La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
JE SUIS NEE AU HAREM de Choga Regina EGBEME

Revenir à la liste des auteurs et ouvrages traités

Chronique littéraire
de Marie-Françoise Lampin

Notre chroniqueuse vous parle de ses coups de coeur littéraires... et vous présente son actualité de l'édition.


En 2001, lorsque Choga Regina Egbeme écrit cette autobiographie, elle est âgée de 25 ans, et son fils Joshua de 6 ans.
Choga Regina rencontre pour la première fois sa demi-sour Magdalena, une Allemande, venue en Afrique pour revoir leur mère Lisa, et c'est ainsi que chacune raconte à l'autre :
Lorsque Magdalena a16 ans, ses parents tous deux Allemands, Lisa femme blanche et son mari Bruno, partent alors à Lagos au Nigéria pour un voyage d'affaires. Ils laissent en Allemagne leur fille, ne désirant pas les suivre, et préférant rester dans son internat. C'est à ce moment-là que Lisa fait la connaissance de celui qui deviendra son second mari, un riche exploitant agricole africain, David Egbeme. Lisa quitte sa famille et devient la 33ème épouse de ce dernier.
Choga Regina naît de cette union, et elle raconte :
Sa vie au harem, havre de paix, protégé du monde extérieur où vivent les épouses (les queens), se réunissant dans le compoud (la salle principale du harem).
Les femmes y sont heureuses, et il existe entre elles un très fort esprit de solidarité. Tout ce monde forme une immense famille, et Choga Regina a autant d'amour pour maman Bisi, maman Ada, et toutes ses autres mamans que pour sa véritable mère.
Plus tard, Lisa prendra la direction d'une ferme à Jeba, loin de Lagos ; elles quitteront alors le harem. Une nouvelle vie commence.
Lorsque Choga Regina fut nubile, elle fut conduite au « poulailler », placé sous la haute surveillance des queens, où aucun homme n'a le droit d'entrer.
Mais la vie de Choga Regina va basculer lorsqu'elle aura 16 ans ; son père étant très malade décide de la marier à un homme brutal, dénué de tout sentiment, Félix, possédant lui-même un harem.
Ne pouvant refuser ce mariage, sa vie deviendra un enfer, dont elle réussira malgré tout à s'enfuir.
C'est au moment de mettre au monde son fils Joshua, qu'elle apprend qu'elle et son bébé sont atteints du Sida.
Son père, sa mère, Félix et de nombreuses épouses seront contaminées et trouveront la mort.
C'est un témoignage bouleversant sur la femme africaine.
Des milliers acceptent de vivre dans un harem, sont contraintes à des mariages forcés, mais quelles peuvent être les motivations profondes de certaines occidentales, qui connaissent les combats féministes, et qui malgré tout choisissent de devenir la X ème épouse ? Que fuient-elles ? Est-ce une quête d'exotisme, ou bien l'envie irrésistible de changer de vie, et de découvrir un autre univers ?
Chaque jour, les occidentales essayent de gagner la liberté, la parité dans le monde du travail. A cela les hommes d'Afrique répondent « QUI ES-TU TOI, POUR CONTESTER LA POLYGAMIE ? MEME LES FEMMES BLANCHES ADORENT CA ! ».
Constat amer, alarmant. Ce livre nous ouvre les portes d'un monde qui nous est, à nous occidentales, complètement inconnu, et c'est justement peut-être cela qui le rend si attirant pour certaines d'entre nous. Ce témoignage laisse à réfléchir.
« Jamais je n'ai perçu avec autant d'acuité la souffrance et la force morale de la femme noire. « (Calixthe BEYALA - auteur de la préface) Choga Regina est décédée des suites du Sida le 25/07/2003, peu après la première parution de son ouvrage.
Celui-ci s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires.

Titre
Je Suis Née Au Harem
Auteur
Choga Regina EGBEME
Edition
l'Archipel
(Existe en version Archipoche)
Année
2003
Notation
notation nouveauté littéraire

Si vous aussi, vous avez envie de défendre un livre, envoyez-nous votre critique en cliquant sur l'oiseau et nous la publierons dans cette page !

Pour rechercher un ouvrage par titre, auteur ou éditeur...

Règle de notation des ouvrages :
notation nouveauté littéraire
Assez bon
Ouvrages dont le niveau de littérature n'est pas très élevé, à la portée de tous, mais dont l'histoire est bien ficelée.
Documents où il y a de la recherche, dossier bien construit mais dont le niveau de littérature est seulement «correct».
notation nouveauté littérairenotation nouveauté littéraire

Bon
Bon fond, bien écrit, niveau de littérature plus élevé que le précédent, étude de société.
Ou excellente documentation.

notation nouveauté littérairenotation nouveauté littérairenotation nouveauté littéraire

Excellent
Très bon fond et style impeccable, très bon niveau de littérature.







  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.