Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. Le système informatique qui gère ce forum est conçu pour ne nous transmettre ni votre E-mail, ni votre nom.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 1101 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 ]

Le 2017-12-02 posté par Lumière :
Il y a bien un budget des illuminations comme une grande ville... Dommage, pas de cloche lumineuse devant la mairie ! Ce budget aurait été mieux employé à renforcer l'éclairage public défectueux ou absent à certains endroits !

Le 2017-12-02 posté par Décus :
Pouvez vous me dire s'il y'a des organisations de noël à Saint Firmin car j'ai été a la mairie et rien n'est affiché ? Donc j'ai demandé, mais rien à part que les gens ne se déplacent pas et budget difficile. J'ai entendu tout sur tout le monde, mais rien sur les festivités de fin d'année... Bon ben noyeux Joel hein... sic

Le 2017-12-02 posté par Repair-Café Amognes :
Dernier atelier de l'année ce samedi matin de 9h à 12h.

Le 2017-11-30 posté par Squeletor :
Eh oui, avant d’être le maître du monde, elle s'essaie à être le maître du village !

Le 2017-11-30 posté par Les Sages :
St-Firmin, la rédaction, votre réponse est très pertinente ; il est certain qu'une réunion avec les habitants aurait été nécessaire, mais notre maire n'a pas le savoir pour instaurer un vrai dialogue. Tout cela est bien triste pour notre village et nos anciens.

Le 2017-11-30 posté par Non à l'usine d'enrobé à St Benin :
Bonjour à tous, n'oubliez pas notre rendez-vous ce soir 19h15 salle Paul Doumer à St Benin autour d'un apéritif !

Le 2017-11-30 posté par La Rédaction :
Pour le nom des rues de St-Firmin à trouver, il n'y a que l'embarras du choix si l'on s'en donne la peine ! Pour info, rendez-vous sur la page que nous avons consacrée à cette commune sur ce site : les personnages et lieux ou activités historiques ne manquent pas et l'on gagne toujours à maintenir vivaces les racines d'un village... Ensuite, créer une réunion avec les habitants, sur ce sujet et faire son choix.

Le 2017-11-29 posté par Cacagne :
Si, si ça l'intéresse ! Mais ça dépend pourquoi et pour qui...

Le 2017-11-28 posté par Les sages :
St-Firmin, d'après notre conseillère indemnisée, il semble difficile de trouver des noms de rue à notre village. Pourtant les noms de nos anciens qui ont marqué la vie de notre village ne manquent pas mais il est vrai que les anciens n'intéressent pas notre maire.

Le 2017-11-28 posté par Démocratie :
Merci Jérôme de nous informer, il n'y a rien de démagogique là-dedans, tout simplement parce que chacun peut lire librement les comptes-rendus de la mairie et se faire sa propre opinion, on appelle cela la démocratie. Et notre argent a le droit de se demander dans quelle poche il va au final...

Le 2017-11-28 posté par Jérôme :
"Un crédit vous engage et doit être remboursé". Ça te parle ? Et lorsque cela engage l'argent des autres, ça doit te parler encore plus ! Je ne critique pas tout, juste ce qui doit l'être. Personne ne contredit le maire au sein du conseil municipal. Même dans un couple nous avons des désaccords, j'imagine mal comment 15 personnes pourraient être toujours d'accord... Regarde l'épisode de la centrale, pourtant partagé, le conseil a voté à l'unanimité ! Oui c'est politique, que veux-tu que ce soit ? Je consacre une partie de mon temps à observer la gestion des affaires publiques. Je paie chaque mois de lourds impôts et taxes, alors oui, je critique ce qu'il en est fait lorsque j'estime cela nécessaire. Et dis-toi bien que je pourrais simplement laisser faire, et dénoncer ceci lors des prochaines municipales... Stratégiquement efficace en politique "politicienne". Mais je vis au présent, et ce qu'engage le maire au présent, engage la commune et ses habitants pour longtemps...

Le 2017-11-28 posté par Ailes brisés :
Mon dieu, tous des corrompus, même dans nos petites villes. Je suis choqué.

Le 2017-11-28 posté par Etrobile :
Avec le recul, j'aurais voulu savoir comment se sentent les fainéants, les retraités, ainsi que les chômeurs et toutes les personnes mécontentes d'avoir élu à la tête d'un gouvernement une personne qu'ils pensaient mieux que l'autre ?

Le 2017-11-28 posté par UN AMI :
Jérôme toi qui critique tout. Pourquoi tu n'as pas acheté ce commerce dans le bourg au lieu de t'installer à la zone. On voit bien que c'est politique ton affaire.

Le 2017-11-28 posté par Jérôme :
Si on veut discuter de l'opération en elle même : Si la vente du garage répond à un réel besoin d'expansion professionnelle (projet à l'appui) et non juste à un achat d'agrément, pourquoi pas... Ceci dit, la mairie entrepose beaucoup de matériel dans ce bâtiment, alors il faut pouvoir compenser et que le fruit de la vente puisse le permettre. Pour l'acquisition de l'autre bâtiment, le rôle d'une mairie n'est pas de devenir investisseur immobilier. Il faut déjà être en mesure d'entretenir le patrimoine existant, ce qui n'est pas une mince affaire par les temps qui courent... Rien n'empêche la personne intéressée par le local de le louer au propriétaire actuel. J'ai rarement vu un investisseur privé chercher à se débarrasser d'un immeuble qui rapporte bien. Le maire souhaite établir un loyer modéré pour cette cellule, alors pourquoi ne pas avoir acheté l'immeuble boulangerie/tabac lorsqu'il était en vente et baisser les loyers de ses occupants ? Un maire doit être un facilitateur, il doit rester à sa place et ne pas devenir trop interventionniste dans les affaires privées. S'il souhaite investir dans l'immobilier, qu'il le fasse à titre personnel, après tout, si l'affaire est si bonne...

Le 2017-11-28 posté par Gino :
Si j'ai bien compris, non seulement il débarrasse sa cousine d'un bien invendable à ce prix là et dans ce secteur (un bâtiment qui ne sera jamais rentabilisé par la municipalité !) Mais en plus il lui en donne un autre ? En tout cas, on ne peut pas dire qu'il n'a pas le sens de la famille. Le problème, c'est que c'est avec l'argent de nos impôts et tout ça avec l'analyse bienveillante de l'ancienne perceptrice. Franchement, ça commence à faire beaucoup !

Le 2017-11-27 posté par Jérôme :
On peut ne pas être d'accord avec une politique, ça se discute. Mais là il s'agit d'abord d'un mensonge. N'ont, pendant ce conseil, jamais été cités les chiffres annoncés dans le compte rendu publié sur le site de la mairie. Je prends pour témoin l'ensemble des personnes présentes à cette cession. Le maire n'a pas annoncé une acquisition pour 200000 euros et une vente pour 50000 euros. FAUX, il a donné uniquement le montant de la soulte soit 150000. Notons au passage que 200000 euros est 52000 euros au dessus de l'estimation de France domaine. Et qu'importe la soulte, ce sont 2 opérations différentes. Entendre madame Bonin, 1ère adjointe, dire qu'il n'y a aucun problème sachant qu'elle a été garante des deniers publics de nombreuses années me choque au plus haut point d'autant plus qu'elle a mené sa carrière d'une manière intransigeante. Je n'ai plus confiance, ni en Jean Luc Gauthier, ni en Christiane Bonin pour la gestion de notre commune et la sincérité des comptes-rendus de conseils municipaux. Je vais porter devant le préfet un recours hiérarchique afin qu'un éclairage soit apporté sur cette opération, que des chiffres précis soient donnés aux conseillers municipaux et que cette acquisition soit motivée afin de justifier un prix largement au delà de l'estimation des domaines.

Le 2017-11-26 posté par Jérôme :
Conseil du 13 novembre : Projet acquisition immobilière
Le maire présente au conseil municipal le projet d’acquisition d’un bâtiment situé Place de la République qui se compose d’un local professionnel et de deux appartements. Il précise qu’une habitante de la commune a un projet professionnel et qu’elle est fortement intéressée par la location de ce bien.
Le maire rappelle que la commune a signé un compromis de vente d’un bâtiment dans lequel elle louait trois logements. Afin de reconstituer la recette des loyers, deux logements sont en cours d’aménagement au-dessus de l’école. L’acquisition de ce bien permettrait de percevoir trois loyers supplémentaires, en plus du bien acquis cette année Rue Thiers.
La vente serait consentie pour 150 000 € avec cession du garage attenant à la pharmacie.
Le maire précise au conseil municipal que ce point sera revu à une prochaine séance dans l’attente des subventions sollicitées (région – DETR).
Un habitant souligne qu’il a été annoncé un prix de 150 000 €, mais demande le prix de vente du garage. Le maire annonce qu’il sera de 50 000 €, si le prix de l’immeuble acheté est de 200 000€. L’important est le montant de la soulte.
Mme BONIN, Adjointe aux finances, précise qu’il n’y a pas de problème en ce sens que la dépense s’élève à 200 000 €, la recette à 50 000 €, ce qui représentera un impact sur la trésorerie de 150 000 € en dépenses. Le maire précise que les loyers espérés dans cet immeuble seraient de 15 000 € par an.

Le 2017-11-26 posté par Jérôme :
Conseil municipal du 16 mars 2017 : Projets Acquisitions immobilières
Le maire présente au conseil municipal, la possibilité de faire l’acquisition de différents biens immobiliers suite à la vente du bâtiment Paul Doumer au profit de la Communauté de Communes.
1°) Maison d’habitation située au 10, Rue Thiers estimée par le Service des Domaines à 90 000 € (avec une marge de +/- 10 %).
Destination : maison d’habitation mise à la location et création d’un parking en prolongement de la propriété voisine objet d’abandon suivi d’expropriation
2°) Galerie + appartements Place de la République estimée par le Service des Domaines à 148 000 € (avec une marge de +/- 10 %).
Destination : location de la galerie à une profession libérale ou un commerce.
Le conseil municipal, après en avoir délibéré, décide :
1°) l’acquisition, à une voix contre, du bien pour un montant maximum de 95 000 €
2°) proposition sera faite au propriétaire à 148 000 € à la condition d’avoir un locataire pour la galerie.
Le conseil municipal autorise le maire à effectuer les démarches et à signer toutes pièces utiles aux acquisitions projetées et dans les conditions énoncées ci-dessus.

Le 2017-11-25 posté par Non à l'usine d'enrobé à St Benin :
Bonjour à tous, nous avons vécu ensemble beaucoup d'émotions, nous souhaitons nous retrouver pour un moment convivial autour d'un apéritif JEUDI 30 NOVEMBRE 19h15 salle Paul Doumer à St Benin d'Azy. Toujours dans un esprit de partage et de convivialité, nous comptons sur chacun pour apporter un p'tit quelque chose à boire ou à manger... A la bonne franquette. Pour information, le JDC sera présent et souhaite recueillir les témoignages de tous ceux qui se sont engagés pour cette cause (que vous soyez membre du collectif ou signataire de la pétition), de l'impact que cela à eu dans leur quotidien, afin de rédiger un article. Merci à tous pour votre présence...



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005