messes" et il était interdit de risquer de surprendre leurs secrets, en les visitant à ce moment-là... On raconte qu'un paysan ayant bravé cette règle, avait questionné ses boeufs : "Que ferons-nous demain ?", ils lui répondirent "Nous porterons notre maître en terre..." Et que le pauvre homme mourut le lendemain !
Les 12 jours qui séparaient Noël de l'Epiphanie, étaient appelés "les petits mois" parce qu'ils étaient réputés préfigurer le temps qu'il ferait pendant les 12 mois suivants...
Noël était aussi jour de collecte des fermages dans le sud des Amognes.


Remue-méninges

Les amis se prétendent sincères et ce sont les ennemis qui le sont…
( Schopenhauer )

C'est le courage de mettre en jeu sa popularité qui distingue l'homme d'Etat du politicien.
( Gustav Stresemann )

Celui qui désire tenir son jardin propre ne réserve pas un coin pour les mauvaises herbes.
( Dag Hammarkjöld )

Nouvelles en vrac

Un point sur le CSDU
…Les Commissaires Enquêteurs ont rendu leur rapport au Préfet, sur son implantation à St-Jean aux Amognes : ILS ONT EMIS UN AVIS DEFAVORABLE !
10 réserves, ont été mises en évidence : choix du site, maîtrise foncière, desserte routière, traitement des lixiviats, capacité de stockage qui semble "surestimée", adéquation du site, absence de mesure concrète de sauvegarde...
La SITA a maintenant un délai pour y apporter des réponses, qui, si elles sont jugées satisfaisantes par l'Administration, peuvent déboucher malgré tout, sur un avis préfectoral favorable.
Le Préfet à déclaré différer sa décision à mars 2004, il est donc d'actualité de rester vigilants !

Réfection de la MJC
…La rénovation de notre " Maison des Jeunes " devenait urgente : présence d'amiante, isolation inexistante, sanitaires en piteux état… les travaux allaient bon train, lorsque les services de la préfecture les ont stoppés net, en raison d'un vice de forme. En effet il n'y a pas eu d'appel d'offres par voie de presse ! (Une erreur de débutant…)
Souhaitons que tout rentre rapidement dans l'ordre et que les habitants et les associations de la commune retrouvent une salle rénovée, fonctionnelle, indispensable à l'activité de notre communauté.


Le coin du spécialiste

Un service de table comme neuf P.H

Argenterie : En la frottant avec du dentifrice, puis en la rinçant abondamment, elle retrouvera tout son éclat !
Carafe :
Il suffit d'y jeter une poignée de gros sel, dans un peu d'eau, puis d'agiter fortement et de rincer, pour voir disparaître la pellicule terne qui tapisse souvent l'intérieur !
Casseroles en aluminium :
En y faisant bouillir des zestes de citron, le noir accumulé par les cuissons lâchera…


. ??? Questions des lecteurs ??? .

* Je me fais la porte-parole des personnes âgées dont je m'occupe : ne peut-on obtenir de la "Sécu" la pose d'une borne de validation pour les "CARTE SANTE" comme à Imphy ou à Chatillon-en-Bazois ? C'est en effet un gros problème pour ces personnes de devoir se rendre à Nevers pour les mises à jour...


« Mémoire en images » sur notre site Web

Vous trouverez maintenant plus de 250 cartes postales anciennes de Saint Benin, son bourg, ses hameaux, ses châteaux, et près de 200 de plus des villages alentour sur notre site Internet http://beninois.free.fr
Nous préparons un livre sur les Amognes, et accueillerons avec intérêt : tout témoignage, photos ou cartes postales inédites antérieures à 1950, pour être le plus complet possible. Merci d'avance.


Equipe de Rédaction : G. FAUCHET, P. de HAUT, JJ. MARCEAU, G. POUSSY, F. ROMEFORT, A. VAGNE.


  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.