La Voix des Amognes vous parle de la Nièvre
Accueil
JE SUIS LA FILLE DU PERE NOEL

Revenir à la liste des auteurs et ouvrages traités

Chronique littéraire
de Marie-Françoise Lampin

Notre chroniqueuse vous parle de ses coups de coeur littéraires... et vous présente son actualité de l'édition.



Par cet ouvrage, Marie-Noëlle Cossais nous donne une formidable leçon de courage et d'espoir.

« j'ai voulu faire comprendre que malgré une enfance difficile, une vie professionnelle pleine d'embûches, des déceptions sentimentales, il faut toujours garder l'espoir, aller de l'avant, le bonheur est a bout du chemin. Il s'agit simplement de savoir le reconnaître ».

Par ces phrases l'auteur nous démontre bien qu'elle est une sacrée battante, et nous fait revivre les moments forts de son existence, tous ces souvenirs enfouis, mais qui ressurgissent et qui parfois nous font mal.
Née à quelques jours de Noël, elle nous dépeint son village natal de Varzy, souvenirs des fêtes foraines, des promenades en vélo, jusqu'au jour de sa rencontre avec Jacques Dutronc ; elle a alors 13 ans.
Son enfance fut difficile, elle perd son père à l'âge de 5 ans.
L'amour de sa mère comble ce vide, ainsi que le peu de moyens financiers qui leur permettent de vivre de façon décente.
L'Ecole lui apportera des joies mais aussi beaucoup de tristesse ; elle connaîtra l'humiliation que vivent au jour le jour les enfants de milieux démunis ; ce sera ensuite le pensionnat où le son de la cloche apporte son interminable mélancolie.
Marie-Noëlle débute dans la vie active à 15 ans et demi, et là, c'est le départ pour Paris.
Elle travaillera dans divers domaines, là encore les déboires sentimentaux, les journées harassantes qui lui font regretter sa campagne.
Il s'en suivra un mariage, une vie de « errance », de déménagement en déménagement, le harcèlement au travail, un mari alcoolique, mais le bonheur d'être mère d'une petite Pauline.
Après un divorce très pénible, elle atteindra enfin le but qu'elle s'est toujours fixé ; être heureuse auprès de l'homme qu'elle aime et qui l'aime, en l'occurrence Joseph, entourée de Pauline, de ses petits-enfants, pour affronter une retraite bien méritée, calme, limpide heureuse.

Nous ne pouvons que souhaiter à Marie-Noëlle une longue vie de plénitude et pourquoi pas un nouvel ouvrage qui enchantera de nouveau ses lecteurs.

Titre
Je suis la fille du Père Noël
Auteur
Marie-Noëlle COSSAIS
Edition
du Panthéon
Année
2011

Notation
notation nouveauté littérairenotation nouveauté littéraire






  Nous Ecrire

Evénements

Liens

Statistiques
Partenaires :
Réalisation
& Régie publicité :
Copyright ©

Sitecom.biz





Ce site traite des sujets suivants : Amognes, courrier lecteurs Nièvre, expos nièvre, repair café des Amognes, cartes postales amognes, picture Amognes, châteaux Amognes, centre enfouissement amognes, politique Amognes, dossier environnement Nièvre, dossier enquête publique, dossier maison de retraite de St-Benin, dossier aide aux personnes dépendantes, communauté de communes des Amognes, communauté locale militante, démocratie locale participative Amognes, humour Nièvre, associations amognes, blagues 58, histoire locale Amognes, magazine local amognes, visiter la nièvre, vacances en Nièvre, photos de Loire, politique St-Benin, presse locale de la Nièvre, patrimoine Amognes, maison retraite St-Benin, Bourgogne, Saint-Jean, tourisme en Nievre, petit Beninois, publications locales Nievre, recettes locales Morvan, Anlezy, Balleray, Beaumont Sardolles, Billy Chevannes, Bona, Cizely, Diennes Aubigny, La Fermeté, Fertrève, Frasnay Reugny, Limon, Montigny aux Amognes, Ourouër, Saint Benin d'Azy, Saint Firmin, Saint Sulpice, Trois Vèvres, Ville Langy, églises romanes des Amognes, Briffault, Rosa Bonheur, Marget, Paul Vacant, Gabriel Charles, Louis Simonet, général Sorbier, Jean Fourastié, Martin des Amognes, Benoist d'Azy, famille de Croy.