La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
N°16 du PETIT BENINOIS

Autres N°

Infos mairies

Amognes

Associations


Le petit béninois

N°16 du 15 septembre 2002

EDITO

Presse qui roule P. de Haut.

Le Troisième millénaire sera, paraît-il, celui de l'information !
Au plan national c'est indéniable, puisqu'un choix important de journaux quotidiens et de magazines de toutes origines, proposent au lecteur une large diversité dans la présentation de l'information.
Apprenons à nous méfier, en revanche de la presse radio et télévisée, dont les lignes éditoriales sont, au choix, celles du pouvoir en place, des différents lobbies, ou encore pire : de l'audimat ! Ces puissants manipulateurs d'opinion ne devenant alors que d'immenses caisses de résonance ! Heureusement, il y subsiste encore d'irréductibles journalistes honnêtes et libres, quelques émissions d'information et de débat trop rares, et à la programmation souvent tardive.
Peu de risques de manipulation pour celui qui sait s'en prémunir en lisant la presse, pour recouper les faits et leur interprétation et se faire ainsi sa propre opinion. Hélas, tout le monde n'en a pas forcément le goût et le loisir !
Au niveau local le problème est plus compliqué : comment s'informer complètement et objectivement sur la vie de notre département ?
La décentralisation y transfère de plus en plus -et c'est tant mieux- la gestion de nos problèmes quotidiens ; il serait donc utile, autant pour les citoyens que pour les décideurs locaux de pouvoir y être informés objectivement et complètement !
Qu'avons-nous à notre disposition ?
Par ordre décroissant d'importance
:
- Un quotidien local, exerçant un monopole de fait, cultive le paradoxe d'être financé par des fonds capitalistes et de servir pourtant la soupe à l'indéracinable majorité nivernaise. A telle enseigne que de plus en plus de lecteurs surnomment ce média : « La Pravda(Le premier tri de l'information se fait au niveau des correspondants locaux et de leurs amitiés militantes ou de situation ; plus haut c'est la volonté de ne pas faire de vagues qui fait loi.)
- Quelques politiques locaux, qui publient des bulletins oscillant entre l'autosatisfaction et l'ennui, n'osant jamais s'exposer ou parler des vrais problèmes que chacun a pourtant dans la bouche ou l'oreille. « La noyade de poissons dans les eaux vives de la Nièvre » y tient une large place !
Comment s'étonner alors que la liberté de ton dérange ; qu'elle fait désordre dans ce paysage, où chacun joue inlassablement son rôle ! Nous y prenons notre modeste part en ayant à coeur d'agiter les idées, de faire avancer les dossiers, quitte à bousculer les préjugés.
Que ceux qui nous conspuent, réalisent que nous occupons simplement la place qu'ils ont laissée vacante et qu'aujourd'hui, avec Internet, notre village est planétaire.



La Tribune

Point tourisme !J.L Gauthier, G. Buisson.


Depuis le 15 juillet dernier, le canton de Saint-Benin a enfin un point d'information « tourisme ». Cette réalisation va bien sûr dans le bon sens, mais ne fait que combler un vide, qui classait notre canton comme plus mauvais élève du département ! Jusqu'à présent, nos élus croyaient candidement pouvoir développer l'activité touristique sans se donner les outils nécessaires à ce développement ; tel un paysan voulant labourer son champ sans avoir de charrue !
Photos mettant en valeur nos paysages, l'artisanat local et notre patrimoine ; animateur compétent, accueillant et motivé ; ce point tourisme est une réussite. Il est né de la volonté et du travail des membres de la commission tourisme de la Communauté de Communes des Amognes, mais avant tout du désir unanime du Conseil Municipal de Saint-Benin qui l'a accueilli à titre provisoire pendant la trêve estivale. Mais quel sera l'avenir de cette initiative ?
Le temps est venu de prévoir un local et un budget spécifiques pour cet outil indispensable à la promotion des activités touristiques de notre canton. L'essai de cet été doit être transformé, en relation étroite et suivie avec toutes les forces vives cantonales. Alors nous disposerons des moyens nécessaires à nos ambitions.


Remue-méninges

A l'oeuvre, on connaît l'artisan.
( La Fontaine - 1621-1695 )

Il y a des gens qui parlent un moment avant que d'avoir pensé.
( La Bruyère - 1645 - 1696 )

Brèves de rue

* - Dans la Pravda, y'a que la rubrique nécrologique qui n'est pas orientée.

* - Depuis qu'y a plus d'encombrants, y'a qu' des encombrés !


Le coin du spécialiste

Rien à cirer des mouches! P.V & P.H

L'été aura laissé comme chaque année vos meubles en bois cirés, maculés par les déjections de mouches ! Sauf à avoir eu le temps et la patience de leur apprendre le caniveau !

Rassurez-vous, la fastidieuse corvée du nettoyage et cirage intégral peuvent vous être épargnés : frottez simplement les taches avec du marc de café ou du vinaigre.


Histoires des Amognes

Noms de Pays A. Vagne

Les Pays étaient divisés en propriétés agricoles (le fundus) contrôlées à l'origine par le seigneur Gaulois qui en était le « fermier ». La nouvelle organisation romaine allait, comme nous l'avons vu, faire de celui-ci un propriétaire terrien pas pour flatter son ego, mais pour raisons bassement fiscales. Ne rêvons pas !
Il restait à répertorier de manière pratique ces vaches à lait d'un nouveau genre pour être sûr de n'en point omettre, lors de la traite. Tout naturellement, on reprit en Gaule le système qui avait fait ses preuves en Italie : chaque fundus est identifié en ajoutant au nom de son fondateur ou de son premier détenteur le suffixe anus. En Gaule, on utilisa acus qui est la version romanisée du celte acos. Ex : le fundus Mariniacus qui, après omission du mot fundus, donnera, au fil des siècles, nos : Marigny, Marigneux, Marignac, etc.
Le procédé a si bien fonctionné que, flânant comme moi sur nos petites routes, vous avez collectionné dans vos souvenirs, sans en connaître l'origine, toutes sortes de noms de lieux-dits formés selon le même principe, voire plus simplement : les Perrins, les Girards, la Bretonnière. Cela prouverait que nos ancêtres les Gaulois n'ont pas eu tant de mal à devenir Gallo-Romains et que nous le sommes restés.
Nous verrons qu'il en subsiste d'autres signes, cette fois dans le choix des noms de famille.

Rassurez-vous, nous avons aussi su garder, notre individualisme congénital. En effet, une étude très approfondie de tous les noms ainsi formés tendrait à montrer que cette terminaison, standard au départ, serait à l'origine de toutes celles que nous connaissons actuellement. Voici un petit extrait de la liste : ac, y, eu, eux, ai, é, ey, at, ay, ex, etc.
Vous allez maintenant regarder d'un oeil neuf les noms des communes du canton.

Etonnant non ?


J Satisfecit : la charge de la brigade légère.


* Les services d'entretien municipaux ont eu la bonne initiative de munir un de leur sympathique employé d'une mobylette attelée à une carriole, et du matériel adéquat de débroussaillage.
Cette brigade légère ainsi constituée a maintenant la charge de l'entretien de coupe des hameaux de St-Benin. Il s'en acquitte en toute autonomie, de bonne grâce, et à la satisfaction des riverains.


!!!!!!!!!!!!!!!! Nos excuses !!!!!!!!!!!!!!!!

- Les retouches collectives successives de nos articles, jusqu'au dernier moment quelquefois, nous ont laissés publier dans notre édition papier, des fautes de frappe. Nous prions nos lecteurs, attachés comme nous le sommes à l'exactitude orthographique, de nous en excuser.


Nouvelle rubrique sur notre site Web

Intitulée : « On sort en Nièvre » elle vous propose des spectacles, des manifestations ou des sorties, le plus souvent gratuits et dignes d'intérêt. Venez y faire un tour pour recharger votre agenda.

Equipe de Rédaction : D. ADAM, G. BUISSON, J-L. GAUTHIER, P. de HAUT, F. ROMEFORT, A. VAGNE.




  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.