Forum citoyen

Une idée, une analyse, une brève de rue,
Une information locale à faire paraître,
Des réactions, des questions...

Cliquez sur l'oiseau,
Inscrivez votre message,
Cliquez sur Envoyer.

Sauf avis contraire, dûment mentionné dans votre courrier, celui-ci sera publié dans cette page !
Nous nous autorisons seulement à corriger l'orthographe, à supprimer les mentions trop personnelles, les injures et les propos diffamatoires. Le système informatique qui gère ce forum est conçu pour ne nous transmettre ni votre E-mail, ni votre nom.

Nous publions plus spécifiquement sur cette page les avis concernant ce site ou "les Amognes". Les autres courriers seront transmis à notre site partenaire : Mon-avis

Nous accueillons volontiers des collaborateurs (trices) bénévoles et/ou stagiaires (école de journalisme ou communication par exemple) sachant écrire, pour nous aider à développer de nouveaux dossiers thématiques (histoire locale, patrimoine, environnement...) ou animer le site. Indépendance et curiosité intellectuelle indispensables !

Il y a 2064 courrier(s) en ligne

[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 ]

Le 2019-02-22 posté par Archive :
15 juin 2003. (...)Enfin, je terminerai en vous disant que les colonnes de La Voix des Amognes me sont ouvertes comme elles le sont pour tous ceux qui le souhaitent, la preuve c’est que votre courrier a été publié, et c’est très bien ainsi. Si j’en juge au nombre de mel, ce site comble un vide, il permet le débat d’idées en toute liberté, il participe à la vie démocratique de notre canton et j’espère vivement que cela durera encore longtemps. J.L Gauthier

Le 2019-02-21 posté par Jérôme :
Nana, l'accotement est à la mairie et le terrain attenant appartient à la communauté de communes.

Le 2019-02-21 posté par nana :
Le parking en face la maison de santé appartient-il à la commune de Saint Benin d'Azy ?

Le 2019-02-20 posté par Jérôme :
Concernant les bornes anti-stationnement installées dernièrement plusieurs remarques. Celles installées vers l'église n'empêchent pas le stationnement mais permettent aux piétons de cheminer de l'école à la mairie. Le souci c'est que les stationnements à cet endroit (tolérés par le maire) empiètent encore plus qu'avant sur la chaussée. Idéalement il faudrait que le trottoir continue devant l'église par exemple en supprimant la 1ère marche et en la remplaçant par un trottoir plus large. Pour la rue Victor Hugo, partant du constat que les places de stationnement sont inutiles et donc ne ralentissent en rien la circulation, la municipalité a décidé d'installer des bornes. L'efficacité reste à démontrer mais ce qui est certain c'est que la circulation a sérieusement augmenté rue de l'huilerie créant un danger supplémentaire : croisements dangereux et vitesse excessive dans une rue non faite pour absorber le trafic Cercy-La Machine--Nevers-Château. Pour la sortie du supermarché, ils ont fait le choix de végétaliser l'ancien emplacement des containers, mais parfois des camions longs sortant de la station empiètent sur l'accotement pour retourner sur le rond point, il aurait peut être tout simplement fallu laisser cette zone en dur pour éviter les ornières. Pas de problème de stationnement à cet endroit.

Le 2019-02-20 posté par DD :
Et le sens civique de ces mêmes élus, on en parle ? Les bites on en trouve à St Benin et St Firmin. Plutôt une envie de faire chier le monde je dirais. S'ils étaient des exemples ça aiderait. L'incivisme ne se réduit pas au stationnement des bagnoles et aux décharges sauvage.

Le 2019-02-20 posté par bip bip :
Cette passion "dévorante" pour les potelets ou autres balises, permet de lutter contre tous les automobilistes qui sont, avouons le, de plus en plus nombreux à stationner, "grimper" n'importe où sans respect pour les aménagements voire les trottoirs... Que penser des poussettes qui descendent sur la route parce qu'une voiture est sur le trottoir ? Et des espaces verts ravagés par les ornières ? Alors même si ça parait parfois de mauvais goût (là c'est question d'esthétique parfois) c'est souvent la solution pour les élus locaux ! C'est toujours mieux que des PV et puis c'est pas des bacs à fleurs qu'il faut entretenir comme ça a été la tendance à une époque.

Le 2019-02-19 posté par DD :
Le maire se découvre t-il une passion pour les bites, en métal devant l'église, en plastique rue Victor Hugo et maintenant en bois devant Intermarché... Ça pousse, ça pousse...

Le 2019-02-19 posté par bip bip :
Désolé XD, ce n'est pas cracher sur la politique (locale) que de soulever ce problème dans certaines de nos municipalités de campagne dont je fais partie ! C'est simplement la réalité de l'exercice démocratique à petite échelle.

Le 2019-02-19 posté par XD :
A trop cracher sur la politique (au sens gestion de la vie publique) vous allez finir par décourager tout le monde, y compris les bonnes volontés. Tou(te)s les maires sont-ils des filou(te)s ? Tous les prêtres sont-ils des pédophiles ? Tous les chiens n'aiment pas les chats ? Une fois les bonnes volontés écartées, il reste ceux qui n'en ont strictement rien à foutre de ce que vous dites ou pensez et qui effectivement sont là pour faire ce qu'ils veulent.

Le 2019-02-18 posté par bip bip :
Ce problème de conseil municipal béni-oui-oui est récurrent dans nos petites communes où la plupart du temps les gens votent pour la liste entière et par conséquent, il n'y a que rarement d'opposition. Par conséquent, au sein des conseils, on vote sans réagir, oser réagir... D'ailleurs certains ne venant en mairie que pour assister au conseil (et encore !), ils votent sans être informés en amont des dossiers alors ça roule comme ça. La phrase tirée des archives citées précédemment est adaptée : "Proposition ne signifie pas opposition et discussion ne rime pas forcément avec trahison !" et pourtant !

Le 2019-02-18 posté par Ginouie :
Depuis le temps qu'on dit que la politique, quel que soit son parti, et une fois en place, ne sert que ses propres intérêts et se fout complètement de la populace, à part au moment des votes !

Le 2019-02-18 posté par DD :
Je me souviens que M. Gauthier aimait bien se moquer de Mme Lereu et son conseil à l'époque en les qualifiant de béni-oui-oui. M. Gauthier se félicite souvent (dernièrement aux vœux) de l'unanimité au sein de son conseil municipal, ça pose interrogation... Une différence cependant, les adjoints de Mme Lereu étaient présents, compétents et bossaient. Actuellement, à part Mme Bonin ce n'est pas le cas. Un conseiller déçu m'a confié que l'adjointe Mme Gireaud (future première adjointe) avait été absente aux 3 derniers conseils municipaux... Figurant, c'est le mot. A propos, M. le Maire est actuellement à la recherche de nouveaux figurants pour son prochain épisode. La désillusion a frappé, la plupart ne veulent pas repartir.

Le 2019-02-17 posté par Archive :
Petit Béninois n°12 (janvier 2002).
Conseil muni/si/pâle : mode d’emploi ! G. Buisson, P. de Haut
Beaucoup de ceux ayant assisté aux séances de notre Conseil Municipal apprécieront à sa juste valeur ce mauvais jeu de mots !
Qu’ont-ils vu, ces observateurs attentifs ? Un monologue, argumenté ou non, reprenant l’ordre du jour de la séance, agrémenté d’un vote formel et quelquefois « troublé » par les questions ou les interventions pour l’essentiel, de « celui qui n’a pas été élu avec les autres »…
Or, qu’a prévu le législateur, dans sa grande sagesse ?
Que même dans une petite commune, telle que la nôtre, les décisions soient prises après avoir reçu la réflexion et l’avis d’une pluralité de conseillers représentant la population dans sa diversité.
Evidemment, toutes les décisions n’ont pas besoin d’un débat démocratique étoffé pour les valider, s’agissant d’expédier les affaires courantes ; il en est pourtant qui engagent non seulement la Municipalité, mais la population sur une longue période et de façon irréversible !
A telle enseigne que certaines décisions sont d’ailleurs, après réflexion, infirmées ou modifiées un peu plus tard ! Ce qui reste sage plutôt que de s’enferrer dans son erreur, mais qu’un bon débat dans la transparence de la présentation de l’information aurait pu éviter…
Bien entendu, les conseillers faisant « parti » du clan qui les a amenés à leur place, se doivent-ils d’être fidèles à leur chef, mais entre les échéances de la cuisine électorale, ils ont 6 ans pour servir avant tout les habitants dont ils devraient être les représentants.
L’arrivée massive de femmes dans l’équipe, pourtant connues généralement pour leur approche différente de la politique, nous avait fait espérer un changement qui n’a pas encore eu lieu…
Proposition ne signifie pas opposition et discussion ne rime pas forcément avec trahison !
Le fait d’être traités ou de se comporter trop souvent comme des figurants, devrait leur poser question sur la finalité de leur présence et de leur mandat…
Souhaitons que chaque conseiller(e) se la pose.

Le 2019-02-17 posté par Archive :
Publication de Jean Luc Gauthier à une époque où ce site n'avait rien d'un "torchon" à ses yeux. (le petit Béninois n°6).
1995 : 3 listes représentent une diversité d'idées et de personnes !
2001 : A ce jour, seule la liste sortante se présente aux suffrages.
POURQUOI ?
- La totalité des habitants est-elle particulièrement satisfaite de l'équipe en place ?
Je crains que non.
- Pourquoi les insatisfaits n'expriment-ils pas leur différence par une liste alternative ?
Ils ont sans doute le sentiment de l'inutilité d'un engagement dans le contexte actuel et la crainte d'une discrimination hostile dans leur vie quotidienne.
A-t-on le droit de se contenter de ce constat ?
Pour ma part, je dis que non !
J'ai à cœur, même seul et avec les risques et l'effort que cela implique, de ne pas laisser les choses en l'état. Je veux rassembler, fédérer et représenter tout ceux qui souhaitent faire entendre leur voix dans la vie locale : Ecoute, transparence, proximité, guideront ma campagne !
N'ayant pas eu la possibilité de contacter chacune et chacun, et si vous êtes comme moi, persuadés qu'il est nécessaire de s'engager pour faire avancer notre commune dans la bonne direction, n'hésitez pas à me contacter.

Le 2019-02-15 posté par Martine 2 :
Exactement.

Le 2019-02-15 posté par Marlène :
Je ne sais pas vous ? Mais moi ça me rassure vraiment de savoir que notre maire soit notre protecteur. Rendez vous compte ? Alors qu'il déroulait un tapis rouge à une usine polluante pour s'installer dans notre village, là maintenant, il nous protège d'éventuelles attaques commerciales des commerçants de St Benin d'Azy... Attention, ils pourraient obtenir nos adresses... J'en tremble encore. Quel bon père de famille !

Le 2019-02-14 posté par Jérôme :
Merci Anna, votre message me va droit au cœur. J'ai mes combats et par conséquent des opposants, avec eux je ne suis pas tendre, mais j'attaque toujours sur des faits, avec des arguments et des preuves. Je ne vais pas jouer le Calimero, la place est déjà prise. Chacun d'entre nous connaît ses propres valeurs... et les gens qui se fient uniquement à ce qu'on leur raconte passent sans doute à côté de plein de choses.

Le 2019-02-14 posté par Anna :
J'ai pas l'habitude d'écrire ici mais là je trouve ça injuste. M. Tardivat est un exemple de gentillesse, de bons conseils et de dévouement que bien des commerçants devraient imiter. En plus c'est plutôt de la basse besogne que de l'attaquer sur sa profession. A tant faire que de vouloir le salir avant même qu'il se présente vous allez créer un courant de sympathie vers lui. Je sais pas ce qu'il va faire et comment en politique mais pour le reste il n'a pas à rougir de son parcours.

Le 2019-02-13 posté par Jérôme :
Pas de chance, vous tapez encore à côté. Ma philosophie c'est plutôt : "Y a pas de petits boulots, encore moins de petits clients". D'ailleurs souvent les gens vous testent sur des bricoles avant de vous confier leurs gros chantiers. Alors je ne suis peut-être pas suffisamment compétent en politique à vos yeux, mais vous n'allez pas m'apprendre à faire du commerce. En tout cas, vous, en tant qu'opposant, vous êtes plutôt mauvais. Va falloir aiguiser vos armes, vous êtes loin d'être une pointure... PS : Si vous voulez passer me voir (dans un élan de courage), je vous montrerai nos factures d'il y a 9 ans, vous serez surpris par le nombre de factures de moins de 3000 euros.

Le 2019-02-13 posté par Bebert :
Hubert laissez faire, Jérôme soutient 4 ou 5 pseudos ici. Son incompétence en politique le perdra... Tardivat c'est Macron, seul le pognon compte... Il est de notoriété que Mr Tardivat a dit à plusieurs clients potentiels "à moins de 3000 € le chantier je ne me déplace pas."  Dont à moi à Montgoublin il y a 9 ans.



[ Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 100 - 101 - 102 - 103 - 104 ]

Pour consulter les courriers antérieurs au 28 octobre 2005