Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. Le système informatique qui gère ce forum est conçu pour ne nous transmettre ni votre E-mail, ni votre nom.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 1165 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 ]

Le 2017-08-11 posté par Le bocal à con :
Le concept est ultra simple. Quand nos tentatives bienveillantes pour améliorer les relations avec un abruti donné ont échoué, il s’agit tout simplement d’imaginer qu’on place ledit abruti dans un bocal. Car le con, une fois coincé dans un bocal hermétiquement fermé, a beaucoup plus de mal à nuire : Il n’a plus de son, plus d’odeur. De plus, pour peu qu’on ait choisi un bocal en verre, les parois arrondies lui déforment la figure, nous donnant une sorte de caricature de notre abruti qui diminue grandement l’emprise que ses comportements ont sur nous. Regardons-le, enfermé dans son bocal: ni ses mots, ni son agressivité, ni ses petites et grandes manipulations, ou encore ses comportements de persécuteur, ses attitudes et manies qui nous insupportent ne parviennent à franchir la barrière de verre qui le sépare de nous. Le con est devenu inoffensif, impuissant. Le bocal peut ensuite être placé sur une étagère décorative, au fond d’un placard ou encore planqué à la cave. Selon la nature de notre relation au con en question et la solution qui nous convient le mieux, nous pouvons choisir de ranger notre con à la place qui lui revient. Bref, le bocal à con est une solution métaphorique multifacette absolument géniale, qui permet de prendre un peu de recul émotionnel face aux comportements que nous considérons comme aberrants, insupportables, inadmissibles, pour ensuite aller plus facilement vers une relation saine. Il a le mérite d’être inoffensif et de nous éviter de réagir nous-mêmes en abruti face à nos abrutis personnels. Vous pouvez bien entendu adapter cette technique à l’envie pour qu’elle soit conforme à une imagerie qui vous parle et ait ainsi une efficacité optimale.

Le 2017-08-11 posté par UN AMI :
A l'équipe de détracteurs, je voulais savoir la texture de vos tracts et qu'elle est dégradable ou si elle vient d'un arbre. Car si elle provient d'un arbre c'est pas fort pour des soit disant écolos ? D'autre part pour la centrale rien n'est encore acté. Juste une proposition d'achat et une de vente. Le terrain n'est pas constructible, ne gêne en aucun cas les sources, n'est pas viabilisé. Aucun permis de construire. Alors ne me dites pas que cette campagne n'est pas politique. Mr de HAUT vous qui êtes responsable de la Voix des Amognes vous devriez être neutre .

Le 2017-08-10 posté par Gilles :
A une époque, je comprenais pas et j'étais contre ceux qui publiaient sur ce forum en utilisant un pseudo. Aujourd'hui quand je vois ce que se ramasse Jérôme Tardivat, je reconnais humblement mon erreur. Comme quoi y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis quand les preuves sont là. Tenez bon, vous n'êtes pas seul. Par contre en effet en étant moins présent ici, vous y gagnerez. De toute façon vous ne ferez pas changer d'avis ceux qui vous aiment pas, alors ne perdez pas votre énergie à leur répondre. Je signe des 2 mains la pétition du collectif.

Le 2017-08-10 posté par Ploum :
Y'a pas que des conneries qui sont écrites ici. C'est vrai que Natura 2000 dans la réalité, c'est juste pour faire chier le péquin de base, c'est à dire nous ! Pour les grosses installations qui polluent un max, y'a plus de problème ! Une petite dérogation et c'est plié. Plus de crapauds sonneurs à protéger, de micro-organismes à préserver, d'habitats naturels de la faune et de la flore sauvages à conserver. Finalement, nous vivons sous dictature sans le savoir. J'en profite aussi pour dire que je conspue les pseudo écolos intégristes, qui sont près à faire la révolution contre les éoliennes et plein d'autres trucs quelquefois utiles et qui ne se sont toujours pas positionnés sur le dossier. Eux aussi se sont bien foutus de notre gueule. Bien sûr, je précise : la centrale, faut pas la faire ici.

Le 2017-08-10 posté par Jules :
Ben tu vois mon p'tit Jean, ton maire on va pas le laisser tranquille et c'est rien de le dire, tant qu'il aura pas déclaré publiquement et fait voter qu'il ne laisserait pas faire cette centrale. Je sais pas où tu crèches et si tu as l'habitude de planter ta tente en vacances au bord des décharges, usines chimiques ou incinérateurs à ordures, mais ça t'a déjà sérieusement abîmé les neurones...

Le 2017-08-10 posté par L.G :
D'accord avec vous Indépendant. Y'a déjà du mal de fait et si on pouvait éviter que ça enfle comme pour le CSDU de St Jean tout le monde serait gagnant. De toute façon Gauthier ne pourra pas le faire contre une population qui semble inquiète pour une part et déterminée pour l'autre. Pour ce qui est de la récupération, possible, j'en sais rien et je m'en fous, mais c'est suite à une erreur de jugement grave de l'élu. En son temps, Gauthier ne s'était pas privé de faire pareil...

Le 2017-08-10 posté par Jérôme :
C'est dingue, ça vous obsède les élections. Quand y en a, ça vous gonfle, à peine terminées vous en voulez encore. Le collectif n'a pas de tête, il grandit, nous avons fait notre devoir. Dans ce collectif, il y a des gens de tous bords... qui se moquent totalement de la politique. Alors voyez, pour ne pas brouiller les cartes, je vais me tenir un peu plus à l'écart publiquement afin de mettre un terme à ma "campagne de séduction". Ahahah, ce que vous êtes drôle et bien loin d'être "indépendant".

Le 2017-08-10 posté par B.M :
Il n'y a de pire sourde que celle qui ne veut pas entendre Odette. Le conseil communautaire a déclaré semble-t-il qu'il suivrait l'avis du conseil municipal de Saint-Benin. Si Gauthier dit stop, c'est fini ! C'est aussi simple que ça ! En 2013, Madame Lereu, n'avait pas tergiversé, alors qu'un certain Jean-Luc Gauthier défendait ce projet, allant jusqu'à proposer la parcelle d'en face, comme plan B... Pourquoi un tel acharnement à vouloir nous imposer cette centrale ? L'avenir le dira, car tout finit par se savoir...

Le 2017-08-10 posté par Jean :
A MN : et l'agriculteur qui vend le terrain je ne doute pas un seul instant que vous ne le connaissez pas et que vous ne doutiez pas qu'il ne fait pas cela pour l'argent donc laissez notre maire tranquille.

Le 2017-08-10 posté par independant :
MN je suis assez d'accord avec vous, il faudrait que le vote des conseillers soit connu de manière à ne pas assimiler conseiller et Gauthier... De plus JLG, malgré tout n'est pas idiot, pour être réélu, de lui même il abandonnera ce projet. Je serais lui je tuerais la poule dans l’œuf, en disant tout de suite, le projet ne verra pas le jour, ça mettra fin a toute polémique et à toute campagne de séduction électorale de certains...

Le 2017-08-10 posté par M.N :
Jean-Luc Gauthier pour qui j'avais pourtant voté, m'a énormément déçue ! Je découvre un autre homme, prêt à tout pour arriver à ses fins, pas honnête dans sa façon de présenter ses choix à la population et à son conseil. Il est prêt à vendre la tranquillité et la santé de la population pour quelques euros de plus. Franchement, le charme est rompu. J'ai quelqu'un de ma famille qui est conseillère j'espère qu'elle aura le courage de dire non. La solidarité oui, mais il y a quand même des limites.

Le 2017-08-10 posté par Odette :
Entièrement d'accord Jules mais pour l'instant le permis n'est pas accordé et vous savez très bien que c'est le conseil communautaire qui a le dernier mot quant à la zone natura et les diverses autorisations. Ce n'est pas Gauthier qui a donné l'autorisation de la dalle de béton aux bounelles. Natura 2000 ne s'occupe pas où coule le purin.

Le 2017-08-10 posté par Jules :
Sans vouloir être déplaisant, vous dites des bêtises Odette. Si la vente est une affaire privée, la requalification de la parcelle agricole en terrain à bâtir, et l'installation sur ce terrain d'une centrale connue pour occasionner de nombreuses nuisances pour la population et l'attrait de la commune est une affaire publique. Lorsqu'en plus cette parcelle est dans une zone Natura et dans un périmètre protégé on est en droit de se poser quelques questions, disons administratives pour faire simple...

Le 2017-08-10 posté par Bijou :
Et bien moi je ne lui fais pas du tout confiance à Gauthier, il a ressorti ce projet pourtant refusé par la précédente municipalité pour de bonnes raisons. Il la veut sa centrale et il est prêt à tout pour l'avoir. Ses raisons cachées, je les connais pas et c'est un autre débat. Il se croit plus malin que les autres et comme il se sent capable de manipuler ses conseillers, il était sûr de son coup. Mais avec la population, il est tombé sur un os !

Le 2017-08-10 posté par Jean :
Monsieur Tardivat les habitants connaissent très bien les Bounelles et suivez le fossé en période de forte pluie et vous constaterez la plate forme de béton très bien faite où se déverse le purin. Je connais avant votre naissance le monde agricole et je n'ai aucune leçon à recevoir de vous pour juger l'agriculture. Une chose est certaine lors des dernières législatives la profession agricole vous a largement renvoyé dans vos buts.

Le 2017-08-09 posté par Odette :
Moi, je fais confiance à notre maire et nos élus au sujet de cette centrale. Ils sauront le moment venu, prendre la bonne décision et le blabla de Tardivat c'est simplement du vent car le projet est du domaine privé la municipalité délivre le permis simplement elle n'est pas propriétaire du terrain.

Le 2017-08-09 posté par P.H :
Jean, arrêtez d'être aussi négatif ! Ce n'est pas parce que quelques personnes maltraitent ainsi notre environnement qu'il faut mettre au même niveau ces incivilités d'origine agricole, avec l'installation d'une centrale qui nous polluera légalement pendant de nombreuses années. Ce que vous dénoncez à juste titre peut et doit être réprimé et arrêté dès que les services idoines seront saisis. Faites-le donc ! Ce qui ne vous empêche pas de rejoindre notre collectif. Pour vous donner une image : ce n'est pas parce que machin et truc jettent leurs papiers sur la route que vous devez laisser installer une décharge près de chez vous, non ?

Le 2017-08-09 posté par Jérôme :
Alors vous, vous n'avez peur de rien. Vous êtes prêt à raconter les pires conneries pour défendre ce projet industriel. C'est drôle, c'est le même argument que m'a opposé Jean-Luc lors du conseil municipal du 30 juin. Lors de l'enquête publique de 2014, il a été rapporté que les fumiers n'étaient pas considérés comme des effluents. J'imagine que très peu de gens connaissent le "carrefour des Bounelles", si c'est celui auquel je pense, le tas de fumier est très bien tenu et même déposé sur une dalle en béton. Nos agriculteurs sont des gens sérieux, n'allez pas semer un doute inutile sur leurs pratiques. C'est moche, très moche ! Et quand bien même, si cela avait été vrai, est-ce une raison pour mieux accepter votre usine d'hydrocarbures ?

Le 2017-08-09 posté par Jean :
Vous parlez sans arrêt du risque de pollution de la source de Trailles mais la stabulation qui vient d'être construite à Trailles et déverse directement le purin dans la source cela ne vous préoccupe pas ainsi que la plate-forme de fumier au carrefour des Bounelles qui déverse le purin dans l'yxeure...

Le 2017-08-08 posté par Non à l'usine d'enrobé à St Benin d'Azy :
Bonne surprise ce soir... Nous devions nous retrouver quelques-uns avec ceux qui, spontanément, sont venus proposer leur aide pour aller à la rencontre des habitants faire signer la pétition. Nous nous sommes retrouvés à 27 ! Pas mal pour un début. Evidemment, tous ceux qui veulent grossir nos rangs sont les bienvenus... Un collectif est né, maintenant faut que ça bouge ! Nous avons déjà recueilli des signatures, vous pouvez imprimer des pétitions, les diffuser à votre entourage, à vos voisins, chaque signature compte ! Les communes voisines sont également concernées, alimentées par le captage de Trailles, touchées par le trafic des camions, sans oublier ceux qui scolarisent leurs enfants à St-Benin. Nous sommes tous concernés !



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005