La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N°2 PETIT BENINOIS

Autres N°

Infos mairies

Amognes

Associations

Le petit béninois

N°2 du 15 mai 2000


EDITO

Re-belote
Les quelques personnes à l'origine de la parution de ce bulletin, s'étaient longtemps retenues de le faire :
Cela correspondait-il à un vrai besoin ?
Cela intéresserait-il les habitants ? Ceux-ci auraient-ils envie de participer à sa rédaction ?
Nous avions tort d'en douter, au vu de vos réactions à notre numéro 1.
Vos encouragements, suggestions d'articles, propositions d'aide concernant la fabrication ou la distribution de ce bulletin prouvent que ce moyen d'expression a toute sa place dans la vie locale.
Les brèves de rue remportent d'ailleurs un vif succès !
A telle enseigne que nous regrettons de ne pas l'avoir créé plus tôt !
Merci encore de votre soutien.

L'équipe de rédaction.

La Tribune

Porc et Piques G. Buisson & P. de Haut

Projet d'extension d'une porcherie aux confins de la commune de St-Benin d'Azy : Piques et polémique ! Et pourtant, comme chacun sait : « Dans le cochon tout est bon ! »
Les « pour », invoquent la liberté d'entreprendre et le développement économique.
Les « contre », s'insurgent au nom de la protection de la nature et du refus des nuisances, il est vrai que l'exemple breton en la matière, a de quoi faire réfléchir.
Les politiques locaux s'en mêlent : cela peut toujours servir ! Affrontement sans issue ?
Et si l'on regardait - sérieusement - du côté des énergies nouvelles : il existe un procédé de co-génération supprimant pratiquement toute pollution, produisant de l'énergie à bon marché et donnant en sous-produit un engrais épuré ? Plus d'odeur d'épandage, plus de risque de pollution des eaux ! Cela fonctionne déjà, au moins en Suisse et en Allemagne. Notre regretté concitoyen, Léon RUBERT, ingénieur, avait beaucoup travaillé là-dessus et nous a laissé d'intéressantes études.
Et si le passage à l'an 2000 aboutissait à de vrais progrès, intégrant les nouvelles technologies au service d'une écologie adaptée au monde de demain qui s'annonce déjà ?
Et si on consommait du cochon élevé sur notre commune, nourri avec des céréales locales plutôt qu'élevé on ne sait comment et importé d'on ne sait où ?
Et si un projet exemplaire, moderne et progressiste, voyait le jour à St-Benin, supprimant les inquiétudes de chacun en matière de nourriture et de pollution, avec les aides territoriales ou européennes déjà existantes.
Chiche !

Langue de bois ! P. de Haut - J.L Gauthier

L'arrivée au Collège est l'occasion de choisir 2 nouvelles langues étrangères vivantes, une en 6éme, l'autre en 4éme. Les familles font ce choix pour des raisons culturelles, affectives ou selon une certaine vision d'utilité dans un projet professionnel pour leur enfant ; toutes ces raisons sont également respectables !
Quand, alors qu'une enquête préliminaire faisait apparaître que 66 % des parents souhaitaient l'espagnol, pour deuxième langue vivante, après l'anglais, un tract a été distribué aux élèves de CM2 faisant ressortir « qu'il fallait choisir l'allemand pour couvrir au mieux le marché français »
Comment se fonde cette conclusion, sur quelles études, faites par qui et à quelle date ?
Mystère, Mystère.
L'attaché culturel de l'ambassade d'Espagne a du s'étrangler en buvant son café, olé ! , quand on lui a transmis le document !
Il n'en reste pas moins que L'espagnol reste la troisième langue occidentale la plus parlée dans le monde et qu'en 1999, l'Allemagne a créé beaucoup moins d'emplois que l'Espagne, et recherche désespérément cette année : 90.000 informaticiens à l'étranger, parlant l'anglais.
L'explosion du développement des pays de la zone américano-latine ne fera qu'amplifier les échanges dans la langue de Cervantès !
Peu importe le choix de chacun et ses motivations, mais le procédé reste pitoyable !
A l'heure où les fermetures de classes secouent le monde de l'éducation, ne faudrait-il pas créer enfin cette section espagnol au collège selon les voeux de l'ensemble des utilisateurs, plutôt que de voir quitter en fin de 5° une partie des élèves, s'éloignant de la même façon du cour de la vie active de leur village.
Nul doute, que devenus adultes, ils seront habitués à rechercher ailleurs de meilleures conditions de vie pour eux et leurs enfants, et ne feront pas vivre St-Benin.
Sera-t-il encore suffisant d'accuser la fatalité ? L'avenir de nos enfants et de notre village passe par des choix ! Seront-ils faits ?
On donne sa langue au chat.


Brèves de rue

* - En France, on ne manque pas d'esprits brillants, comme nos énarques,
- Mais on manque de bon sens, comme nos énarques !

* - Paraîtrait qu'les échanges économiques français s'font à 29 % en allemand et 18 % en français.
- Tiens j'pensais pas qu'on était toujours sous l'occupation !

* L'installation de la Mairie dans le « Châtiau », signifie-ti que la Commune s'enrichit où que nous-autres on s'appauvrit ?

* Faut sortir de St-Benin pour s'amuser, c'est pas marrant ! (un jeune)

* - Au bourg, y'a des gars qui savent épurer le lisier de cochon !
- Et pour notre merde : tout le monde s'en fout !

Le coin du spécialiste
Spécial jardinage

De belles tomates


Pour éviter que vos tomates subissent la maladie, vous devez les traiter régulièrement à la bouillie bordelaise ;

Mais, vous pouvez aussi les protéger en insérant dans chaque pied un fil électrique en cuivre.

Sacré crottin

Du temps des voitures hippomobiles, le passage des chevaux sur les chaussées faisait sortir les gens de chez eux avec une petite pelle pour récupérer le précieux crottin. Chacun connaissait alors les qualités incomparables du fumier de cheval, mais son utilisation tel quel (avant sa décomposition) brûle les plantes.
Sauf si l'on ramasse le crottin dans les pâtures, sans l'urine. C'est un excellent engrais lent naturel, qui en plus, sert de paillage pour vos plantes et ne sent plus rien au bout de quelques jours !

Mini serre

Vous avez fait des semis en pleine terre, et vous craignez les gelées tardives, les dents acérées des lapins ou des limaces. J

Découpez le fond d'une bouteille en plastique et constituez ainsi à peu de frais, une mini serre qui les protégera de la morsure de tous et d'une évaporation trop rapide de vos arrosages !



L'oeil de l'humoriste


Autosatisfaction: n.f, contentement de soi.

Placez cette main contre un mur,
A la hauteur de vos épaules.
Lorsque vous aurez fait du bon travail,
Regardez-la fixement pendant quelques
Secondes pour vous féliciter !





Petite Annonce
Cherche relevés de vitesses de vent sur la commune, ou anémomètre, pour étude énergie éolienne :
06 23 56 97 13 après 18h.
Equipe de Rédaction : G. BUISSON, J.L GAUTHIER, P. de HAUT, F. ROMEFORT.


  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.