La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N°18 PETIT BENINOIS

Autres N°

Infos mairies

Amognes

Associations


Le petit béninois

N°18 du 15 janvier 2003

EDITO

Une saine tradition ! La Rédaction.

Nous n'avons rien inventé, ni sur le fond, ni en la forme.
Nos recherches sur l'histoire des Amognes, ont été l'occasion de vérifier, que le militantisme qui nous anime est une saine tradition locale. Or, les raisons de militer ne manquent pas, il y a encore du grain à moudre.

En cette belle terre du Nivernais, nous ne sommes donc pas des précurseurs en la matière :
Bias Parent (1754-1802), par ailleurs ancien curé de Rix, puis chef du parti jacobin dans le département, fut le fondateur du journalisme politique, en publiant une feuille quotidienne intitulée « Le Questionneur », écrite entièrement par lui et qui parut ainsi plus de 2 ans !
Il persista ensuite avec un bi-hebdomadaire « le Journal de la Nièvre », qu'il réussit à faire paraître pendant une petite année ; cependant Bias Parent dérangeait trop, il finit par être chassé du département et dut se réfugier quelques temps à Paris, avant de revenir mourir à Dornecy.
Quelle était donc sa faute ? Attaquer avec une grande violence les tièdes et faux républicains !
Ce combat reste malheureusement toujours d'actualité.
Fallait-il avoir de solides convictions et un courage hors du commun, pour se lancer dans une telle entreprise, quand on connaît les moyens rudimentaires de l'époque et les risques inhérents à cette période troublée.
D'autres ont pris le relais, dans des temps moins lointains, souvent avec un meilleur succès, confirmant ainsi que la liberté d'opinion avait non seulement droit de cité, mais tenait un rôle essentiel dans une République digne de ce nom.
La violence en moins, l'humour en plus quelquefois, c'est cette saine tradition que nous tentons de prolonger.
Nous vous présentons nos meilleurs voeux républicains !


Votre commune est-elle bien gérée ? P.H & C.A

La Déclaration des Droits de l'Homme, qui devrait être la « bible » de tout élu du peuple, stipule entre autres :
- article 14 « Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, le recouvrement et la durée. »
- article 15 « La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration ».
Pourtant, beaucoup de potentats locaux n'imaginent même pas que la loi les oblige à communiquer les budgets de la commune à toute personne qui en fait la demande.
Mais si vous n'êtes pas de la partie - ce qui est le cas de la majorité d'entre nous - quels sont les éléments et les documents à prendre en compte pour évaluer l'état de santé financier de votre commune ?
12 indices permettent d'apprécier objectivement la gestion communale :
1 - Le nombre d'habitants de la commune,
2 - Les dépenses réelles de fonctionnement,
3 - Les dépenses réelles d'investissement,
4 - Les dépenses réelles totales,
5 - Les recettes réelles de fonctionnement,
6 - La dette au 1er janvier,
7 - L'annuité de la dette,
8 - L'annuité des emprunts garantis,
9 - Le potentiel fiscal,
10 - Les taux d'imposition,
11 - Le produit des contributions directes,
12 - Les soldes de trésorerie.

N'importe quel citoyen, et sans avoir obligatoirement fait des études d'économie, peut donc contrôler son Maire, ou plus exactement l'utilisation de ses impôts...
Il lui suffit de comparer ces 12 indices à ceux des valeurs de référence (moyenne des communes françaises de même taille) pour déterminer si sa commune dépense trop, si elle épargne suffisamment, si elle est trop endettée, si elle gère correctement sa trésorerie et enfin si la fiscalité est trop lourde.
Des recours juridictionnels existent à plusieurs niveaux, en cas d'anomalies flagrantes.
Seule la vigilance des citoyens peut assurer à la démocratie locale d'être plus efficace.


Remue-méninges

Les jeunes, s'ils n'ont pas toutes les qualités de leurs aînés, en ont au moins une :
c'est qu'ils les remplaceront un jour !

(Louis Armand - 1905-1971)

Mieux vaut une petite concession à la priorité, qu'une grande concession à perpétuité !
(Mark van Doren)

Nous avons des idées arrêtées, dès lors que nous cessons de réfléchir !
(J. R)

Quand on ne fait rien, on n'est pas loin de mal faire.
(Proverbe)


Brèves de rue

* - Y'a d'moins en moins d'monde pour assister au Conseil Municipal.
- C'est sans doute que les prêcheurs n'sont pas bien fameux.

* - C'était bien le marché de Noël à Montigny !
- Pas étonnant, c'est la nouvelle capitale des Amognes.

* - Curieuse épidémie à St-Benin : après la Directrice de la Maison de Retraite, la Perceptrice s'en va aussi !
- Ca doit être encore la faute au Petit Journal Local !

Le coin du spécialiste

Cheminée et bonnes odeurs P.V

Nous sommes à l'époque des bonnes flambées à l'intérieur de nos chaumières.

Profitez donc de cette opportunité pour jeter au feu des épluchures de citron et d'orange ; votre intérieur s'en trouvera agréablement parfumé !


Histoire locale

« La castinière » P.H & G.D

Et non pas « Castignière », comme quelquefois orthographié...
Dans les environs du bourg d'Azy, se trouvaient plusieurs carrières de pierres, dont celle de la Castinière (au dessus de Magereuil) où l'on exploitait la castine.
Ce calcaire particulier était utilisé dans l'élaboration de la fonte en haut-fourneau, comme fondant et épurateur.


« Histoire des Amognes » sur notre site Web

Origines, histoire, traditions, grands et petits monuments remarquables de chacune de nos communes des Amognes, nous avons voulu vous les faire re-découvrir, pour mieux les apprécier et en préserver le patrimoine. Vous qui croyez connaître votre commune, ou votre hameau, prenez le temps d'aller y faire un tour, vous serez étonné : histoire des Amognes

Equipe de Rédaction : D. ADAM, P. de HAUT, F. ROMEFORT, A. VAGNE.


  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.