Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. Le système informatique qui gère ce forum est conçu pour ne nous transmettre ni votre E-mail, ni votre nom.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 1653 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 ]

Le 2017-07-03 posté par Lorde :
Sans pesticides ? J'en doute...

Le 2017-07-03 posté par Jérôme :
La nouvelle association, Natur’Amognes, rassemble des éleveurs souhaitant valoriser leur production et rendre accessible la viande locale au plus grand nombre, dans le respect de la biodiversité et de l'environnement.
Pascaline Loquet, chargée de mission Natura 2000 à la Communauté de communes Amognes Cœur du Nivernais, souhaite casser l'image d'un réseau dont les intérêts iraient à l'encontre de ceux des agriculteurs. « L'idée, c'est plutôt d'en faire une force économique », confie-t-elle. Et ça marche ! La preuve, sept éleveurs, tous installés sur la zone Natura 2000 des Amognes, ont décidé, en partenariat avec la Communauté de communes, la Chambre d'agriculture et le CERD (centre d'étude et de ressources sur la diversification), de créer leur association, Natur'Amognes, dans le but de vendre une viande bovine de qualité élevée, dans le respect de la biodiversité.
Pour cela, ils ont établi un strict cahier des charges à respecter : pas de soja par exemple, ni d'OGM, ni d'ensilage de maïs, et des bêtes nourries exclusivement avec de l'herbe, de la graine de lin extrudée et des céréales produites dans les exploitations, des pratiques permettant le maintien des haies, des milieux humides et de sa faune associée.
Trois types de produits sont proposés par l'association : la viande fraîche, les produits transformés en conserverie (terrines, tartinades, sans conservateur…), et la salaison sèche (viande séchée, charcuterie…).
Pour les vendre, les membres de l'association ont choisi de passer par des distributeurs, principalement les grandes et moyennes surfaces, mais aussi les épiceries fines, et de démarcher les collectivités (Ehpad, établissements scolaires…).
Les premiers contacts sont bons et, d'ores et déjà, l'Intermarché de Sauvigny-les-Bois a répondu favorablement à leur proposition, et, prélude à leur collaboration, une dégustation est programmée par l'association les 14 et 15 juillet.
« Il y a de la demande mais on n'est qu'au démarrage, souligne Nicolas Fallet, président. L'objectif, c'est que ce soit pérenne et que les grandes surfaces jouent le jeu ». En tout cas, ces sept éleveurs y croient.

Le 2017-07-03 posté par Jérôme :
Gille7V, les fusions de communes sont profitables sur bien des points. L'expérience est en cours avec Ourouër Balleray qui ont eu le courage de le faire. J'ai hâte de faire un point avec M. Conception dans quelques temps afin qu'il puisse témoigner du bon sens de cette démarche. En revanche pour fusionner St Firmin/St Benin, il faudrait avoir une volonté commune des équipes municipales... Dans l'état actuel des choses, autant vous dire que ça relève de l'impossible !

Le 2017-07-03 posté par cacagne :
Eh oui, elle pourra s'occuper de certains de ses con-citoyens, il parait même qu'elle songe à écrivain public, attendu qu'elle rédige et signe volontiers...

Le 2017-07-02 posté par Gille7V :
A Jérôme : Effectivement, peut-être qu'un regroupement de St Firmin avec St Benin permettrait d'entretenir nos voies communales dans le bourg et des haies sur les chemins ruraux ! Et je ne parle même pas de nos chemins de randonnées qui n'existent plus que sur la belle pancarte posée dans le bourg !

Le 2017-07-02 posté par Saturne :
À bip bip, collaboratrice parlementaire, ça je ne sais pas, mais boulot pro, ça c'est sûr, bientôt fini ! En espérant qu'avec ce temps libre elle s'occupera un peu mieux de sa commune !

Le 2017-07-01 posté par martine 2 :
Bonjour monsieur "un ami "... Je viens de vous lire, c'est très intéressant... Pouvez vous me faire connaitre vos lèches c...

Le 2017-07-01 posté par Un Ami :
Je rigole lorsque je vois Mr l'indépendant dire que ses enfants qui sont en primaire sont des petits saints. Moi, personnellement, je n'en connais aucun (même les miens). Bien des personnes que je connais, ayant une entière confiance dans leurs marmots, ont eu la surprise de voir débarquer chez eux les gendarmes ou être convoquées à la mairie. Vos enfants ne vont pas vous raconter les méfaits effectués. De toute façon, Monsieur le Maire aurait pu avoir un entretien avec les parents à la sortie de l'école avant de décider lui-même (Dictature).

Le 2017-07-01 posté par Jérôme :
Indépendant, le village du futur, c'est une étiquette. Moi j'aime bien l'idée, mais en vrai, sur le terrain ça se concrétise comment ? Une mairie trop interventionniste qui se met à acheter des locaux et vouloir déménager des commerces ? Qui refuse, hier, un commerçant ambulant pour le marché du lundi alors qu'ils ne sont déjà pas nombreux ? Des habitants qui s'investissent plus dans la vie du village ? Qui se mettent à tous jouer la carte du commerce local, comme ça, d'un coup ? Un maire qui ne joue pas le jeu de la maison médicale et qui attire un médecin en dehors de cet équipement (et pourtant j'adore St Sulpice et j'apprécie son maire). Nous aurons la fibre, chouette pour les entreprises, mais concernant les particuliers pour quoi faire ? A quel prix ? Déjà qu'on puisse bénéficier du Haut débit dans toutes les communes, d'une couverture correcte du réseau mobile partout serait une grande avancée ! Alors je le formulerai autrement : Quel futur pour nos villages ? En vrai, du concret, des décisions pleines de bon sens. Faciliter sans trop intervenir, sans récupération politique, dans l'intérêt général (le vrai)... Et pas uniquement à St Benin d'Azy ! Pourquoi St Firmin (ou d'autres) ne fusionneraient-elles pas avec une autre commune ? Les habitants auraient peut être à y gagner ?

Le 2017-07-01 posté par indépendant :
Jerôme je partage votre avis, l'organisation actuelle de l'école me satisfait. Quand je lis qu'une demi journée permettrait aux parents de surveiller les enfants pour pas qu'ils traînent et fassent des conneries... Je me gausse... Moi, mes enfants en primaire et maternelle ne traînent pas... Chacun son éducation... Et pour les emplois supprimés, ça gêne personne... Jérôme pour une fois je suis d'accord Jean Luc Gauthier a bien agit en voulant le maintien des activités périscolaires. Faut savoir si on veut attirer de nouveaux résidents ou pas... Ps : Mme Amiot c'est comme marine Le Pen, tout le monde lui crache dessus, elle a été élue et personne n'a voté pour elle... Je ne partage ce qu'elle fait, ni ses idées politiques... Mais tous les rageux, ayez les couilles de prendre rdv avec elle et dites lui en face... Passons à autre chose comme le projet de village du futur...

Le 2017-07-01 posté par Jacques :
Je ne pense pas que Perrot s'embarrasse de madame Amiot mais il est certain qu'il faut que Madame Amiot trouve des subventions pour la commune car les subventions promises de Gorce c'est terminé et Madame Amiot raconte ne pas pouvoir réaliser divers travaux cette année suite à des erreurs administratives qui ont bloqué les versements en 2017.

Le 2017-07-01 posté par Mathilde :
Oui effectivement son "activité pro" s'arrête d'ici peu. Disons dans 1 mois... Le même temps qu'il reste à Mr Perrot (son cousin) pour clore sa nouvelle équipe.

Le 2017-07-01 posté par UN AMI :
Autant avant, j'avais confiance en Jean Luc que maintenant, je m'éloigne de plus en plus de lui. Je m’aperçois qu' il est comme les autres. Il retourne facilement sa veste, enfin c'est une habitude. Ça pour promettre, il sait le faire, il ne risque rien car il est entouré de rampants et de lèche-c... Enfin ceci est mon avis.

Le 2017-07-01 posté par Nanars du front de gauche :
Vous semez Jérôme maintenant récoltez !

Le 2017-07-01 posté par Jérôme :
Sinon une chose positive, j'ai apprécié la décision du conseil et les arguments de Jean Luc pour le maintien des activités périscolaires au moins pour l'année qui vient. Il aurait été facile, au nom de l'aspect économique, de revenir à la semaine de 4 jours. Quand c'est bien, il faut savoir le dire !

Le 2017-07-01 posté par Jérôme :
Centrale d'enrobé : (c'est pas fait nous dit "indépendant")
Le maire a annoncé qu'une information serait faite dans le prochain bulletin municipal.
Les entreprises ont invité nos conseillers à visiter une centrale équivalente, en Juillet ou Août. Prise de décision de notre conseil début septembre.
Une conseillère a demandé si une réunion publique serait organisée avant leur prise de décision ? Le maire a répondu "non, il n'y a aucune raison de le faire, ils nous ont élu, nous sommes des grands garçons... et des grandes filles !"
Il faut savoir que ce dossier devient urgent à traiter pour le préfet...
Il faut savoir que le compromis de vente du terrain est déjà signé alors même qu'il n'est pas encore constructible.
Quand je lui ai rappelé que nous avions déjà une épée de Damoclès au dessus de la tête avec notre décharge (qui contient toutes sortes de choses, des batteries, du mercure et autres saloperies) implantée à l'époque sur une veine de notre source, et qu'il n'était peut être pas utile d'y ajouter un nouveau risque, il m'a répondu : "et alors, on va pas aller les déterrer !"
Je me sens un peu seul là, même les quelques conseillers avec qui j'ai discuté lors de la remise du courrier et qui semblaient me rejoindre sur mes inquiétudes n'ont pas levé le petit doigt pour m'aider un chouia...
J'en ai un peu marre de passer pour le connard du coin...
Alors je vais vous dire : si cette centrale se fait, et que vous, habitants, l'avez laissé faire sans broncher, mon bulletin de vote sera pour lui aux prochaines municipales... A moins qu'il soit élu ailleurs d'ici là ! Car vous savez comme moi, qu'il vise autre chose que ce simple mandat de maire d'une toute petite commune !

Le 2017-07-01 posté par Dodo la saumure :
Les habitants ainsi que les élus de St Firmin semblent prendre tout cela à la légère mais le réveil risque d'être douloureux. Un seul exemple : l'embauche à temps plein d'un salarié dans la commune il n'aurait été pas plus judicieux de faire une embauche sur deux communes du canton afin de faire des économies la preuve les chemins communaux ne sont plus entretenus.

Le 2017-07-01 posté par pour info :
Coulanges les Nevers : avis du conseil municipal en 2012 :
Environnement.
Une enquête publique est ouverte depuis le 26 mars 2012, portant sur une demande d'autorisation pour l'exploitation d'une nouvelle centrale d'enrobage sur la commune de Nevers, dans la zone industrielle de Saint-Éloi. L'exploitation envisagée est en partie située sur le territoire de la commune de Coulanges-lès-Nevers. Cette requête intervient suite à la demande formulée par le Groupement d'enrobage du Nivernais (GEN) qui projette le remplacement de ses installations par une unité neuve, avec une augmentation de capacité de production horaire, sans hausse de la production annuelle. Le site est situé à proximité de plusieurs zones classées susceptibles d'être impactées par les activités exercées, notamment les ZNIEFF, dont les dix-huit hectares acquis récemment par la commune, situés à proximité. Les élus précisent que des enjeux environnementaux sont concernés, bien qu'ils aient noté dans le dossier une volonté de réduire la pollution et les bruits. Des nuisances olfactives ont notamment été rapportées par des habitants.

« Ces rejets nuisent à la qualité de vie et à l'image de marque de la commune. Cette problématique ne ressort pas clairement de ce dossier et il n'est pas précisé qu'elles seront les mesures concrètes prises pour supprimer ses nuisances. D'autre part, un comparatif entre l'installation actuelle et celle envisagée serait souhaitable » s'inquiète l'adjoint au développement durable. Dans l'état actuel du dossier, avec plusieurs omissions et incertitudes concernant la commune, le conseil municipal, non contacté au préalable par le bureau d'études, a émis un avis défavorable à cette demande d'autorisation.

Le 2017-06-30 posté par bip bip :
Son seul travail ? Vous voulez dire qu'il n'est pas question de collaboratrice parlementaire ? et que son activité pro "dont on a pas le droit ici" de parler n'est plus ? Alors là, en effet 300% à la mairie... Ça va donner !

Le 2017-06-30 posté par paulo :
Comme ça elle pourra garder tous les enfants dont les parents n'ont pas le temps de s'occuper... Et comme ça les profs pourront apprendre leur savoir et pas faire du babysitting... Oh que tout va bien !



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005