La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
Victoire ou la Douleur des Femmes de Gilbert SCHLOGEL

Revenir à la liste des auteurs et ouvrages traités

Chronique littéraire
de Marie-Françoise Lampin

Notre chroniqueuse vous parle de ses coups de coeur littéraires... et vous présente son actualité de l'édition.



Ce roman traite de la libération de la femme.
L'action se situe principalement de 1939 à nos jours.
Victoire Dambreville, jeune fille de bonne famille provinciale sait depuis toujours qu'elle épousera Arnaud Coste-Lambert, il ne peut en être autrement.
Lorsque la seconde guerre mondiale éclate Arnaud doit partir pour défendre son pays. Sûre de son union prochaine, Victoire se donne à lui, qui la délaissera en revenant du front.
Il n'est pas question pour sa mère de garder cet enfant, le fruit du pêché, la honte de la famille. Mais, en bonne mère de famille, et malgré ses convictions religieuses, Madame Dambreville emmène sa fille chez la faiseuse d'anges du village. Victoire en sortira traumatisée, et malgré la honte, la souffrance, elle gardera son bébé, l'intervention ayant échoué.
Victoire met au monde une petite fille, Lydie, et Jeannette l'ancienne domestique de sa mère se marie avec Georges, marchand de légumes un homme bien rustre ; plus tard, ne pouvant avoir d' enfant, elle se rend à l'hôpital, et la vérité éclate : les avortement successifs qu'elle a subis, avant son mariage l'ont rendue stérile. En octobre 1944, Victoire prend la décision suivante : elle deviendra gynécologue.
Elle est révoltée par le nombre croissant d'avortements clandestins et aussi de suicides de jeunes filles ne pouvant et/ou ne sachant pas faire face à leur statut de future mère. Désormais, elle y consacrera sa vie.
Elle ira aux USA, où elle fera la connaissance d'un biologiste qui a mis au point un médicament anti-conceptionnel puis la fécondation in-vitro.
En France, les choses commencent à bouger grâce entre autres à Me Gisèle Halimi, dont Victoire fait la connaissance, et qui défendra Marie-Claire Chevalier, une jeune fille de 17 ans qui décidera d'interrompre sa grossesse.
Chacune se souvient du procès de Bobigny et du travail de Me Halimi ; Marie-Claire sera condamnée à une amende de 500 Francs.
Le 5 avril 1971, le Nouvel Observateur publie un manifeste de 343. Parmi les signatures : Simone de Beauvoir, Catherine Deneuve, Stéphane Audran, Marguerite Duras, Gisèle Halimi, autant de femmes qui avouent avoir eu recours à des avortement clandestins.
Fin 1971 Simone de Beauvoir prend la présidence de CHOISIR.
Le 29 mai 1974, Simone Veil fait partie du cabinet Chirac. On connaît la suite.
Ce livre est très interessant, agréable à lire, car sous forme de roman, il permet à certaines de savoir, et à d'autres de ne pas oublier que c'est grâce à des femmes comme Victoire que la condition de la femme a changé, et on ne peut que leur rendre hommage.

Titre
Victoire ou la Douleur des Femmes
Auteur
Gilbert SCHLOGEL
Edition
Fayard
Année
1996
Existe en Poche.
Notation
notation nouveauté littéraire






  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.